Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


Lucien Donetti est mort. Pensez à lui demain lorsqu'il entrera dans son éternelle demeure.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 27 Mai 2020, 14:47pm

Lucien Donetti est l'un de ces frères "anonymes" que j'affectionne tant, qui font le cœur vivant de la Grande Loge de France

Un frère exemplaire, qui, après plus de 68 ans de Franc-Maçonnerie à la Grande Loge de France, laisse des centaines de frères et de sœurs qui l'ont bien connus et qui l'ont aimé, dans la peine et l'affliction.

Oui, un frère exemplaire qui s'est dévoué jusqu'à ces derniers jours pour la Grande Loge de France, pour le Rite Écossais Ancien et Accepté et pour l'idéal de vie qui a été son vrai moteur.

Demain, jeudi 28 mai 2020, notre Très Cher Frère Lucien gagnera sa demeure éternelle. 

A cause des restrictions liées au virus du Covid19, son épouse, notre Très Chère Sœur Renée (membre de la Grande Loge Féminine de France), ses enfants et petits-enfants seront seuls avec lui pour l'emmener jusqu'à sa dernière demeure.

En temps normal, il aurait été accompagné par des centaines de frères et de sœurs qui lui auraient témoigné, amour, respect et fraternité.

Alors demain, que toutes celles et tous ceux qui ont connu Lucien Donetti forment - en esprit - une belle et forte chaîne d'Union. Et que ce joignent à eux toutes celles et tous ceux qui le connaissent maintenant.

Lucien n'est pas seul. Nous l'accompagnerons toutes et tous demain.

Merci à mon TCF Louis-Jean Despres de m'avoir donné l'information.

Jean-Laurent Turbet

 

Lucien Donetti est né prématuré à Nice le 4 Mars 1932  de son père Chef de Cuisine dans un grand hôtel à Vichy.

Il a appris très tôt le sens  des voyages . Très jeune diplômé en Droit à 24 ans avec 3 DESS , il part en Algérie au service militaire , cette expérience le marquera beaucoup.

Aussi, après un premier poste professionnel à l’Assistance Publique, il n’hésitera pas un moment à retourner en Algérie pour aider à reconstruire ce pays, comme expert, il y passera dix années , au cœur d’un quartier populaire, entre Alger Oran et Tlemsen.

Rentré en France il rejoindra les Industries Électriques et Gazières , comme directeur administratif et juridique , se partageant entre Paris et Nevers selon les besoins.

Il rejoindra la direction à Lyon en avril 83 en tant que juriste spécialisé dans les questions nucléaires, où il y terminera sa brillante carrière en 1995.

Il a épousé Renée le 28 Juin 1982. Il avait trouvé sa compagne de vie. Pour l’anecdote comme ils étaient tous deux de 1932, le mois de juin a été choisi, un peu avant l’anniversaire en juillet de Renée, pour qu’il soit un tout petit peu plus âgé qu’elle ! En même temps que Renée il a pris sous son aile toute la famille, les deux filles de Renée et ensuite tous les petits-enfants dont il était proche.

A côté de son investissement professionnel, il a beaucoup soutenu et fréquenté un certain nombre d’artistes , en particulier le groupe de Pelussin et s’est beaucoup investi auprès de la direction du théâtre du Radiant à Caluire s’impliquant en particulier pour permettre aux personnes handicapées de rejoindre les spectacles.

Mais on ne peut passer sous silence le grand engagement spirituel de sa vie. Entré en Franc-Maçonnerie très jeune (21 ans, c'est-à-dire le moment où il pouvait le faire ) à la Grande Loge de France, il y a travaillé activement jusqu’aux dernières semaines avant le confinement, restant en cela un exemple pour les jeunes générations et faisant preuve d’une longévité exceptionnelle dans cette association humaniste.

Il est «  né au ciel » selon la tradition orthodoxe le 22 Mai 2020, dans sa 89ème année.

Mot de Jean-Jacques Gabut.

Mon B.A.F. Lucien, ne pouvant malheureusement t'accompagner à ta dernière demeure profane, je tiens à t'exprimer par ces quelques paroles, que lira notre Très chère Sœur Caroline, toute l'amitié, toute l'affection profonde et fraternelle que j'avais pour toi.

Nos chemins initiatiques ont fait plus que se croiser, ils ont été parallèles. Après t'avoir accueilli avec joie aux "Disciples d'Horus" dont tu fus longtemps un membre fidèle, je t'ai retrouvé tout au long du magistère, d'abord comme Grand Elu à "Pierre d'Agate" puis à "Lumière de Lug" ensuite comme Chevalier Rose-Croix au sein de "L'Union écossaise" puis de "L'Espérance écossaise" et enfin comme Chevalier Kadosch dans notre Aréopage lyonnais.

Mon B.A.F. Lucien tu resteras pour moi, pour nous tous, un exemple de modestie et de vertu maçonniques. Tu intervenais toujours à tous les degrés avec cette finesse et cette parfaite humilité qui soutiennent la foi des sages..

Jamais, nous tous qui t'avons aimé, nous n'oublierons ta bienveillante et chaleureuse présence.

A toi, ma T.I. et T.C. Sœur Renée, je veux dire que je partage profondément ta peine, sachant à quel point vous étiez étroitement unis d'âme et d'esprit et je te confie mon invincible espérance. Déjà sur le seuil l'Ange de Lumière a accueilli notre Frère Lucien et je sais qu'il reposera en paix dans le Très Saint Plérôme de notre Grand Architecte de l'Univers.

 

Pour Lucien et Renée

 

Rûmi  Rûbâiyyâtes

 

Il ne reste rien qu’un étendard de mon armée de patience

De tout ce que j’avais, il ne reste qu’un chagrin

Le plus étrange, c’est que par coquetterie,

Il me donne encore un souffle, alors que je n’ai plus de souffle.

 

Pourquoi se contenter d’un sourire superficiel ?

Il faut, comme les fleurs, sourire naturellement.

Il est une différence entre l’amour qui naît de l’âme

Et ce qu’avec des fils tu tisses autour de toi-même.

 

Je nie que dans le monde se trouve un bien-aimé plus aimable que toi

Il n’est pas d’action meilleure que de contempler ton visage

Dans les deux mondes, tu me suffis comme amour et ami

Là où se trouve un bien-aimé, brille ta lumière.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents