Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


Rodrigue Souweine a rejoint l'Orient Eternel.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 23 Décembre 2020, 09:23am

Catégories : #Rodrigue, #Papy, #Souweine, #Artiste, #Comédien, #Acteur, #FrancMaçonnerie, #GLDF, #Spiritualité, #Rituel

Rodrigue Souweine c'était le charme incarné.

Le charme, l'humour, l'intelligence (mais ça va avec), l'élégance, la culture, la fraternité : Oui Rodrigue, celui que ses amis appelaient affectueusement "Papy", c'était tout cela.

Et Rodrigue c'était un regard, un regard sur la vie, sur les choses, un regard souvent décalé avec un humour so british...

Et puis surtout une voix, une voix grave et chaude, une voix d'acteur de théâtre qu'il était. Tous ceux qui l'ont entendu se souviennent parfaitement de la voix de Rodrigue qui ne manquait ni de profondeur ni - là encore - d'élégance.

Rodrigue était un artiste, un acteur, un comédien de théâtre et de cinéma - sous le nom d'Yves-Marc Gilbert - qui a fait aussi de nombreux doublages. Il était né le 24 juillet 1934.

Et puis surtout Rodrigue aimait la vie, les amis (il avait toujours de jeunes amis, supportant peu ceux de son âge !), le champagne et la bonne chair.

Il y a quelques années encore, nous pouvions facilement le trouver au Grand Colbert, en train de boire une coupe de champagne qu'il aimait tant, après qu'il eut fait une visite à un ami acteur de la Comédie Française.

Rodrigue aimait les voyages et il a fait plusieurs fois le tour du monde avec des voyages qu'il organisait pour des amis. Il leur faisait découvrir toutes les beautés des pays visités.

« Je ne résiste jamais à l'idée d'un voyage ou d'une proposition de voyage. C'est en grande partie cela qui me fait travailler ou qui me force à gagner de l'argent, parce que moi, l'argent, j'aime surtout le dépenser ! Je n'aime pas beaucoup en gagner ! » disait Rodrigue dans une interview donnée en 2006. Cela résume - je crois - assez bien sa philosophie de vie ! 

Rodrigue aimait la vie et ses plaisirs, les voyages, la culture et les amis. C'était ça Rodrigue.

Je ne veux pas parler des derniers mois de sa vie à la santé déclinante, alors que je l'avais eu - comme beaucoup - plusieurs fois au téléphone. Je préfère me rappeler du Rodrigue flamboyant, drôle, cultivé et enjôleur. Celui qui restera à jamais dans nos mémoires.

Et puis Rodrigue était franc-maçon. La Franc-Maçonnerie c'était le grand engagement de sa vie. Un engagement total, profond.

La Franc-Maçonnerie il ne la prenait pas à la légère, même si - souvent - il disait des choses essentielles avec l'air de ne pas y toucher.

Mais oui, tous se rappellent la ferveur et le son de sa voix en loge. C'était toujours impressionnant.

Et Rodrigue, lui le comédien un peu cabot, ne parlait jamais en Loge pour ne rien dire. Il savait le prix des mots et leur juste utilisation.

Rodrigue a été initié à 38 ans, le 13 février 1972. Au sein de la loge Art et Travail N°355 de la Grande Loge de France. Cette loge - comme son nom peut l'indiquer - est une ancienne loge de la GLDF (créée en 1904 à Paris) qui a une particularité : celle de recevoir très majoritairement des artistes - comédiens, musiciens, artistes divers... - et des "limonadiers", patron de restaurants ou employés de brasseries. C'est pour cela que cette loge se réunit le lundi à 15h rue Puteaux. En dehors des heures de repas (et surtout pas le soir) à un moment où ses professionnels sont disponibles.

Rodrigue a été Compagnon le 14 mai 1973 et Maître Maçon le 17 juin 1974.

Il a été membre de la loge Art et Progrès N°871 (créée en 1975), qui a les mêmes caractéristiques que la loge Art et Travail, sauf qu'elle se réuni le samedi matin rue Puteaux, là encore avec un horaire compatible avec ceux des artistes et des restaurateurs.

Et puis, Rodrigue a été l'un des fondateurs de la Loge Le Nombre d'Or N°1073 le 14 septembre 1989. L'une des grandes fiertés de sa vie. En Maçonnerie aussi notre frère Rodrigue aimait les voyages. Il était un visiteur assidu de nombreuses loges dont Papus N°719 ou Athena N°998...

Notre frère Rodrigue était également membre de la Juridiction du Suprême Conseil de France.

Rodrigue est mort le 4 décembre dernier et c'est aujourd'hui, mercredi 23 décembre, que ses ami.e.s l'accompagnent vers sa dernière demeure.

L'épidémie de Covid empêche la présence de plus de 30 personnes lors d'un enterrement.

Comme je ne m'y rends pas, je fais cet article pour rendre un dernier hommage à mon si cher frère et si joyeux ami.

Mais je n'ai pas le cœur lourd car je sais que sa famille et ses plus proches amis je pense à Philippe, aux Eric, à Gérald, à Domino, à Isabelle et tous les autres - seront là avec lui en présence ou en esprit pour l'accompagner, où qu'il soit.

Et j'imagine là haut Rodrigue, avec sa chemise blanche, son nœud papillon, son costume noir, la moustache frétillante et l'œil taquin, une coupe de Champagne à la main et un grand éclat de rire.

Nul doute, il est au Paradis.

Jean-Laurent Turbet

Cérémonie d'adieux
Mercredi 23 décembre 2020 à 15 h 30.

A l'attention des personnes qui ne pourront pas être présentes aux obsèques de Rodrigue mais qui aimeraient y assister... à distance. Nous avons créé une "Réunion" Zoom et nous diffuserons au travers de notre smartphone en temps réel la célébration.
Pour ce faire, il vous suffit d'installer l'application Zoom (Zoom cloud meeting) et de rejoindre la réunion (sans même devoir créer un compte) en introduisant l'ID de réunion 842 190 7397 et mot de passe 123456.
C'est bien entendu gratuit, vous pouvez couper votre micro et ne devez pas diffuser votre propre caméra. L'entrée à la réunion est libre. Vous nous rejoignez quand vous le pouvez durant la cérémonie d'adieu le mercredi 23 décembre à 15h30.
En fonction de l'heure d'entrée, il est toujours possible que la diffusion se fasse avec un peu de retard. Quoi qu'il en soit, les participants se retrouveront dès leur arrivée dans un salon d'attente virtuel.
Dans l'espoir que cela fonctionne bien...
PS, lors de la première utilisation, l'application demandera une série d'autorisations... qu'il faut accepter.

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi
et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

yonnel ghernaouti, YG 24/12/2020 04:58

Gémissons,
Gémissons, Gémissons,
Gémissons, Gémissons, Gémissons,
Mais Espérons...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents