Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


Les Primaires : Une invention du Parti Anti-Maçonnique américain

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 7 Juillet 2021, 08:05am

Catégories : #Histoire, #USA, #Primaires, #Elections, #Franc-Maçonnerie, #FrancMaçonnerie

A quelques mois des élections présidentielles en France, il est de nouveau question de l'organisation de Primaires pour choisir les candidats de la droite, des écologistes et de la gauche.

Il semble que pour le Centre (Emmanuel Macron), l'extrême-Droite (Marine Le Pen) et l'extrême-Gauche (Jean-Luc Mélenchon) il n'y ai pas de Primaire organisée.

L'organisation de Primaires en France est chose assez nouvelle. 

Avant 1995, les choses étaient assez simples : chaque parti politique organisait un vote interne (réservé aux seuls adhérents du Parti) pour désigner son champion. Celui qui était élu (il pouvait y avoir plusieurs candidats) était le candidat du Parti à l'élection présidentielle.

En 1995, le Parti Socialiste organise pour la première fois une primaire, mais dite "fermée" : les candidats (Lionel Jospin et Henri Emmanuelli) sont tous les deux membres du PS et les sympathisants (et pas seulement les adhérents encartés) peuvent voter.

Les premières primaires "ouvertes", c'est à dire où ceux qui le souhaitent peuvent voter (on leur demande sur l'honneur de dire qu'ils sont du même bord politique) sont organisées en 2012 avec le PS (François Hollande, qui sera élu Président) et EELV (Les Verts). Elles se généraliseront pour l'élection présidentielle de 2017 à droite (François Fillon désigné), à gauche (Benoît Hamon désigné) et pour les écologistes (Yannick Jadot désigné).

Les partis politiques se sont dit à partir de 1995  qu'il fallait "élargir" leur base électorale et rapprocher les français de l'élection.

Ils se sont donc inspiré d'une pratique américaine datant de la 1ère moitié du 19ème siècle. Les "Primaires" aux Etats-Unis peuvent avoir plusieurs noms, comme par exemple "Conventions", "Caucus", etc selon qu'elles sont "ouvertes" ou "fermées".

Mais justement, d'où vient cette pratique ? Quand a t'elle commencé et pourquoi ?

C'est ce que nous allons voir tout de suite !

Tout débute avec "l'affaire Morgan" :

° L’affaire Morgan 

William Morgan

William Morgan, né en 1774 dans le comté de Culpeper en Virginie et mort vers 1826 (date incertaine !).

C'était un franc-maçon américain résidant à Batavia dans l'État de New York.

William Morgan a des soucis avec plusieurs frères de sa loge qui lui reprochent son comportement inapproprié.

William Morgan fait part à quelques proches de son intention de publier une divulgation exposant les secrets de la franc-maçonnerie. Bref, comme certains (Samuel Pritchard par exemple), c'est un renégat qui entend se tourner vers l'antimaçonnisme et dénoncer ses frères.

Peu après, le 11 septembre 1826, il disparaît sans laisser de traces. Personne ne retrouvera le corps de William Morgan. Il disparait à jamais.

On prétend qu'il a été enlevé puis assassiné.

La découverte d'un cadavre près de Fort Niagara, pourtant non identifié, le 7 octobre 1827, provoque un choc dans l'opinion publique américaine. Une vague d'anti-maçonnique sans précédent emporte tout !

Trois francs-maçons, Loton Lawon, Nicholas Chesebro et Edward Sawyer, sont accusés et condamnés pour l’assassinat de Morgan, alors que son corps n'est pas retrouver. Sans doute pour tenter d'apaiser l'opinion publique américaine.

C'est une catastrophe sans précédent pour la Franc-Maçonnerie américaine qui va perdre environ 80% de ses membres en quelques années.

A titre d'exemple, en 20 ans , de 1826 à 1846 la Grande Loge de New York passe de 500 à 65 loges.

La Franc-Maçonnerie américaine se reconstruira difficilement en se tournant uniquement vers des actions charitables et en n'ayant plus aucun rôle politique (alors que tous les pères fondateurs des USA, George Washington en tête sont francs-maçons et qu'ils ont joué un rôle déterminant dans la Guerre d'Indépendance).

Cette vague d'Anti-Maçonnisme va donner lieu à la création d'un parti politique : le Parti Anti-Maçonnique

° Le parti anti-Maçonnique .

Le Parti antimaçonnique (PAM) naît en février 1828.

L’un des leaders du PAM, Solomon Southwick, se présente ensuite aux élections pour le poste de gouverneur général de New York, en 1928, et manque de peu d'être élu. Mais le PAM est le principal parti d’opposition au Parti Démocrate.

n 1831 William A. Palmer est élu gouverneur du Vermont.

Son beau-frère, Augustine Clarke sera permanent du PAM jusqu’en 1837. Joseph Ritner, du PAM sera élu gouverneur de Pennsylvanie de 1835 à 1839.

Vient l'horizon de l'élection présidentielle américaine de 1832 : Il s'agit de choisir un candidat pour tenter d'éviter la réélection du président démocrate et franc-maçon (et donc honni !) Andrew Jackson.

C'est pour cela que le Parti Anti-Maçonnique organise la première Convention (United States presidential nominating convention), c'est à dire une  Primaire ouverte, pour désigner ses candidats.

C'est le Parti-Antimaçonnique qui organise la première Primaire américaine en 1832. 

Le ticket William Walkins (pdt) et  Amos Ellmaker (vice-pdt) sort vainqueur de cette primaire.

Mais le 5 décembre 1832, Jackson est réélu pour un second mandat contre Henry Clay, le candidat du Parti national-républicain.

En 1832 le PMA obtient 25 sièges (sur 240) au Congrès.

Pour les élections de 1836 la convention désigne William Henry Harrison comme président and Francis Granger comme vice-président.

John Quincy Adams qui fut Pdt des Etats-Unis (1825-1829) va rejoindre le Parti Antimaçonnique avant de rejoindre le parti Whig comme beaucoup de ses membres.

En 1838, 6 sièges (sur 242) sont pour le PAM. Plus aucun ensuite. En 1838 la plupart des membres du PAM rejoignent le parti Whig et le PMA cesse d’exister officiellement en 1840.

Voilà pour cette histoire de Primaires !

Jean-Laurent Turbet

Pour info, les partis politiques américains :

En gras : Les Partis qui existent toujours aujourd'hui.

- Parti Républicain-Démocrate : 1792 – 1824

- Parti National Républicain : 1820-1832

- Parti antimaçonnique : 1828 – 1838 (rejoint le Parti Whig) - 1840.

- Parti Démocrate : 1828 – aujourd’hui.

- Parti Whig : 1833-1854 (rejoint le parti Républicain à sa fondation)

- Parti Républicain : 1854 – aujourd’hui.

A voir sur YouTube !

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) - est écrit en mon nom personnel ou sous la responsabilité des différents contributeurs si je ne suis pas le signataire de l'article.

Le "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est un site d'information traitant des spiritualités, du symbolisme, de l'ésotérisme, de l'occultisme, de l'hermétisme, de l'Initiation, des religions, des mouvements spirituels, de la franc-maçonnerie etc., site d'information totalement libre et indépendant.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi
et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Blog, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

« Jurez-vous, de plus, d’obéir fidèlement aux chefs de notre Ordre, en ce qu’ils vous commanderont de conforme et non contraire à nos lois ? » (Extrait du Serment prêté par chaque franc-maçon lors de son initiation).

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents