Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


"Marine Le Pen fait débat chez les francs-maçons": Editorial de Thierry Guerrier sur Europe1

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 17 Novembre 2011, 12:21pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie

MarineLePen1.jpgLe Grand Orient de France, dans la perspective des prochaines élections présidentielles, souhaite pouvoir inviter des candidats. Mais tous les candidats? Visiblement c'est une candidate qui pose problème : Marine Le Pen. La présidente du Front National et fille de son père peut-elle être considérée comme une candidate parmi d'autres?

 

Voici le billet de Thierry Guerrier, le responsable du service politique d'Europe1 qui en a fait le sujet de son Buzz Politique de ce 17 novembre 2011 (vous pourrez écouter le journaliste en suivant le lien mis plus bas) :

"Un débat autour de Marine Le Pen agite ces derniers jours la franc-maçonnerie, selon les informations du Buzz politique d'Europe 1 : les francs-maçons doivent-ils ou non recevoir la nouvelle présidente du Front National ? En vue de 2012,  neuf loges du "Grand Orient", la première organisation de la maçonnerie française invite, en effet, les principaux candidats à la présidentielle. Mais la candidate du FN a, elle, été exclue de ces invitations, en vertu de l'hostilité aux thèses de son père qui a toujours prévalu au sein du Grand Orient.

François Hollande sera reçu mardi prochain. Fin septembre, François Bayrou et, il y a quelques jours, Jean-Luc Mélenchon sont déjà venus répondre aux questions de 400 "Frères" au siège parisien du Grand Orient de France, rue Cadet. Eva Joly et Nicolas Sarkozy doivent aussi être invités.

Mais, en coulisses, il y a toujours débat sur le cas "Marine Le Pen" : certains maçons font valoir que la présidente du Front national n'est pas Jean-Marie Le Pen et que, ayant pris un virage idéologique - sur la Shoah par exemple -, il n'y a pas de raison de l'ostraciser.

L'affaire a finalement été tranchée par le grand maître du grand Orient, Guy Arcizet qui refuse de traiter Marine Le Pen comme n'importe quel candidat. A ses yeux, le FN reste un parti "anti-Républicain" : "je n'accepterai pas sous mon mandat de voir Marine Le Pen traverser le grand hall de la rue Cadet. Ce serait un symbole lourd, une reconnaissance républicaine du FN alors qu'ils sont en train de chercher à blanchir leurs racines anti-républicaines", a-t-il confié à Europe 1."

 

En 2007 c'était une association, presque une fraternelle, Dialogue et Démocratie Française, qui regroupe des franc-maçon(ne)s de toutes obédiences, créée par Pierre Chastagnier et présidée aujourd'hui par Patrice Hernu qui avait reçu plusieurs candidats (dont Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal ayant boudé l'invitation des frères et des soeurs au débat). D'ailleurs DDF va certainement récidiver cette année : Ont déjà été reçus le 8 novembre dernier, Corinne Lepage et Nicolas Dupont-Aignan.

 

En ce qui concerne le Grand Orient les débats vont continuer ... sans Marine Le Pen... Le Grand Maître Guy Arcizet a tranché, et comme le rappelait dès le 8 septembre 2011 l'ancien Conseiller de l'Ordre Gérard Contremoulin sur son blog "La Voûte étoilée", "non le FN n'est pas GO compatible".

 

Les rapports FN ou plutôt Marine Le Pen / Franc-maçonnerie ont été compliqués ou plutôt troublés par le fait qu'un maçon comme l'avocat Gilbert Collard ("initié à 18 ans , vénérable à 25"), qui a d'abord été membre de la Grande Loge de France avant de rejoindre la Grande Loge Nationale Française, devienne le président de son comité de soutien. On se souvient également d'un cas qui concerne plus un second couteau, Valéry Le Douguet, mais qui a été également médiatisé. Ce franc-maçon du Grand Orient de France, militant de l'UMP jusqu'en 2010 a rejoint cette année la président du Front National.

 

D'autres loges du GODF, à l'exemple de la loge Combats qui a fait connaître une prise de position publique, sont hostiles à la venue de Nicolas Sarkozy ou même à l'invitation de François Bayrou car il a été un partisan de l'école "libre"... On le voit les choses ne sont pas simples...

 

A la Grande Loge de France les choses sont plus simples : Cette obédience qui travaille plus sur le symbolisme, la spiritualité, l'éthique et les valeurs, mais qui ne méconnait pas les problématiques de la société actuelle ni ses difficultés, a choisi ... de ne recevoir aucun candidat. Ses membres seront libres de se faire une opinion par eux même en toute liberté. Mais par ailleurs le Grand Maître de la Grande Loge de France, Alain-Noël Dubart a toujours été extrêmement clair et il ne cesse de répéter l'incompatibilité entre les valeurs défendues par la Franc-Maçonnerie et les thèses de l'extrême-droite.

 

Jean-Laurent Turbet

 

 

° Pour aller plus loin :

 

° Ecouter sur Europe 1, le "Buzz Politique" de Thierry Guerrier, chef du service politique d'Europe 1, du 17 novembre 2011.

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents