Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


"Le Général Dumas, né esclave, rival de Bonaparte et père d'Alexandre Dumas", de Claude Ribbe.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 24 Mai 2021, 07:00am

Catégories : #GénéralDumas, #Dumas, #AlexandreDumas, #Histoire, #Esclavage, #Franc-Maçonnerie, #FrancMaçonnerie, #ClaudeRibbe, #Livre, #Biographie, #Esclave, #Militaire, #Héros, #Hérosoublié

 

Je vous conseille vivement la lecture d'un livre qui m'a enthousiasmé : "Le Général Dumas, né esclave, rival de Bonaparte et père d'Alexandre Dumas", de Claude Ribbe.

Vous découvrirez en détail dans ce livre la vie de Thomas Alexandre Davy de La Pailleterie, dit le général Dumas. C'est un général de la Révolution française, né esclave le 25 mars 1762 à Jérémie (Saint-Domingue, aujourd'hui Haïti) et mort le 26 février 1806 à Villers-Cotterêts (Aisne).

Mulâtre de Saint-Domingue, il est le premier général de l'armée française ayant des origines afro-antillaises. Il fit la campagne de Belgique, la guerre de Vendée (1793-1796), la guerre des Alpes, la campagne d'Italie (1796-1797) et la campagne d'Égypte (1798-1801).

Il est le père de l’écrivain Alexandre Dumas (Les Trois Mousquetaires, Le Comte de Monte-Cristo) et le grand-père de l'écrivain Alexandre Dumas fils (La Dame aux camélias) et d'Henry Bauër.

Je ne vous en dirait pas plus car vous saurez tout en lisant le livre de Claude Ribbe.

Claude Ribbe, l'auteur, est  né le 13 octobre 1954 à Paris. Il est écrivain, philosophe et réalisateur.

Ancien élève de l'École normale supérieure (Ulm), agrégé de philosophie, originaire de Guadeloupe par son père et de la Creuse par sa mère, Claude Ribbe se penche dans son œuvre sur le passé esclavagiste français et certaines figures qui en sont issues : notamment le général Dumas et le chevalier de Saint-George.

Il siège, de 2005 à 2008, à la Commission nationale consultative des droits de l'homme.

Depuis 2002, Claude Ribbe mène campagne, notamment à travers l'association des amis du général Dumas (qu'il préside), pour valoriser cette figure historique. Nous nous retrouvons tous les 10 mai avec Claude, place du Général Catroux dans le 17ème arrondissement de Paris pour la journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition.

Il intervient officiellement le 30 novembre 2002 au Sénat lors d'une allocution prononcée devant la dépouille d'Alexandre Dumas, juste avant son entrée au Panthéon. Claude  Ribbe souhaite en particulier que la statue du général Dumas, par Alphonse de Moncel, érigée à Paris en 1913 (sur l’actuelle place du Général-Catroux dans le 17e arrondissement - ancienne place des Trois Dumas -, où se trouvent la statue du fils du général par Gustave Doré et celle de son petit-fils par René de Saint-Marceaux) et abattue par les collaborateurs en 1943, soit replacée.

De septembre 2008 à juillet 2011, Claude Ribbe dirige la collection littéraire « Ethiopica » qu'il avait fondée aux éditions Alphée-Jean-Paul Bertrand.

Il est, depuis 2020, Conseiller d’arrondissement délégué aux Universités, à la Mémoire, à la Francophonie et aux Questions européennes auprès du Maire du 6ème arrondissement de Paris.

Le livre commence par une citation d'Anatole France : « Le plus grand des Dumas […], c’est le fils de la négresse, […] c’est le général Alexandre Dumas de La  Pailleterie, le vainqueur du Saint- Bernard et du Mont-Cenis, le héros de Brixen. Il offrit soixante fois sa vie à la France, fut admiré de Bonaparte et mourut pauvre. Une pareille existence est un chef-d’œuvre auquel il  n’y a rien à comparer. »

Le Général Dumas a eu une vie riche et mouvementée, même s'il est mort pauvre à Villers-Cotterêt.

Le Général Dumas a été également franc-maçon.

Comme l'écrit Claude RibbeFréquentant l’académie huppée et toute proche de Nicolas Texier de La Boëssière, Thomas-Alexandre y fit la connaissance du célèbre Saint-George, de dix-sept ans son aîné. Le chevalier, alors au faîte de sa gloire, avait ses entrées à Versailles, dans les salons parisiens, les milieux maçonniques et chez les demoiselles de l’opéra. Parmi les autres amis du fils du marquis, le jeune créole guadeloupéen Guillaume Guillon, dit Lethière, peintre de métier mais aussi redoutable bretteur".

Et plus loin : "À ce titre, il avait  probablement vu le musicien séjourner à Villers-Cotterêts. Par ailleurs, l’appartenance maçonnique de l’aubergiste joua certainement un rôle important. Il est difficile de savoir si Alexandre Dumas, dont l’entrée en maçonnerie ne fait guère de doute, fut initié avant son engagement militaire ou s’il le fut à Verdun, à Laon ou même à Villers-Cotterêts durant son séjour".

Il est à noté que le tablier maçonnique du Général figure même sous le no 34 dans l’inventaire, par maître
Miguet, notaire à Villers-Cotterêts, de la succession du général Alexandre Dumas, le 25 août 1806.

Blanche Léopoldine Côté (née le 20 juin 1866, à Granby, au Québec), dite Côte-Darly, aquarelliste de profession, qui a épousé Albert Lantoine le 31 octobre 1895 à Paris va écrire sur le Général Dumas.

Blanche Lantoine, malade, décède, à 49 ans, le 27 novembre 1915. Elle avait été membre du Droit humain, puis était devenue la Présidente de sa première scission, la Grande Loge Mixte Symbolique, ou Symbolique Écossaise Mixte, fondée le 15 janvier 1914, et constituée de six Loges. Cette Grande Loge Mixte survivra un temps à la mort de sa présidente, après la Première guerre mondiale. Les Loges survivantes rejoindront peu à peu le Droit Humain, ou  disparaîtront tout simplement.

Albert Lantoine va faire paraître de façon posthume, en 1924, dans la Collection du Symbolisme, dirigé par Oswald Wirth, l'étude de Côte-Darly intitulée "Alexandre Dumas père et la Franc-Maçonnerie".

Alors précipitez-vous sur le livre de Claude Ribbe, "Le Général Dumas, né esclave, rival de Bonaparte et père d'Alexandre Dumas", qui est vraiment passionnant ! 

Jean-Laurent Turbet

Achetez le Livre de Claude RIBBE 

 

Le mot de l'éditeur : 

Né esclave dans la colonie française de Saint-Domingue en 1762, des amours d’un fugitif normand, le marquis de La Pailleterie, et d’une esclave, Césette, le magnifique Thomas-Alexandre devient général en chef durant la Révolution sous le pseudonyme d’Alexandre Dumas. Droit sur ses étriers, sabre au clair, bravant les préjugés, assumant sa sensibilité, le général Dumas mène à la victoire ses soldats de l’an II dans le Nord, les Alpes, les Pyrénées, en Vendée, en Belgique, en Italie, au Tyrol et en Égypte.

Mais pour Bonaparte, qui lui voue une haine tenace parce qu’il a contrarié ses ambitions, c’est un rival. Et sa couleur de peau n’arrange rien. Dans une épopée qui inspirera ses plus célèbres pages au fils du général, l’écrivain Alexandre Dumas, le héros est soutenu par sa femme qui l’attend à Villers-Cotterêts et par l’amitié de trois intrépides et sympathiques compagnons qui pourraient bien être les modèles d’Athos, Porthos et Aramis. Pour Anatole France, c’est « le plus grand des Dumas ». Sa vie est « un chef-d’œuvre auquel il n’y a rien à comparer ».

Solidement étayée par des archives inédites, l’histoire vraie de ce d’Artagnan républicain est plus époustouflante, plus romanesque encore que les plus palpitantes fictions de son illustre fils.

Claude RIBBE vous invite à une séance de dédicace le dimanche 30 mai 2021 de 11 heures à 13 heures à la librairie Tschann 125 Boulevard du Montparnasse, 75006 Paris.

 

"Le Général Dumas, né esclave, rival de Bonaparte et père d'Alexandre Dumas", de Claude Ribbe.

Oeuvre de Claude RIBBE :

Publications

Le Cri du Centaure (2001)

Alexandre Dumas, le dragon de la reine (2002)

L'Expédition (2003)

Le Chevalier de Saint-George (2004)

Une saison en Irak (2005)

Le Crime de Napoléon (2005, réédition en 2013)

Les Nègres de la République (2007)

Le Nègre vous emmerde. Pour Aimé Césaire (2008)

Le Diable noir, biographie du général Dumas ; adapté en documentaire par Claude Ribbe (Alphée Jean-Paul-Bertrand, décembre 2008-2009)

Mémoires du chevalier de Saint-George (2010)

Eugene Bullard (2012)

Une autre histoire (2016). éditeur : Cherche Midi, (ISBN 2749113970 et 978-2749113975)

Filmographie

Le Diable noir (documentaire 52 min, France 3, 2009, France 2, 2010)

Le Chevalier de Saint-George (docu-fiction 52 min, France 3, 2011)

Eugène Bullard (documentaire 52 min, France 3, 2013)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents