Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Le Paysage Maçonnique Français risque d'évoluer plus vite que prévu.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 8 Juillet 2012, 21:24pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF

Vitriol1.jpg"Il faut donner du temps au temps".... Tel était le leitmotiv des responsables maçonniques français après le véritable séisme que constitue l'explosion en vol de la Grande Loge Nationale Française. Il n'y a plus que les actuels dirigeant de cette obédience pour penser qu'il peut y avoir un statu quo. Elle n'est plus reconnue par les "Grandes Loges Régulières" du monde et a donc perdu sa seule spécificité. Elle est vouée à couler corps et biens à court terme.
 
Une parcellisation des obédiences issues de la GLNF était à craindre. Deux obédiences nées de la GLNF sont d'ores et déjà créées: La Grande Loge de l'Alliance Maçonnique Française (GL-AMF : 8500 frères pour 440 loges) et tout récemment la Grande Loge Traditionnelle de France (GLTF : 1500 membres pour 55 loges), dans le sud de la France, constituée à partir de l'Association pour la Promotion de la Maçonnerie Régulière.
D'autres obédiences risquaient (ou risquent toujours) de voir le jour, par exemple pour accueillir Jean Murat et ses amis. La question se pose également des milliers de frères qui vont quitter la GLNF dans les prochains mois.
Devant cette situation qui s'annonçait confuse et chaotique, cinq grandes obédiences dites "régulières" d'Europe continentale (Les Grandes Loges Unies d’Allemagne, la Grande Loge d’Autriche, la Grande Loge Régulière de Belgique, la Grande Loge de Luxembourg et la Grande Loge Suisse Alpina), réunies à Bâle le 10 juin 2012 ont publié une déclaration au terme de laquelle elles demandent à la Grande Loge de France (GLDF : 34 000 membres pour 850 loges) d'être l'obédience maçonnique autour de laquelle pourrait se réorganiser un pôle maçonnique susceptible de créer les conditions d'un retour à une fraternité européenne et mondiale et au rétablissement des liens historiques unissant les obédiences travaillant selon la Tradition Maçonnique Universelle.
 
J'avais, dans un article publié le 11 juin dernier sur ce Bloc-Notes, évoqué le sujet de la constitution d'un nouveau pôle de fraternité à inventer.

Ordo ab chao, telle est  donc la mission confiée à la Grande Loge de France
 
J'écrivais ceci : "La solution en France pour reconstruire ce qui a été détruit par la GLNF est elle unique? Il faut peut-être faire preuve d'imagination...

Ou prendre exemple sur ce qui se fait en Allemagne. Ce n'est pas une obédience qui est reconnue mais une fédération, les "Grandes Loges Unies d’Allemagne" qui regroupe 5 obédiences qui gardent leurs particularités, leurs structures et leur façon de faire.

Si l'on transposait cette exemple à la France, nous prourrions imaginer une fédération qui comprendrait la Grande Loge de France, la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra, la Loge Nationale Française, la GL-AMF, voire le Grand Prieuré des Gaules, qui deviendraient "Les Grandes Loges Unies de France". C'est la Fédération qui obtiendrait la reconnaissance des grandes loges européennes et américaines. Cette fédération pourrait travailler en partenariat avec la Grande Loge Féminine de France, à l'image de ce qui se fait actuellement avec la GLDF, et avec le Droit Humain."


bible-mac.jpg

François Koch, sur son site La Lumière, publie aujourd'hui un article intitulé "Bouleversement du PMF? (Paysage Maçonnique Français)" , dans lequel Alain Juillet, le Grand-Maître de la toute nouvelle GL-AMF, confirme l'existence de discussions préparatoires à la création d'une Fédération Maçonnique Française de Tradition (FMFT). Que cette information soit vraie ou fausse, vérifiée ou non, en fait peu importe.
Qu'il y ait des discussions nous le savons déjà. Le Conseil Fédéral de la Grande Loge de France lors de sa réunion du 13 juin 2012, confirmé par le Convent, a chargé le passé Grand-Maître Alain-Noël Dubart ainsi que les frères Alain Pigeau et Jean-Jacques Zambrowski, passé Grand Orateur et actuel Grand Chancelier de "poursuivre les échanges commencés et aboutir", sous l'autorité du Grand Maître de la GLDF, Marc Henry, "au rétablissement des liens historiques unissant les Obédiences travaillant selon la Tradition Maçonnique Universelle".
 
Nous saurons certainement dans quelques semaines, ou dans quelques mois, les tenants et les aboutissants de ces discussions, avec les obédiences européennes et avec les obédiences françaises.
 
Une seule chose fait vraiment voir rouge au Grand Orient de France, actuelle première obédience maçonnique française forte de  48 500 frères et soeurs, répartis dans  1 184 loges. Le risque de perdre son titre historique de "1ère obédience maçonnique française". En effet, si l'on fait le total du nombre de frères de la GLDF (34000), de la GLTSO (4500 frères pour près de 300 loges), de la GL-AMF (8500), de la GLTF (1500) et de la LNF (300), la Fédération Maçonnique de Tradition ou Les Grandes Loges Unies de France projetées sont dans l'état actuel des choses déjà virtuellement fortes de 48 800 membres. Sans compter plusieurs centaines de frères du Grand Prieuré des Gaules et surtout des milliers de frères qui quitteraient la GLNF pour rejoindre la Fédération si celle-ci était reconnue par les obédiences européennes. C'est ce qui explique certainement la fébrilité et l'énervement du Grand Maître du Grand Orient de France. Attitude qui contraste d'ailleurs avec la sérénité et la tranquilité des négociateurs.
 
De son côté, le Grand Orient de France devrait poursuivre son offensive de "charme" pour intégrer rapidement dans ses effectifs les soeurs et les frères de la Grande Loge Mixte de France (GLMF : 4000 membres pour plus de 190 loges) et de la Grande Loge Mixte Universelle (GLMU : 2000 membres pour 710 loges). Seul bémol, les dignitaires ainsi que les frères et les soeurs de ces obédiences font de la résistance. Ils ont su, au fil des ans, se créer un fonctionnement original et une histoire commune. Se dissoudre rapidement dans le nouveau GODF mixte ne leur semble pas un projet super enthousiasmant.
 
Reste la question de la Fédération Française du Droit Humain (16 500 Frères et soeurs pour 470 loges). Traditionnellement plutôt proche du GODF quoique travaillant au Rite Ecossais Ancien et Accepté, comme la Grande Loge de France, elle peut compter sur l'aspect international de son organisation,  bien que la Fédération Française soit la plus importante. Les dirigeants du DH regardent pourtant avec attention (et parfois avec crainte)  l'évolution du GODF devenu mixte. Les transferts DH/GODF ont été assez nombreux et surtout il faudra regarder attentivement le chiffre des demandes d'initiations dans les années à venir.
 
Même chose à la Grande Loge Féminine de France (GLFF, 1ère obédience féminine du monde, forte de 13 000 soeurs  regroupées au sein de 400 loges en France et à l'étranger). La GLFF s'est clairement rapprochée de la Grande Loge de France depuis quelques années, participant notamment aux colloques organisés par la GLDF et la GLTSO. Que la GLDF devienne ou non "régulière" ne changera rien pour la GLFF puisque la façon de travailler, rigoureuse et fortement rituélique des deux obédiences est un point commun fort. Par contre, le forcing du GODF sur les soeurs comme sur les postulantes à la GLFF irrite fortement les responsables de la GLFF. De plus, le GODF a eu souvent tendance à les traiter comme des forces supplétives forcément acquises à la cause. Pas sûr que les soeurs de la GLFF aient apprécié...
 
Alors oui, le Paysage Maçonnique Français est incontestablement en train de bouger. Mais il peut aller dans le sens de la dispersion comme dans le sens du regroupement. Peut-être faut il aussi clarifier les choses entre un pôle maçonnique traditionnel et spirituel et un pôle maçonnique sociétal tourné sur l'actualité. Les deux se reconnaissant mutuellement comme légitimes et comme complémentaires.
 
Les choses pourraient aussi bouger plus vite que prévu. En juillet? Cela semble peu probable. A la rentrée, en septembre ou octobre? Si la volonté est forte d'aboutir et si les querelles de chapelles (toujours annihilantes en Franc-Maçonnerie) ne l'emportent pas, il y a une chance que cela puisse se produire. Ce qui serait d'une vitesse folle en terme maçonnique!
 
Ce qu'il faut c'est que durant cette période chacun sache raison garder et ne pas jeter à l'autre anathème ou propos inutilement blessants. Ce ne serait ni dans l'intérêt de la Franc-Maçonnerie en général , ni des obédiences en particulier.
 
Jean-Laurent Turbet.    
 
 
° Pour aller plus loin :

° Guy Arcizet en donneur de leçon contre la Grande Loge de France, sur ce site.

° Marc Henry élu Grand-Maître de la Grande Loge de France, sur ce site.

° Le site de la Grande Loge de France.
° Le communiqué de Presse officiel de la Grande Loge de France, sur l'élection de Marc Henry, sur ce site.
° La Grande Loge de France réagi officiellement aux 5 obédiences européennes. Décryptage., sur ce site.
° Réponse officielle de la Grande Loge de France, à la déclaration de Bâle, sur ce site.
° La déclaration de Bâle, sur ce site.
° La Grande Loge de France accepte d'ouvrir des discussion avec les 5 grandes loges régulières européennes, sur ce site.

° La Grande Loge de France en pleine forme et très convoitée avant son Convent, sur ce site.

° Après l'appel de Bâle des grandes loges réagissent, sur ce site
° Le site d'Alain Graesel, passé GM de la Grande Loge de France, Président de la Confédération des Grandes Loges Unies d'Europe.

Commenter cet article

fabien clement 13/07/2012 12:04


belle article, quant au paysage maçonnique français, peut être une lueure d'espoir d'une Maçonnerie unifiée. nous travaillons sur l'abandon de nos métaux et l'oeuvre reste inachevé alors !!!
arrêttons les conflits d'interêts personnels, un seul objectif "La Maçonnerie" , je n'ai que trois ans, si la raison prend le dessus, nous pouvons donner toute sa noblesse à l'Ordre
Maçonnique car elle est universelle. belle héritage pour nos futures FF décorant nos colonnes. Acc Frat

Roland Bosdeveix 12/07/2012 11:26


J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre analyse. Elle comprend quelques inexactitudes, en particulier dans les effectifs d'obédiences (la Glmu notamment qui est créditée de 2000 membres pour 710
loges ce qui fait 3 membres par loges !) mais là n'est pas l'essentiel. Elle rejoint mes propos du 19 juin, parus sur mon blog, dont j'ai le plaisir de vous fournir le lien :


http://rebrousse-poil.over-blog.com/article-franc-ma-onnerie-les-grandes-manoeuvres-107170362.html


Bravo pour votre perspicacité et bien fraternellement.


 


 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents