Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


GLFF : « Droits des femmes et contenus théologiques : une confrontation inévitable » 12 mars 2016 à 14 h 30 à Issy-les-Moulineaux.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 1 Mars 2016, 08:30am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLFF, #Colloque

GLFF : « Droits des femmes et contenus théologiques : une confrontation inévitable » 12 mars 2016 à 14 h 30 à Issy-les-Moulineaux.

La commission des Droits des Femmes de la Grande Loge Féminine de France organise un colloque public sur le thème :

 

« Droits des femmes et contenus théologiques :

une confrontation inévitable »

 

Ce colloque aura lieu le samedi 12 mars 2016 à 14 h 30 à Issy-les-Moulineaux.

 

Attention : les inscriptions sont closes, car toutes les places disponibles sont d'ores et déjà réservées !

 

Le programme du Colloque :

 

- « Dieu est-elle féministe ? » par Floriane CHINSKY, Rabbin du M.J.L.F du Centre-Est.

 

-  « Ils sont au pouvoir, elles sont au service : la construction catholique du genre » par Alice CHABLIS, bibliste et Maud AMANDIER, journaliste, Co-auteures de « Le déni, enquête sur l’Eglise et l’égalité des sexes »

 

« La fabrique d’une servitude la femme dans le texte coranique et les livres d’exégèse », par Houria ABDELOUAHED, Maîtresse de conférences à l’Université Paris VII Diderot. Auteure de « Figures du féminin en Islam ».

 

- « Différenciation sexuelle et construction théologique de la faute. Les femmes entre la mandorle et le bucher », par Catherine TRAUTMANN, Diplômée de théologie protestante, Ancienne Ministre de la Culture et de la Communication

 

- Clôturé par Marie-Thérèse BESSON, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France.

 

GLFF : « Droits des femmes et contenus théologiques : une confrontation inévitable » 12 mars 2016 à 14 h 30 à Issy-les-Moulineaux.Janvier 2016 : Marie-Thérèse BESSON, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France ouvre l’année anniversaire des 70 ans de l’Obédience ; tous les événements liés à cette célébration sont soulignés par la signature :

 

« Des femmes libres, architectes de l’avenir ».

 

La Grande Loge Féminine de France est une association philosophique, fondée sur une pratique initiatique.

 

Elle utilise une méthode de travail et de progression personnelle qui s’appuie sur le symbolisme comme compréhension de l’humain et du fonctionnement du monde.

 

Elle œuvre à la transformation du monde tant au niveau national qu’européen et travaille sur de grands sujets de société.

 

Organisé pour la 6ème année consécutive par la Commission des Droits des Femmes de la Grande Loge Féminine de France, l’édition 2016 du colloque portera sur le thème : « Droits des femmes et contenus théologiques : une confrontation inévitable ».

 

Repères :

 

Octobre 1945, ce même mois où les femmes votent, pour la première fois, à des élections nationales, cinq loges d’adoption en capacité de se réformer, se réunissent en assemblée générale créant la première obédience exclusivement féminine.

 

L’Obédience se constitue sous le nom d’Union Maçonnique Féminine de France et prendra définitivement le nom de Grande Loge Féminine de France en 1952.

 

Présidée par Marie-Thérèse BESSON depuis juin 2015, la Grande Loge Féminine de France réunit plus de 14 000 femmes éclairées qui travaillent sur des sujets très divers tant symboliques que sociétaux.

 

 

En 2016, LA GRANDE LOGE FÉMININE DE France fête ses 70 ans

 

6 boulevard du General Leclerc - 92110 CLICHY

 

Contact presse : Mary -  +33 1 71 04 58 14 - Mail : info@glff.org

 

 

 

 

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents