Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


« La République dans les veines », conférence publique au GODF le samedi 29 juin 2013.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 28 Juin 2013, 09:47am

Catégories : #Franc-Maçonnerie

Tablier-GODFLe Grand Orient de France s’est conçu depuis la fin du 19ème siècle comme une vigie de la République.

C’est de cette tradition et de ce rôle particulier qu’il souhaite certainement parler le samedi 29 juin prochain lors d’une Conférence publique qui s’intitule « La République dans les veines », et qui durera toute la matinée (de 10 heures à 13 heures).

Cette Conférence publique aura lieu au Temple Arthur Groussier, en l’Hôtel du Grand Orient de France,  16 rue Cadet - 75009 Paris.

La Fédération française du Droit Humain, la Grande Loge Mixte de Memphis Misraïm, la Grande Loge Mixte Universelle et la Grande Loge Mixte de France se joignent au Grand Orient de France pour cette Conférence publique.

L’absence remarquée de la Grande Loge Féminine de France est-elle un signe que cette obédience maçonnique souhaite garder son indépendance, notamment face au GODF, dans un paysage maçonnique en recomposition ? La question se pose.

Voici le programme de cette conférence publique :

- Antimaçonnisme par (l’excellent) Emmanuel PIERRAT, avocat et écrivain.

- La mémoire des lieux par Thierry MIGUEL, Grand Officier chargé de la Culture – G.O.D.F.

- La Retirada par Jean-Victor HÉRÉTÉ, Grand Officier délégué chargé du Maçonnisme et des Juridictions – G.O.D.F (extrait de film),

- Compiègne, (extrait de film),

- Oradour-sur-Glane, discussion avec Rober HEBRAS (grand témoin),

- Poésie et musique par Marjorie MURET-MOTTE et Jean-René JALENQUES.

 

- Les responsables des obédiences maçonniques présentes feront également des interventions :

- Fédération Française du Droit Humain, Rober MARIE, Vice-président.

- Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm, Nicole FRANCOIS, Grand Maître.

- Grande Loge Mixte Universelle, Guy ROMAN, Grand Maître.

- Grande Loge Mixte de France, François PADOVANI, Grand Maître.

- Grand Orient de France, José GULINO, Grand Maître, Président du Conseil de l’Ordre va conclure les travaux de cette matinée.

Compte-tenu des intervenants il est vivement reommandé de réserver sa place (réservation obligatoire) : https://reservation.godf.org

GODF-Republique-dans-les-veines-29-juin-2013.gif 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents