Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


Campus Maçonnique : « Malentendus autour de Fichte » par Bruno Pinchard le mardi 18 mai 2021 à 19 h 30

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 17 Mai 2021, 19:29pm

Catégories : #CampusMaçonnique, #Philosophie, #Initiation, #Pinchard, #BrunoPinchard, #FrancMaçonnerie, #Franc-Maçonnerie

Bruno Pinchard

 

« Malentendus autour de Fichte »

Mardi 18 mai 2021

19h30

 

Bruno Pinchard est professeur émérite à l’Université de Lyon. Il a cherché dans l'humanisme d'abord latin, puis italien une voie pour la renaissance de la métaphysique, valorisant le rapport avec la poésie et l'histoire. Il s'est intéressé à l'oeuvre du philosophe napolitain Giambattista Vico (1668-1744), qu'il a rapportée aux mathématiques de René Thom dans une commune réhabilitation de l'idée de forme (La Raison dédoublée, 1992). Il a repris alors la tradition française de l'étude de Dante (Le Bûcher de Béatrice, 1996) et en a tiré une confrontation avec Mallarmé autour de l'idée d'un Livre universel et primordial (Méditations mythologiques, 2002). 

Cette première traversée ne l'a pas séparé des crises de ce temps. Il a écrit sur Hegel (Métaphysique de la destruction, 2012), puis sur Marx (Marx à rebours, 2015), les confrontant l'un après l'autre, et l'un par l'autre, à des expériences de destruction caractéristiques de l'ultime modernité. Il a cherché à déchiffrer dans le rapport entre la terre et la mer, au temps de la montée des eaux, l'idée la plus expressive d'un temps voué aux cataclysmes (Hespérie, contribution virgilienne à une politique occidentale). Il se consacre aujourd'hui à une traduction annotée des Oeuvres complètes de Dante. Il préside la Société dantesque de France et dirige la revue Études dantesques. Il est directeur aux éditions Kimé de la collection Transhumanisme. 

Bruno Pinchard a été initié à Paris la GLNF en 1999 dans une loge qui avait rassemblé plusieurs grands esprits de cette obédience. Il est aujourd’hui, sous le mandat du TRGM Jean-Pierre Rollet, Grand Orateur de la GLNF. 

 

 

Johann Gottlieb Fichte

Le Moi fait son entrée en philosophie avec J. G. Fichte (1762-1814), philosophe du premier Romantisme allemand. Dans sa Doctrine de la Science de 1794, le Moi se donne comme absolument premier et originaire, fondateur de lui-même et du monde extérieur (le Non-Moi). Ce Moi quasi-divin, créateur de lui-même a valu à Fichte l’accusation de solipsisme, et de fait, l’idéal d’auto-fondation où il s’enferme ne laisse guère de place pour une quelconque réalité objective, celle-ci étant au contraire « posée » par le Moi, et n’existant pour celui-ci que dans les représentations qu’il s’en fait. Dans son Droit Naturel (1796) et sa Doctrine des Mœurs (1798), Fichte reconnaît cependant l’existence d’autres Mois, dont il faudra, selon lui, respecter l’autonomie dans le cadre d’un État fondé sur le Contrat social. Avec l’État commercial fermé (1800), consacré aux questions économiques, Fichte retrouve la notion d’autonomie absolue, d’auto-création, mais au niveau collectif, celui de l’économie nationale, qui devra, selon lui, tendre à l’autarcie et au dirigisme en interdisant les échanges marchands avec l’étranger et en planifiant la production à l’intérieur du pays, au rebours de tout libéralisme. Dans les Discours à la Nation allemande (1807-1808), c’est le peuple allemand tout entier qui se voit investi d’une singularité qui le distingue entre tous, car il serait le seul, selon Fiche, à avoir maintenu une Ursprache, une langue originaire, non arbitraire, où les choses auraient conservé leur juste nom. 

Dans l’œuvre de Fichte, le thème de la singularité se déploie donc de l’individuel au collectif. La singularité du Moi fichtéen ne débouche pas sur le libéralisme, mais sur l’État autarcique, et sur l’affirmation de l’ipséité collective du peuple allemand.

 

Toutes les vidéos des conférences passées sont sur le site.

Les adhérents recevront le lien Zoom MARDI 18 MAI  MATIN, vous pouvez adhérer ci-dessous

 

 

Philosophie de l’initiation
La Franc-Maçonnerie : un rite, une culture

° Bruno Pinchard
Docteur et professeur de philosophie, doyen de l'UFR de philosophie de l'université Jean-Moulin-Lyon-III. Grand Orateur de la Grande Loge Nationale Française.

1. La Franc-Maçonnerie est-elle une "science maudite"?
2. Les raccourcis de Joseph de Maistre.
3. Malentendus autour de Fichte.
4. Hegel ou le grand refus.
5. La parole des poètes et des artistes.

Programme Mai / Juin 2021

 

° 18 mai : Bruno Pinchard : « Malentendus autour de Fichte »

° 25 mai :  Frédéric Lenoir : « La liberté intérieure qui mène à l’amour »

° 27 mai : Luc Ferry « Le mythe de Prométhée et la naissance de l’idée de liberté »

° 01 Juin : Frédéric Encel : « Le conflit Israelo-Palestinien »

° 3 juin :  André Combes : « Quand et comment la Franc-maçonnerie française est-elle devenue républicaine ? »

° 8 juin Françoise Moreillon : « La Duchesse de Bourbon: une pensée avant-gardiste et traditionnelle dans le monde des Lumières »

° 10 juin : Dominique Reynié : « La crise de l’élection »

° 15 juin : Yves Bomati : « Hassan é-Sebbah : de l’histoire au mythe des Assassins »

° 23 juin : Eric Vinson « Jaurès, le prophète »

 

Pour assister aux conférences :

Toutes les cours ont lieu 19 heures 30 précises sur ZOOM. Ils durent environ une heure trente et se terminent à 21 heures.

Une adresse Zoom vous est envoyée personnellement avant chaque conférence.

Vous pouvez assister en direct à la conférence et poser vos questions. Vous la retrouverez ensuite en podcast.

Pour cela :

Adhérez au Campus Maçonnique : https://www.campusmaconnique.fr/adhesion-2021/

Rappel : Pour s'inscrire au Campus Maçonnique il faut être franc-maçonne ou franc-maçon (dès le 1er degré).

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) - est écrit en mon nom personnel ou sous la responsabilité des différents contributeurs si je ne suis pas le signataire de l'article.

Le "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est un site d'information traitant des spiritualités, du symbolisme, de l'ésotérisme, de l'occultisme, de l'hermétisme, de l'Initiation, des religions, des mouvements spirituels, de la franc-maçonnerie etc., site d'information totalement libre et indépendant.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi
et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Blog, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

« Jurez-vous, de plus, d’obéir fidèlement aux chefs de notre Ordre, en ce qu’ils vous commanderont de conforme et non contraire à nos lois ? » (Extrait du Serment prêté par chaque franc-maçon lors de son initiation).

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents