Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


2ème Dîner de la Grande Loge de France : « Un moment de fraternité ».

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 23 Septembre 2012, 18:43pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF

MH1-22-09-2012.gifMoment fort dans la crypte du Cercle Ecossais de la Grande Loge de France à Paris ce samedi 22 septembre 2012.

Se tenait en effet la seconde édition du dîner de la Grande Loge de France, inaugurée en 2011 par l’ancien Grand-Maître Alain-Noël DUBART, présent également samedi.

C’est Jean-Michel DARDOUR, le passé 1er Grand-Maître adjoint qui officiait en qualité de Maître de Cérémonie ou plutôt de Monsieur Loyal, présentait successivement avec son talent habituel les différents intervenants.

Marc HENRY, le Grand-Maître de la Grande Loge de France accueillait très chaleureusement et très fraternellement (la Fraternité était à l’ordre du jour) les invités d’honneur de ce 2ème dîner de la Grande Loge de France.

Marc HENRY a immédiatement conquis l’auditoire par son humour, sa finesse et la richesse de ses formules pour présenter la Grande Loge de France et souhaiter la bienvenue à ses invités.

Il faut dire qu’il y avait un plateau tout à fait exceptionnel.

Jean-Louis DEBRE, le président du Conseil Constitutionnel, qui présidait cette soirée, a fait un discours sur le thème « Le Conseil Constitutionnel et les libertés ». Régis DEBRAY, son presque homonyme, essayiste et écrivain a planché sur le thème « Du Libéral au Fraternel ».

Enfin, George PAU-LANGEVIN, ministre chargée de la réussite éducative a conclu cette très belle soirée.

Ils succédaient à Jean-Paul DELEVOYE, médiateur de la République et Jacques ATTALI, écrivain, qui avaient discourus lors du premier dîner.

JLD2-22-09-2012.gifJean-Louis DEBRE a fort bien rappelé le rôle de l’Institution qu’il préside, Le Conseil Constitutionnel, dans la défense des libertés. Il a également insisté sur l’apport considérable du principe de la question préalable de constitutionnalité votée en 2010. Avant le Conseil Constitutionnel ne rendait qu’une vingtaine de décision par an. Depuis 2010 il en rend plus de 200. 40% de ces décisions censurent totalement ou partiellement des lois votées. Il a cité comme exemple la censure de la loi sur le harcèlement sexuel. Le fait que la loi dise simplement « qu’il y a harcèlement lorsque quelqu’un harcèle » n’était pas assez précis. Le législateur a du émettre une définition plus complète du harcèlement.

Jean-Louis DEBRE a également fait un éloge appuyé de la République et de la Fraternité.

RD1-22-09-2012.gifRégis DEBRAY quant à lui a multiplié les formules chocs pour mieux se faire comprendre de son auditoire. Il traite de la Fraternité est, selon lui « la mal-aimée de la devise républicaine Liberté-Egalité-Fraternité ». Il a tout d’abord fait un constat : comment agir aujourd’hui lorsque s’impose partout le « le tout à l’ego ».

Pour définir la Fraternité (qu’il ne confond évidemment pas avec la famille qui est souvent selon lui une « frérocité » à l’image de Caïn et d’Abel ou de Romus et Romulus) il souligne, pour simplifier, qu’il « s’agit de faire d’un tas un tout ». D’hommes et de femmes d’origines différentes et diverses une force qui a un projet commun.

« Si vous voulez savoir ce qu’est la Fraternité, regardez le film Gran Torino, de Clint Eastwood, tout y est », lance-t-il entre deux citations savantes.

Enfin, « si les animaux sont grégaires les hommes sont fraternel » et il souligne qu’on « est frères en quelque chose qui nous transcende… ». Le Grand Architecte de l’Univers ?

Car rappelle-t-il en conclusion, le premier moment de fraternité n’est-il pas, ce repas pris par un rabbin juif et 12 autres apôtres un soir du 1er siècle, comme les agapes qui nous réunissent ce soir?

AND-22-09-2012.gif

Alain-Noël Dubart tout sourire après dîner. 

 

Lors de ce dîner, nous notions la présence d’anciens Grands-Maîtres de la Grande Loge de France qui avaient répondu présents : Georges KOMAR, Alain POZARNIK, Alain GRAESEL, Alain-Noël DUBART… Les Grands Officiers étaient également présents, à l’image du Grand Chancelier Jean-Jacques ZAMBROWSKI, ainsi que des membres du Conseil Fédéral de la Grande Loge de France comme Philippe CHARUEL ou Jean-Claude ELALOUF, mais également des anciens dignitaires comme Jean-Michel BALLING ou Jean-Claude HERTZ.

JG-22-09-2012.gif

José Gulino, Grand-Maître du Grand Orient de France a apprécié la soirée

 

Des dignitaires des obédiences maçonniques françaises amies étaient également présents.

José GULINO, le Grand-Maître du Grand Orient de France, Catherine JEANNIN-NALTET, la toute nouvelle Grande–Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France (elle était accompagnée de Denise OBERLIN qui vient de terminer son mandat), Jacques SAMOUELIAN, président de la Fédération Française du Droit Humain et Jean DUBAR, Grand-Maître de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra. Des francs-maçons actifs dans diverses sphères de la société étaient présents à l’image de l’avocat et écrivain Emmanuel PIERRAT, auteur de nombreux livres à succès.

JS-22-09-2012.gif  Jacques Samouelian, DH, très à l'aise lors de la soirée. 

 

Mais ce dîner ne rassemblait pas que des francs-maçons mais également beaucoup de personnalités de la société civile comme les philosophes Michel MAFFESOLI et Monique CASTILLO, le scientifique Joël de ROSNAY, le publicitaire Thierry SAUSSEZ ou les journalistes Eric NAULLEAU, Franck FERRAND et Jean-Claude GUILLEBAUD. Ce dîner a en effet pour vocation de mieux faire connaître la Grande Loge de France, sa philosophie, sa méthode et ses valeurs.

CJN1-22-09-2012.gif  Catherine Jeannin-Naltet, GLFF, radieuse lors du dîner. 

 

JD2-22-09-2012.gifJean Dubar, GLTSO, tout sourire lors du dîner.

 

Enfin le Grand-Maître, Marc HENRY a annoncé un scoop : L’organisation d’un colloque sur le thème de l’Europe au mois d’avril 2013 au Palais Brogniard à Paris. Ce colloque sera organisé par la Grande Loge de France, la Grande Loge Féminine de France et la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra. Deux grands thèmes seront abordés. 1) L’Europe aujourd’hui et 2) ce qui peut nous rassembler en Europe.

MH-GPL-22-09-2012.gif George Pau-Langevin, Ministre, et Marc Henry, Grand-Maître de la GLDF, concentrés pour écouter Régis Debray. 

 

Indéniablement un succès pour Marc HENRY, le Grand-Maître de la Grande Loge de France, que nombre de convives ont pu avoir le plaisir de connaître et d’approcher.

Jean-Laurent TURBET

 

° Pour aller plus loin :

° Le site de la Grande Loge de France.

​​

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) - est écrit en mon nom personnel ou sous la responsabilité des différents contributeurs si je ne suis pas le signataire de l'article.

Le "Blog des Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est un site d'information traitant des spiritualités, du symbolisme, de l'ésotérisme, de l'occultisme, de l'hermétisme, de l'Initiation, des religions, des mouvements spirituels, de la franc-maçonnerie etc., site d'information totalement libre et indépendant.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi
et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Blog, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

« Jurez-vous, de plus, d’obéir fidèlement aux chefs de notre Ordre, en ce qu’ils vous commanderont de conforme et non contraire à nos lois ? » (Extrait du Serment prêté par chaque franc-maçon lors de son initiation).

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Pierre-Yves 23/09/2012 20:53


La fraternité est un plat qui se consomme (oh ! pardon...)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents