Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


GLFF : Bon anniversaire, Madame la Ministre ! Hommage à l'action d'Yvette Roudy.

Publié par R-T JEBLUT sur 21 Mai 2021, 21:33pm

Catégories : #GLFF, #YvetteRoudy, #Hommage, #Ministre, #DroitsdesFemmes

Bon anniversaire, Madame la Ministre !

Il y a 40 ans, les droits des femmes…, avec Yvette ROUDY

Le 21 mai 1981, nommée par le Premier ministre, Pierre Mauroy, notre soeur Yvette Roudy devenait la première ministre des Droits des femmes.

Il est vrai qu’on disait alors « le » ministre et les droits de « la » femme, tant l’essentialisation des femmes et leur invisibilité dans la sphère publique semblaient ancrées à tout jamais dans les esprits.

En tant que ministre, Yvette s’employa à faire évoluer les lois et les mentalités, dans la perspective de l’autonomie des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes, qui avaient toujours guidé son engagement féministe et politique et son combat pour la parité.

• Campagne pour la contraception dès son arrivée au gouvernement, et loi sur le remboursement de l’IVG, en 1982
• Loi sur l’égalité des femmes et des hommes qui travaillent en entreprise en 1983
• Officialisation du 8 mars comme Journée internationale des luttes des femmes
• Commission sur la féminisation des noms de métiers, grades et fonctions en 1986, désormais respectée dans l’ensemble de la société et des institutions.
• Préparation d’une loi cadre anti sexiste en 1983, qui ne verra pas le jour suite à une opposition virulente. Et pourtant, cette loi n’est-elle pas aujourd’hui d’une actualité brûlante ?
• Manifeste pour la parité en 1995
• Auteur de nombreux essais… féministes : A cause d’elles 1985, La Femme en marge 1975, Mais de quoi ont-ils peur? 1975, et tout récemment, en 2020, Lutter toujours !


Yvette Roudy a toujours fièrement revendiqué son appartenance à la Grande Loge Féminine de France. Nous, femmes, et franc-maçonnes de la GLFF, nous saluons son engagement, la force de son indignation et de sa révolte qui lui ont permis, tout au long de sa vie, de mener le combat pour les femmes. Nous lui sommes redevables, sommes honorées de travailler à ses côtés, et lui disons :
 

« Merci, Madame la Ministre, notre T :.C :.S :. Yvette. »
 

Paris, le 21 mai 2021

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) - est écrit en mon nom personnel ou sous la responsabilité des différents contributeurs si je ne suis pas le signataire de l'article.

Le "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est un site d'information traitant des spiritualités, du symbolisme, de l'ésotérisme, de l'occultisme, de l'hermétisme, de l'Initiation, des religions, des mouvements spirituels, de la franc-maçonnerie etc., site d'information totalement libre et indépendant.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi
et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Blog, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

« Jurez-vous, de plus, d’obéir fidèlement aux chefs de notre Ordre, en ce qu’ils vous commanderont de conforme et non contraire à nos lois ? » (Extrait du Serment prêté par chaque franc-maçon lors de son initiation).

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents