Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


Arnaud Beltrame : Militaire, catholique et franc-maçon. Où est le problème ?

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 27 Mars 2018, 17:16pm

Catégories : #Beltrame, #ArnaudBeltrame, #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #Chrétien, #Catholique, #Foi, #Religions, #Héros

Arnaud Beltrame : Militaire, catholique et franc-maçon. Où est le problème ?

J'ai lu à peu près tout et n'importe quoi sur les réseaux sociaux depuis que le Grand Maître Philippe Charuel a rendu public l'appartenance du Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame à la Grande Loge de France.

Je ne vais pas ici faire d’exégèse de toutes les bêtises que  j'ai pu lire.

Je ne vais pas non plus faire un grand exposé sur le fait d'être chrétien et franc-maçon et particulièrement franc-maçon de la Grande Loge de France et de Rite Écossais Ancien et Accepté. Vous trouverez à la fin de cet article des liens vers d'autres articles publiés sur ce thème sur mon blog au fil des années.

Arnaud Beltrame était tout à la fois un militaire qui aimait son pays de toute son âme et de tous son corps, il était un catholique fervent depuis qu'il était revenu à cette religion à 33 ans, enfin il était un franc-maçon actif et assidu au sein de sa loge Jérôme Bonaparte de la Grande Loge de France depuis 2008.

Il est mort en héros en se substituant à une otage dans le supermarché de Trèbes le 23 mars dernier où un terroriste islamiste l'a assassiné. Il est mort le 24 mars à environ 5 heures du matin sans avoir repris connaissance.

J'ai vu malheureusement parfois des tentatives de récupération : Un prêtre nous dit : "s'il a commis cet acte héroïque c'est forcément parce qu'il était catholique". Des militaires disent "s'il l'a fait c'est compte-tenu de sa (grande) expérience des armes et des situation dangereuses". des francs-maçons (surtout appartenant à une autre obédience que celle d'Arnaud Beltrame et qui ne le reconnaissent pas comme maçon ! - Alain Graesel, ancien Grand-Maître de la GLDF l'a relevé avec force sur sa page Facebook) disent "c'est parce qu'il est franc-maçon et pour respecter ses serments qu'il s'est comporté de façon héroïque"...

Chacun veut tirer son héros national à soi.

Moi qui suis franc-maçon je suis bien obligé de vous le dire : je ne sais pas pourquoi Arnaud Beltrame a commis cet acte héroïque qui en fait un héros national.

J'aimerais vous dire : "parce qu'il est franc-maçon, grâce à sa foi maçonnique"! Mais je n'en suis pas sûr. Ou pas seulement.

Parce qu'il est catholique. Je n'en suis pas sûr. Ou pas seulement.

Parce qu'il est un militaire d'élite. Je n'en suis pas sûr. Ou pas seulement.

Peut-être un peu des trois à la fois. Parce qu'il plaçait avant tout les vertus de Servir, le Devoir et l'Honneur, qui sont - reconnaissons-le - des vertus communes aux trois.

Alain Graesel soulignait d'ailleurs dans son article que selon lui l'héroïsme d'Arnaud Beltrame  résulte avant tout du fait que le Colonel était un serviteur de la République, qu'il défendait avant tout la Liberté et qu'il avait un sens du Devoir exceptionnel.

J'ai pu lire parfois qu'Arnaud se serait "écarté" de sa loge depuis quelques années.

Comme c'est mal le connaître. Peut-on imaginer Arnaud Beltrame, tel que nous le connaissons aujourd'hui, reniant ses serments, trahissant sa parole, parjurant les vertus maçonnique qu'il révérait tant. Bien sûr que non. Il participait aux travaux de sa loge un mois encore avant sa mort.

Arnaud Beltrame était un militaire fervent, un catholique fervent, un franc-maçon fervent. Ce n'était pas un homme de demi-mesure.

Et pour ceux que cela étonnerait, je précise que des milliers de frères à la Grande Loge de France croient au dieu de leur religion. Chaque frère juif, catholique, protestant, orthodoxe, musulman, bouddhiste, et j'en passe, n'est pas obligé de renoncer à sa foi pour entrer à la Grande Loge de France. Bien au contraire. C'est tel qu'il est que les frères de la GLDF l'accueillent.

C'est justement parce que la Franc-Maçonnerie n'est pas une religion, qu'elle est bien compatible avec toutes les religions.

Être catholique n'est donc pas du tout incompatible avec le fait d'être franc-maçon de la Grande Loge de France. Bien au contraire. Et Arnaud Beltrame en était un exemple.

Précisons enfin qu'à la Grande Loge de France les travaux initiatiques se font "A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers", sur les trois Lumières de la Franc-Maçonnerie que sont l’Équerre, le Compas et le Volume de la Loi Sacrée (qui à la Grande Loge de France est ouverte au Prologue de l’Évangile de Jean).

La Grande Loge de France se réfère aux Anciens Devoirs ainsi qu' à la tradition des Bâtisseurs, constructeurs de Cathédrales et de châteaux, au Moyen-Age et jusqu'à la Renaissance.

Humanisme, Spiritualité, Tradition tout comme Initiation sont des mots qui ont du sens pour les francs-maçons écossais.

Tout comme l'Honneur et le Devoir.

Vous le voyez, rien d'incompatible.

Bien au contraire.

Maintenant je ne tenterai aucune récupération de l'action du Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame.

Ce que je sais est qu'il était un homme exceptionnel. Et que c'est lui qui honore les frères de la Grande Loge de France d'appartenir à la même obédience qu'eux. Et certainement pas l'inverse ! Son héroïsme lui appartient en propre. A 100%. A lui et à lui seul. Ne tentons pas de nous en approprier ne serait-ce que quelques miettes.

J'ai dit.

Jean-Laurent Turbet

 

Commenter cet article

COMPTE 23/05/2018 16:14

Bonjour,

Je ne suis pas franc-maçon mais catholique.
Concernant le titre de l'article: "Arnaud Beltrame: Militaire, catholique
et franc-maçon. Où est le problème?"
Le problème est tout simple. On ne peut tout simplement pas être catholique est franc-maçon.
Les deux appartenances sont incompatibles. Il faut choisir.
Arnaud Beltrame était-il encore F. M.? Je ne sais pas. J'ai entendu les rumeurs parlant
de sa prochaine conversion. Si tel était le cas, il aurait du, auparavant, démissionner de la franc-maçonnerie car sa "conversion" n'aurait alors aucune valeur!
De toutes façons, qu'il soit franc-maçon ou pas au moment de son geste, cela n'enlève pas son courage. Mais je tenais tout de même à clarifier les choses. Non, on ne peut être catholique et franc-maçon.

Cordialement.

René-Louis THOMAS 31/03/2018 05:55

Pas un copeau à retirer de cette planche!
Merci Jean-Laurent.
Si Arnaud Beltrame vivait si pleinement et si librement sa foi chrétienne et sa passion républicaine, c'est sans doute parce qu'il fréquentait la Grande Loge De France.
Et c'est ma fréquentation de la Grande Loge de France qui me permet de vivre pleinement mon athéisme et ma passion laïque. J'ai dit.

Elisabeth de Hautségur 29/03/2018 15:27

Votre article m'a intéressée. Il était indiqué comme dangereux sur un des réseaux sociaux. Je savais qu'il était possible d'être catholique et membre du rite écossais, ayant connu des hommes en faisant partie, jadis.

Pynthe 28/03/2018 15:18

Mon TCF, tu parles de récupération de la part "des francs-maçons (surtout appartenant à une autre obédience que celle d'Arnaud Beltrame et qui ne le reconnaissent pas comme maçon !"
Je voudrais que tu en dises plus. Car je ne comprends pas. Qui ne reconnaitrait pas un Frère de la GLDF comme Franc-maçon. Arnaud comme tous les autres d'ailleurs.

Merci de ta réponse.

Très fraternellement
Bernard Pynthe

Scarbo 28/03/2018 10:07

Que la Grande loge revendique l'appartenance maçonnique de cet authentique héros, cela peut se concevoir. Encore que l'opération de communication ne soit pas loin dans cette affaire... Mais qu'elle y mette tant de précipitation (même avec accord de la famille) est proprement incompréhensible et choquant. Où est le délai de décence ???
Encore une initiative malheureuse de l'obédience qui ne sait pas trop quoi faire pour exister, et agit sous le coup de l'émotion, à la recherche du scoop comme n'importe quel media. Arnaud Beltrame méritait mieux qu'un communiqué de presse hâtif. Une information et un hommage en interne d'abord. Une fois encore on met les charrues avant les boeufs !
Cela dit, chapeau bas devant la mort.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents