Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


"Les mystères de Channel Row", d'Alain Bauer et Rocher Dachez.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 24 Juillet 2007, 15:50pm

Catégories : #Chroniques de livres.

Les éditions JC Lattès ont frappé un grand coup pour le lancement de leur collection "Crimes et Loges".

bauer-dachez-lmdcr.jpgC'est en effet une pure merveille d'érudition que ce roman policier d'Alain Bauer & Roger Dachez intitulé "
Les mystères de Channel Row
".

Tout d'abord la forme du roman policier est tout à fait originale. Les deux auteurs (voir plus bas leurs biographies) nous ont habitué à des ouvrages historiques "classiques". On sent tout de suite ici le plaisir qu'ils ont eu (et qu'il nous font partager) de faire vivre leurs personnages.

Car dans ce livre tout est vrai : les personnages comme l'histoire. Ils ont arrangé à leur façon les "blancs" de cette histoire.

desaguliers1.jpgNous retrouvons comme personnage principal Jean-Théophile Desaguliers (1683-1744), disciple de Newton et "créateur", voire "inventeur?" de la Franc-Maçonnerie moderne. Fils de pasteur huguenot français chassé par la révocation de l'Edit de Nantes, le Révérend Desaguliers fut ministre de l'Eglise anglicane de la Cour.

Mais nous voyons aussi Isaac Newton lui-même (qui ne fut pas maçon) dont les idées inspirèrent la franc-maçonnerie naissante.

Nous rencontrons aussi Anthony Sayer (1672-1742) le premier Grand Maître de la Grande Loge de Londres, comme le second Grand Maître George Payne (Mort en 1757). Le troisième - et déterminant - Grand Maître étant Desaguliers lui-même.

Et bien sûr le pasteur James Anderson qui donna son nom aux nouvelles Constitutions du métier.

Plein d'autres personnages hauts en couleurs jalonnent cet ouvrage, comme l'odieux Samuel Pritchard (l'auteur de la première "dénonciation" de la Franc-Maçonnerie avec son ouvrage Masonry dissected).

Il est particulièrement intéressant de lire, de façon tout à fait vivante, la genèse de la Franc-Maçonnrie. Comment quelques loges mal en point se réunissent pour faire caisse commune (la charité envers les frères nécessiteux était la première tâche des loges de maçons) un soir de Saint-Jean d'été 1717.

Comment cette réunion de loges (la première du genre) va être utilisée par Desaguliers et les newtoniens comme centre de l'Union, une union beaucoup plus large de personnes éclairées et qui veulent se réunir dans la paix pour travailler à l'amélioration matérielle et morale de leurs concitoyens et de la société.

Où l'on voit comment la Franc-Maçonnerie écossaise (qui avait pris l'habitude d'initier de grands seigneurs - qui étaient aussi de généreux donateurs!) a influencé la maçonnerie anglaise naissante.

Mais où l'on voit aussi que la naissance de la Grande Loge de Londres n'a pas été tout de suite acceptée à l'unanimité, mais au contraire a suscité de fortes réticences. Réticences des loges plus anciennes et autonomes qui comprenaient mal (et pour cause!) la réforme newtonienne imposée par Desaguliers. Les loges stuartistes également (et donc catholiques) opposées à la mainmise de stricte obédience protestante voulue par le Révérend Désaguliers et le pasteur (presbytérien - en France on dit calviniste) James Anderson.

ahiman-rezeon2.jpgN'oublions pas qu'il y a eu pendant près d'un siècle un schisme maçonnique entre les la Grande Loge des Moderns (celle de Desaguliers) et la Grande Loge des Antients (Voir Lawrence Dermott et son livre Ahiman Rezon, l'équivalent des Constitutions d'Anderson) avant leur réunification en 1813 seulement pour créer la
Grande Loge Unie d'Angleterre.

Il est également très intéressant de se remémorer avec les auteurs le contexte politique et religieux de ce début du XVIIIème siècle. Et le temps béni où les frères, en loge, attendaient avec impatience l'ouverture des travaux... pour allumer leur pipe et boire une bonne gorgée de bière !

Ce livre est vraiment un grand bonheur.

Quand à l'intrigue policière proprement dite.... je n'en parlerais pas et je laisse aux lecteurs le soin de la découvrir !

Il n'en reste pas moins que "Les mystères de Channel Row" est un excellent livre à lire de toute urgence !

 


Les auteurs :

- Alain Bauer : Criminologue, Alain Bauer a été Grand maître du Grand Orient de France de 2000 à 2003. Parmi ses nombreux ouvrages, Isaac Newton aux origines de le Franc-Maçonnerie paru en 2003 chez Dervy, Le Crépuscule des Frères paru en 2005 au éditions de la Table Ronde, Le retour des Maçons pour retrouver la parole, paru aux éditions de la Table ronde en 2006,  Il a été l'adepte, avec Michel Barat, alors Grand Maître de la Grande Loge de France, de la karchérisation des obédiences, nouveau concept qui consistait - non seulement a exclure les brebis galeuses - mais de le faire savoir.

- Roger Dachez : L'un des meilleurs historiens actuels de la Franc-Maçonnerie et le grand spécialiste français de l'histoire des origines (non fantasmées) de la Franc-Maçonnerie. Il est président de l'Institut maçonnique de France depuis 2003. Il est également membre de la Loge nationale française et directeur de la revue d'études et de recherches Renaissance traditionnelle. Il est l'auteur d'un "Que sais-je ?" intitulé L'histoire de la franc-maçonnerie française, (Indispensable dans toute bonne bibliothèque!!), paru aux PUF en 2006, et du livre Les francs maçons, édité par Tallandier en 2003. 


 

Ce qu'en pense l'éditeur :

Londres, Juin 1717. Alors que s'apaise le conflit entre catholiques et protestants qui a ensanglanté l'Angleterre pendant 150 ans, un groupe de frères maçons s'assemble dans une taverne près de la cathédrale Saint Paul, pour fonder la première Grande Loge. Le Révérend Jean-Théophile Désaguliers, physicien proche de Newton et de la famille Royale, devient leur Grand Maître. Aussitôt, d'étranges événements surviennent. Le registre d'une loge est volé, une servante agressée. Un Maître de Loge est mystérieusement assassiné dans une sombre ruelle, et enfin Thomas, le disciple préféré, retrouvé mort après une folle poursuite dans les rues du quartier Saint Paul. Partout, une ombre surgit : celle de Samuel Prichard, un vaurien aux origines douteuses, qui semble vouer à Désaguliers une haine sans merci. Aidé de la police de Londres, le Révérend mène l'enquête. Pourquoi son destin est-il lié à celui d'un gibier de potence ? Tout en bâtissant la puissante franc-maçonnerie anglaise, Désaguliers cherche une vérité insoupçonnée dans les recoins les plus sordides de la capitale, rencontrant notamment le célèbre Jonathan Wild, chef des bandits de Londres, mais aussi le Duc de Wharton, aristocrate débauché, traître à son Roi. Au terme de sa quête, Désaguliers découvrira un incroyable secret qui redonnera un sens nouveau à sa vie…Alain Bauer et Roger Dachez, grands spécialistes de la franc maçonnerie, nous racontent pour la première fois la fascinante histoire des origines de celles ci, sur fond d'enquête haletante dans les bas fonds londoniens …. 

 


 

Le Livre :

 

Disponible sur www.cale-seche.comLES MYSTERES DE CHANNEL ROW. Coll crimes et loges
LES MYSTERES DE CHANNEL ROW. Coll crimes et loges

Les Mystères de Channel Row
d'Alain Bauer & Roger Dachez
Editeur JC Lattès
Code ISBN / EAN : 9782709628525 / Hachette : 4538468

Format : 205 mm x 135 mm
Prix Public : 16,50 €

322 pages 
 
commander-100x30-01.gif
A partir ce de site, bénéficiez du Prix Fnac : 15,68€ (livraison rapide et gratuite) 

 

 


Les plus du blog de Jean-Laurent :

Pour les passionnés d'histoire maçonnique je conseille la visite de quelques sites internet :

-
Renaissance Traditionnelle : La revue créée par René Guilly (Désaguliers) et dirigée actuellement par Roger Dachez.

-
William Preston : Loge de recherche de la Loge Nationale Française. Pour la richesse de ses travaux, qui sont mis en ligne sur le site.

 

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

jacquier roland 02/07/2007 10:26

un livre de plus mais non en plus, pourtant..faut-il que notre maison fasse a ce point titre  (titree ,).J'aime en fait ce mode d'approche de la FM au sein d'une histoire, d'une intrigue peut importe c'est enfin atteindre sans cibler ni harceler.C est aussi une ambiance que j'aime,dont le livre est couvert.une sorte de film a la Lelouche d'aujourd'hui.j'en lirai bien d'autres!roland

écriveuse 01/07/2007 16:25

Bonjour!Je suis en cours de lecture de ce roman.Si je suis entièrement d'accord avec toi sur le fond, sur l'érudition, sur le plaisir sans doute qu'ont eu les auteurs à l'écrire, je suis particulièrement déçue de la forme.En effet, je note de nombreuses coquilles, et, toujours pour la forme, le texte aurait mérité une relecture pour alléger certaines tournures.Bien entendu, ça n'engage que moi!Trises.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents