Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


GLDF : Marc Henry au mur des fédérés le 1er mai et à Levallois-Perret pour célébrer Louise Michel.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 29 Avril 2014, 13:01pm

Catégories : #GLDF, #Franc-Maçonnerie, #GODF, #GLFF, #Commune, #Brossolette, #Louise Michel

Marc Henry, le Grand-Maître de la Grande Loge de France, se rendra – une fois n’est pas coutume – à la manifestation organisée par le Grand Orient de France au mur des fédérés le 1er mai prochain pour commémorer la Commune de Paris de 1871.

 

Décision qui peut sembler étrange au premier abord mais qui est parfaitement cohérente.

 

Il n’est pas dans la tradition de la Grande Loge de France de parler politique. Cela tombe bien, le Grand Maître de la Grande Loge de France ne parlera pas politique mais il parlera d’Histoire. Oui d’Histoire avec un grand « H ».

 

Tout d’abord parce que le Grand Orient de France souhaite à juste titre honorer particulièrement Pierre Brossolette qui entrera bientôt au Panthéon.

 

Or, nul n’ignore la mobilisation exceptionnelle des frères de la Grande Loge de France et l’implication personnelle de Marc Henry  pour que cela advienne. Pierre Brossolette a en effet été initié franc-maçon en 1927 au sein de la Loge « Emile Zola » de la Grande Loge de France, loge auquel il appartint toute sa vie. Brossolette donna d’ailleurs l’une de ses dernières conférences en 1939 sur « la politique extérieure de la France » dans le Grand Temple de la GLDF rue Puteaux.

 

Marc Henry souhaite également rappeler à l’occasion de cette commémoration au mur des fédérés le rôle essentiel joué lors de ces événements par les frères du rite écossais.

 

Que l’on songe à Brisson, Lefrançais, Vallès, Mesureur, Thirifocq, Elie May et … beaucoup d’autres !

 

Léonide Babaud-Laribière, le Grand-Maître du GODF en 1871, constatait d’ailleurs que les maçons communards soient « recrutés pour la plupart on ne sait où, et dont la majeure partie, nous sommes heureux de le constater, n'appartenaient pas à l'obédience du Grand-Orient ». Il avait parfaitement raison ! La Plupart étaient en effet des francs-maçons de la Grande Loge Centrale du Suprême de France (Rite écossais ancien et accepté).

°

°

D’ailleurs c’est le député de la Loge « La Jérusalem Ecossaise » (aujourd’hui loge de la GLDF), Thirifocq,  qui incité les frères à amener les bannières des loges maçonniques sur les barricades. La résolution votée est la suivante : « Ayant épuisé tous les moyens de conciliation avec le gouvernement de Versailles, la franc-maçonnerie est résolue à planter ses bannières sur les remparts de Paris, et si une seule balle les touchait, les frères maçons marcheraient contre l’ennemi commun ».

 

Marc Henry se rendra également à l’invitation de Catherine Jeannin-Naltet à 14 heures 30 au cimetière de Levallois-Perret (101, rue Baudin) pour l’hommage à Louise Michel organisé par la Grande Loge Féminine de France.

 

 

C’est en effet sur proposition de Madeleine Pelletier,  que Louise Michel est initiée franc-maçonne le 13 septembre 1904 (le même jour qu'Henri Jacob et Charlotte Vauvelle, son amie et compagne depuis 1895) au sein de la Loge  « La Philosophie Sociale » de la Grande Loge Symbolique Ecossaise «maintenue et mixte». Cette obédience maçonnique n’existe plus aujourd’hui. Ses loges ont rejoint la Grande Loge de France en 1911.

 

Madeleine Pelletier était membre de la Loge « Diderot », dans laquelle Louise Michel fera une planche le lendemain de son initiation, loge dont Madeleine Pelletier deviendra Vénérable Maître en 1905. La Loge Diderot rejoindra la Grande Loge de France en 1914 et fêtera donc bientôt ses 100 ans d’existence à la GLDF.

 

Les loges mixtes de la GLSE deviendront les loges d'adoption de la GLDF à partir de 1901 et 1907. Ce sont ces loges qui se fédèreront en 1945 pour devenir l'Union Maçonnqiue Féminine de France et en 1952, la Grande Loge Féminine de France.

 

Je serai bien entendu à Levallois-Perret le 1er mai à 14 heures 30 avec les sœurs de la Grande Loge Féminine de France, Catherine Jeannin-Naltet et Marc Henry.

 

Jean-Laurent Turbet

 

° Pour aller plus loin :

 

° GLFF : 1er mai 2014, célébration de Louise Michel à Levallois, sur ce site.

 

° GODF, 1er mai, Commune et Père Lachaise , sur ce site.

 

° La Grande Loge de France et le politique , sur ce site.

 

 

° La franc-maçonnerie et sa relation avec le monde politique, par henri-Tort Nouguès, Grand-Maître de la GLDF, sur ce site.

 

° Henri Tort-Nouguès : La Franc-Maçonnerie et le Politique , sur ce site. Extraits de PVI, journal de la GLDF.

 

° Gustave Mesureur, Franc-Maçon et homme politique exemplaire, sur ce site.

 

° Pierre Brossolette entrera au Panthéon , sur ce site.

 

° GLDF : Marc Henry pour l’entrée de Pierre Brossolette au Panthéon, sur ce site.

 

° Colloque « Pierre Brossolette au Panthéon » à l’Assemblée Nationale, sur ce site.

 

° Pierre Brossolette doit entrer au Panthéon, sur ce site.

 

° Jean Jaurès et la Grande Loge de France, sur ce site.

 

° "Guide de l'Orient éternel", de Maurice Lévy, sur ce site.

 

° Madeleine Pelletier, une combattante. Franc-maçonne, féministe, socialiste et… libre !, sur ce site.

 

° Louise Michel franc-maçonne, sur ce site.

 

° La Loge « Diderot » Madeleine Pelletier, Louise Michel … et la Grande Loge de France, sur ce site.

 

° La « Jérusalem Ecossaise » va réunir la famille du REAA le samedi 8 décembre 2012, sur ce site.

 

° La Grande Loge Symbolique Ecossaise, ou les avant-gardes maçonniques (1880-1911), de Françoise Jupeau Réquillard, sur ce site.

GLDF : Marc Henry au mur des fédérés le 1er mai et à Levallois-Perret pour célébrer Louise Michel.

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) - est écrit en mon nom personnel ou sous la responsabilité des différents contributeurs si je ne suis pas le signataire de l'article.

Le "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est un site d'information traitant des spiritualités, du symbolisme, de l'ésotérisme, de l'occultisme, de l'hermétisme, de l'Initiation, des religions, des mouvements spirituels, de la franc-maçonnerie etc., site d'information totalement libre et indépendant.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi
et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Blog, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

« Jurez-vous, de plus, d’obéir fidèlement aux chefs de notre Ordre, en ce qu’ils vous commanderont de conforme et non contraire à nos lois ? » (Extrait du Serment prêté par chaque franc-maçon lors de son initiation).

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Saled 29/04/2014 14:28

Je suis rassuré que tu y sois même si je ne t'ai pas vu l'année passée.
Mais le GM de la GLDF, que de justifications pour quelque chose d'aussi simple et évident.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents