Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


Le groupe de recherche Alpina.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 3 Avril 2014, 09:48am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLSA, #GRA

Je souhaite avec cet article mettre un coup de projecteur sur le Groupe de Recherche Alpina, qui est un groupe de recherche maçonnique suisse indépendant qui délivre des travaux de grande qualité.

 

Le 28 novembre 1884, la Grande Loge Unie d’Angleterre (GLUA) accordait à la Loge de Recherche Quatuor Coronati sa Constitution avec le numéro 2076. Naissait ce jour-là la toute première Loge de Recherche maçonnique au monde. Elle eut des émules. L’existence et de l’activité de Loges de Recherche au sein des obédiences s’explique par la nécessité d’un approfondissement du sens même de la démarche initiatique au-delà des trois premiers grades et indépendamment de la pratique des Hauts-Grades de chaque rite.

 

La Franc-maçonnerie suisse voit le jour en 1736. Cette année s'est fondée à Genève la "Société des Maçons libres et du Parfait Contentement". En 1768, toujours à Genève, est  consacrée une nouvelle loge, "L’Union des Cœurs". A noter que la République de Genève est indépendante depuis le 16ème  siècle et qu’elle n’adhéra à la Confédération helvétique qu’en 1815 à la chute de l’Empire, et après avoir été intégrée à la République française en 1798.

 

La Grande Loge Suisse Alpina (GLSA), obédience régulière fédérale et reconnue par la GLUA., est constituée en 1844 ; elle fédérere toutes les Loges helvétiques qui répondent aux critères de régularité, mais ce ne sera qu’en 1985 que le Groupe de Recherche Alpina sera créé (GRA).

 

Le G.R.A. est une association de droit suisse qui n’est pas à proprement parlé un Loge, mais un Groupe de Frères Maîtres Francs-maçons intéressés à la recherche dans les domaines du symbolisme, des rituels, de la philosophie, de l’histoire, de la littérature et de l’art, mais aussi de la prospective en Franc-maçonnerie.

 

Il a été reconnu par la Grande Loge Suisse Alpina en 2002. Il est autonome et entretient des rapports avec plusieurs groupes ou loges de recherche dans le monde.

 

Il publie deux fois l’an la revue Masonica. Jusqu’à fin 2013, 33 revues sont sorties de presse, chacune de 60-80 pages en moyenne. En 2005 et 2006 deux Masonica ont été publiées en édition spéciale.

 

La revue Masonica  est diffusée auprès de quelques quatre cents membres correspondants et loges de recherche en Europe.

 

Ses articles ont une thématique large et variée. Ils rendent accessibles au Maître Maçon le produit des recherches du Groupe ou d’autres Loges de recherche, respectivement d’écrivains et auteurs maçonniques.

 

Les francs-maçons (et les franc-maçonnes) qui souhaitent approfondir leur connaissance dans l’Art royal peuvent visiter le site internet de la revue www.masonica-gra.ch  sur lequel se trouvent les textes intégraux de certains articles de la revue que vous pouvez consulter.

 

Ils (elles) peuvent devenir Membre Correspondants et s’abonner à Masonica, recevoir régulièrement par courriel la newsletter, assister aux conférences à Lausanne deux fois par an.

 

A tous nous souhaitons fraternellement la bienvenue.

 

Un groupe de recherche à découvrir et une revue à lire sans modération !

 

Jean-Laurent Turbet

 

 

° Pour aller plus loin :

 

° Le site du Groupe de Recherche Alpina.

 

° Le site de la revue Masonica.

Le groupe de recherche Alpina.

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents