Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


Grande Loge de Côte d'Ivoire : Sylvère Koyo remplace par interim Hamed Bakayoko à la Grande Maîtrise

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 29 Avril 2021, 07:00am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #FrancMaçonnerie, #CotedIvoire, #Afrique, #GLCI, #SylvèreKoyo

Sylvère Koyo  Grand-Maître par interim de la Grande loge de Côte d'Ivoire (GLCI) en remplacement d'Hamed Bakayoko (ici en photo).

Sylvère Koyo Grand-Maître par interim de la Grande loge de Côte d'Ivoire (GLCI) en remplacement d'Hamed Bakayoko (ici en photo).

Le 11 mars dernier, j'annonçais sur ce Bloc-note le décès du très Respectable Frère Hamed Bakayoko, Grand Maître de la Grande Loge de Côte d'Ivoire est mort le mercredi 10 mars 2021 d'un cancer foudroyant. Il venait d'avoir 56 ans.

Nous connaissons aujourd'hui le nom de son successeur par interim : Il s'agit de Sylvère Koyo. L'avocat du cabinet Inlawco a remporté les faveurs des frères de la Grande Loge de Côte d'Ivoire, sans attendre les 3 mois de deuil habituels.

La prochaine assemblée de la Grande loge de Côte d'Ivoire est prévue pour les prochains jours. Mais déjà, le fauteuil occupé par Hamed Bakayoko depuis 2013 a un nouveau locataire. Le nouveau patron de la GLCI est un avocat au barreau de Côte d'Ivoire. L'homme est spécialisé en droit des sociétés, droit des affaires, privatisation et restructuration d'entreprises, mais également en appui aux réformes économiques et sectorielle. Sylvère Koyo intervient aussi dans le domaine du droit public, conseil et assistance au secteur public et aux organismes publics responsables de projets de réforme de secteurs économiques.

En outre, le grand maître par interim de la loge ivoirienne est avocat conseil dans les procédures d'arbitrage. Il a obtenu son Certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA) en 1985. Sylvère Koyo était un fervent soutien d'Hamed Bakayoko. Il a même été un acteur majeur dans l'élection de l'ancien Premier ministre en tant que patron de la GLCI. Quand Michel Rosier décède en juin 2019, il occupe une place de choix auprès de l'ex-maire d'Abobo. Au décès d'Hambak le mercredi 10 mars 2021, Sylvère Koyo assure l'intérim et gère les affaires courantes.

Et pourtant, des rumeurs avançaient qu'Alain Donwahi, le ministre des Eaux et Forêts, membre de la loge depuis une décennie, comme étant le mieux placé pour remplacer Hamed Bakayoko. Mais finalement, les frères de la GLCI ont porté leur choix sur Sylvère Koyo.

Voici le CV de Sylvère Koyo :

Avocat spécialisé en Droit des sociétés, Droit des affaires, Privatisation et restructurations d’entreprises, Appui aux réformes économiques et sectorielles, Droit public économique, conseil et  assistance au secteur public et aux organismes publics responsables de projets de réforme de secteurs économiques

Avocat conseil dans les procédures d’arbitrage devant la CCI

Arbitre devant la CCJA de l’OHADA

Arbitre Ad’hoc

Formation :

1978 : Baccalauréat – série A4 (Lycée classique de Bouaké)

Enseignement supérieur universitaire : Faculté de Droit de l’Université Nationale de Côte d’Ivoire (1978-1982)

  • Licence en Droit des Affaires (1981)
  • Maîtrise en Droit des Affaires (1982)


Enseignement supérieur non universitaire

  • Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat – CAPA (1985)


Formation complémentaire :

  • Stage de formation linguistique aux USA aux LANGUAGE CENTER – New York (28 août au 22 septembre 1989)
  • Participations à divers séminaires sur :
    • La Privatisation (Washington et Abidjan)
    • L’arbitrage commercial international organisé par la Chambre de Commerce Internationale (CCI) de Paris
    • La restructuration des entreprises en difficultés
    • Le financement des petites et moyennes entrepriseS organisé avec le concours de l’IDLI (International Development Law Institue) à Rome
  • Program for Management Development (MDE Abidjan & IESE Business School Barcelone) 2012

 

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (34 ans)

  • Janvier 1983 –janvier 1986    : Collaborateur juriste  au Cabinet KLEIN & Associés, Association d’Avocats à la Cour de Paris, Cabinet d’Avocat conseil de l’Etat de Côte d’Ivoire
  • Depuis février 1986 Avocat au Barreau de Côte d’Ivoire
    Février 1986 – Juin 1989  Avocat collaborateur conjointement du cabinet KLEIN & Associés et du Cabinet ONE-THO & AHOUSSOU, Avocats au Barreau de Côte d’Ivoire
    dont deux (2) ans de stage d’avocat d’affaires au cabinet KLEIN & Associés à Paris (1986-1988)

 

Depuis juillet 1989 Avocat Associé, en charge du Département Conseil en Droit des sociétés, Droit des affaires, Droit public économique, Privatisation et restructurations d’entreprises, Arbitrage

ayant une expérience confirmée, notamment dans le conseil en droit des sociétés, assistance et conseil aux investisseurs et aux entreprises publiques et privées, le domaine de l’Arbitrage, du conseil et de l’assistance au secteur public et aux organismes publics responsables de projets de réforme de secteurs économiques, avec notamment comme expérience dans les domaines suivants :

Arbitrage

En tant qu’Avocat conseil de l’Etat de Côte d’Ivoire et de structures privées devant la Cour d’Arbitrage de la CCI

En tant qu’Arbitre devant la Cour d’Arbitrage de l’OHADA

En tant qu’Arbitre Ad’hoc, en application de clauses compromissoires prévues dans les contrats

Conseil au Gouvernement (Ministère de l’Economie et des Finances – Ministère de la Défense – Ministère des Eaux et Forêts)

En plus de l’expérience en tant que juriste, puis avocat collaborateur, de 1983 à 1989, du cabinet Klein & Associés, à l’époque avocat conseil du Gouvernement, réalisation de mission d’assistance juridique auprès du Ministère chargé de l’Economie et des Finances, notamment en matière de droit public économique :

  • assistance au ministère dans le cadre de ses relations avec les institutions financières nationales et internationales ;
  • rédaction de projets d’actes législatifs ou réglementaires relevant en particulier du droit public économique, des finances publiques, des sociétés d’état et des sociétés d’économie mixte ;
  • négociation et rédaction de projets de contrats conclus entre personne (s) publique (s) et personne (s) privée (s) ;
  • mise en œuvre de partenariat public – privé 
  • négociation et rédaction de conventions de concession de service public

avocat conseil du Ministère de la défense et du ministère des eaux et Forêts

 

Expérience dans le cadre de réformes institutionnelles

  • Réalisation, en groupement avec le cabinet Klein & Associés, de l’étude sur la législation applicable aux entreprises publiques en vue de la mise en œuvre d’une réforme institutionnelle destinée à libéraliser la gestion du secteur parapublic, dans le cadre du Page (Programme d’Appui à la Gestion Economique), du Ministère de l’Economie et des Finances, avec l’appui de la Banque Mondiale, dont le rapport diagnostic sur les textes législatifs et réglementaires applicables aux entreprises publiques depuis l’indépendance a abouti à la rédaction des nouvelles lois qui régissent actuellement les entreprises publiques, les sociétés à participation financière publique et sociétés d’état (lois n° 97-519 et 97-520 du 4 septembre 1997.
  • Conseil du Ministère du Commerce et des PME dans le cadre du projet de création d’un Fonds de Garantie en faveur des Petites et Moyennes Entreprises (PME)

 

Expérience dans le cadre de réforme de filières économiques 

  • assistance juridique à la réforme de la filière café et cacao en Côte d’Ivoire ;
  • réforme de 1999 : rédaction  des textes législatifs et réglementaires relatifs  à la libéralisation des filières café et cacao et mise en place, en lieu et place de la Caisse de Stabilisation et de Soutien des Prix des Productions Agricoles (Cssppa), des nouveaux instruments juridiques : Nouvelle Caistab, Conseil Interprofessionnel du Café et du Cacao (Cicc), Conseil Interministériel des Matières Premières (Cimp) ; 
  • réforme de 2001 : création et mise en place de la Bourse du Café et du Cacao (Bcc), l’organe de régulation commerciale de la filière café et cacao ;
  • assistance juridique à la réforme de la filière coton en Côte d’Ivoire : conseil et assistance à l’urecos-Ci (structure coopérative regroupant les coopératives productrices du coton) dans le cadre de la libéralisation de la filière et de la participation des producteurs au processus de privatisation de la Cidt (Compagnie Ivoirienne de Développement Textiles), ainsi que dans le cadre du projet d’investissement et de réalisation d’unités d’égrenage.

Expérience en matière de Conseil au secteur privé

  • Conseil au secteur des NTIC
    • Conseil de l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire
    • Conseil de La poste de Côte d’Ivoire
    • Conseil de société de fournisseur internet
  • Conseil au secteur des Transports
    • Secteur du Transport Terrestre, notamment comme Conseil de la Société des Transports Abidjanais (SOTRA)
    • Secteur du Transport Maritime, comme conseil du Port Autonome d’Abidjan (PAA)
    • Secteur du Transport Aérien, comme conseil dans le cadre de la Restructuration de la Société Air Ivoire et la création de la Société Nouvelle Air IvoirE
  • Conseil au secteur Bancaire et des  Assurances
  • Conseil de sociétés immobilières
  • Conseil aux investisseurs privés nationaux et internationaux (Création d’entreprises, joint-venture, restructuration, négociation de contrats,…)

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) - est écrit en mon nom personnel ou sous la responsabilité des différents contributeurs si je ne suis pas le signataire de l'article.

Le "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est un site d'information traitant des spiritualités, du symbolisme, de l'ésotérisme, de l'occultisme, de l'hermétisme, de l'Initiation, des religions, des mouvements spirituels, de la franc-maçonnerie etc., site d'information totalement libre et indépendant.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi
et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Blog, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

« Jurez-vous, de plus, d’obéir fidèlement aux chefs de notre Ordre, en ce qu’ils vous commanderont de conforme et non contraire à nos lois ? » (Extrait du Serment prêté par chaque franc-maçon lors de son initiation).

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents