Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


"Dictionnaire amoureux de la Franc-Maçonnerie", d'Alain Bauer.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 31 Octobre 2010, 23:50pm

Catégories : #Chroniques de livres.

Bauer-dictionnaire-amoureux-FM.jpgAutant le dire tout de suite je suis un fan de la collection des "dictionnaires amoureux" chez Plon.

 

J'attendais donc avec impatience celui consacré à la Franc-Maçonnerie. Et je dois avouer que la lecture attentive de ce livre n'a pas tenue toutes ses promesses... Non pas que ce livre fut mal écrit. Non pas qu'il ne contienne pas d'articles intéressants.

 

Mais tout simplement parce que son titre n'est pas le bon. Il aurait du s'appeler "Dictionnaire amoureux du Grand Orient de France" ou "Dictionnaire amoureux du Grand Orient de France et de l'action d'Alain Bauer au sein du GODF", mais pas "Dictionnaire amoureux de la Franc-maçonnerie", sauf à considérer que GODF = Franc-Maçonnerie.

 

Tout d'abord parce que le dictionnaire en lui même fait 315 pages. Suivent 120 pages d'articles de presses et de textes maçonniques d'Alain Bauer.

 

Ensuite de l'avant-propos jusqu'à une grande majorité d'articles, le dictionnaire est auto-centré autour du Grand Orient de France.

 

Les exemple sont trop nombreux pour que je les cite tous: Seul le "Grand Orient de France" a une entrée spécifique et aucune des autres obédiences qui sont reléguées dans l'article "obédiences" justement. Comme s'il y avait "L'Obédience" (le GODF) et des obédiences annexes (les autres).

 

L'article consacré à l'histoire de la Franc-maçonnerie en France est en fait l'histoire du Grand Orient de France. Idem dans l'avant-propos qui n'est consacré qu'au Grand Orient.

 

Alain Bauer a été Grand-Maître du GODF. L'un des Grands-Maîtres dont l'on se souvient. Il aime le Grand Orient de France : C'est son droit le plus absolu ! Et beaucoup aiment le GODF !

 

Un dictionnaire amoureux est forcément un dictionnaire un peu partial, ou du moins subjectif...  Mais à ce point là... C'est bien simple, seul le Grand Orient existe et pense et les autres sont là comme quantité négligeable.

 

Car identifier à ce point Franc-Maçonnerie et Grand Orient de France dans un livre qui se veut consacré à la Franc-Maçonnerie en générale relève pour le moins de l'erreur matérielle! La lecture du livre d'Alain Bauer permet facilement de comprendre pourquoi Alain Graesel, alors Grand Maître de la Grande Loge de France a fait sortir son obédience de la "Maçonnerie Française", structure qui regroupait de façon informelle 9 obédiences maçonniques: la réelle hégémonie du Grand Orient de France qui entend à lui seul représenter la Franc-Maçonnerie dans sa totalité.

 

Alors pour les futurs lecteurs peu avertis des réalités maçonniques françaises et qui liraient le livre d'Alain Bauer,  il convient juste de rappeler quelques faits:

 

- Plus des deux tiers des francs-maçonnes et des francs-maçons français(e)s aujourd'hui, n'appartiennent pas au Grand Orient de France. Les frères et soeurs membres des obédiences présentées comme marginales sont en réalité extrêmement majoritaires en nombre.

 

- Le Grand orient de France, s'il se veut une obédiences multi-rites, pratique dans les faits très majoritairement le rite français (Sur près de 50 000 frères, environ 6000 frères du GODF travaillent au REAA, et quelques centaines d'autres aux autres rites proposés : RER, York, Memphis-Misraïm etc...).

 

- Le Rite Ecossais Ancien & Accepté est le rite maçonnique le plus pratiqué en France. Il est essentiellement pratiqué dans 3 obédiences qui ont toutes les trois des racines communes hors du GODF à savoir qu'elles descendent en droite ligne du Suprême Conseil de France et la Grande Loge Symbolique Ecossaise (obédience aujourd'hui disparue). Ces trois obédiences sont la Grande Loge de France, l'Ordre International Mixte le Droit Humain et la Grande Loge Féminine de France. Le nombre cumulé des frères et soeurs de ces 3 obédiences dépasse le nombre de frères du Grand Orient. Il faut ajouter à cela près de 20 000 frères de la Grande Loge Nationale Française qui travaillent au REAA et qui sont la cible de l'actuel Grand-Maître qui les rend responsables de la fronde au sein de la GLNF.

 

Ces éléments sont nécessaires pour remettre en perpectives bon nombre d'affirmations d'Alain Bauer qui ne sont vraies... que pour autant qu'elles sont validées par les instances du GODF mais qui n'engagent en aucun cas les autres frères et soeurs qui représentent comme je le rappelais plus haut, plus des deux tiers des effectifs réels.

 

Car souvent des journalistes peu vigilants tombent dans le panneau. Et un communiqué de presse du Conseil de l'Ordre du Grand Orient de France est souvent repris avec le titre "les francs-maçons pensent que...". Ce qui est faux ! Mais il serait impossible de titrer : "Le Conseil de l'Ordre, organe exécutif du GODF qui représente moins d'un tiers des francs-maçons dit que...". Evidemment ce serait moins vendeur!

 

Sinon le livre d'Alain Bauer comporte tout de même quelques articles intéressants notamment (ce qui est une première) des notices biographiques sur des francs-maçons vivants mais qui ont eux-mêmes déjà fait leur "coming-out" dans les médias.Il fait également des portraits attanchants d'anciens Grands-Maîtres du GODF qui ont comptés ces dernières années et qui ont su "tenir la boutique" dans des moments difficiles comme Roger Leray ou Philippe Guglielmi. 

 

Je ne peux évidemment que souscrire au panégérique qu'Alain Bauer fait du très cher frère Roger Dachez, président de l'Institut Maçonnique mais surtout l'un de nos tous meilleurs historiens et pédagogue reconnu et apprécié de tous.

 

On dirait qu'Alain Bauer a retrouvé des ambitions pour la direction du GODF et que ce livre est en quelque sorte sa déclaration de candidature à la Grande Maîtrise pour le prochain Convent. Son attitude "plus GO que moi tu meurs" vise plus à convaincre les futurs 33 conseillers de l'Ordre qui vont élire le Grand Maître que de donner une vision claire et pluraliste de la Franc-Maçonnerie française en 2010. Dommage ... Surtout que je ne me compte pas, loin de là, dans le camps des "antibaueriens" - pourquoi le serais-je d'ailleurs - et que je reconnais volontiers que son action à la tête du GODF a été positive et remarquée et que et ses diverses prises de positions ultérieures ne manquent pas d'intérêt, ainsi que pas mal de ses nombreux ouvrages.

 

Donc, si je devais recommander (ce que j'ai déjà fait d'ailleurs) des ouvrages d'Alain Bauer, je préférerais le faire pour ses romans (le Convent du Sang, les Mystères de Channel Row) écrits justement avec Roger Dachez et qui sont vraiment passionnants!

 

Et si je devais recommander un "Dictionnaire amoureux" récents je le ferais pour le "Dictionnaire amoureux du Rock" d'Antoine de Caunes où l'aspect subjectif est affirmé d'emblée!

Qu'on soit Beatles ou Rolling Stones peu importe du moment qu'on signale que les deux existent....

 

° Le livre :

"Dictionnaire amoureux de la Franc-maçonnerie", d'Alain Bauer.

Chez Plon , 494 pages

25€

 

° L'auteur :

Alain Bauer, né en 1962, est criminologue. Auteur de nombreux ouvragessur les violences urbaines et le terrorisme. Rocardien historique il conseille aujourd'hui le président de la République dont il revendique l'amitié.

Initié dès l'âge de dix-huit ans au Grand Orient de France, dont il a gravi tous les échelons, jusqu'à devenir Grand-Maître de cette obédience, de 2000 à 2003. Il est l'auteur de nombreux ouvrages maçonniques dont des polars-maçonniques avec Roger Dachez.

 

 

° Le mot de l'éditeur :

 

Peu d'institutions ont suscité autant de rumeurs et de fantasmesque la Franc-maçonnerie. Ses adversaires lui ont prêté tous les pouvoirs, ducopinage pour un plan de carrière ou l‘attribution d'un marché au completplanétaire. Les amateurs d'ésotérisme lui ont attribué des liens avec lesTempliers ou les Illiminati de Bavière. La légitime curiosité du public été attiré par cette société qu'il perçoit comme secrète, alors qu'elle se veut seulement discrète, et par son goût pour les symboles et les rites étranges.

Loin de tous les mythes, Alain Bauer, à la fois historien et témoin, nous décrit de l'intérieur la réalité de la Franc-maçonnerie. Il évoque au fil despages les origines et l'histoire du mouvement, son implantation en France etdans les autres pays ainsi que les personnages qui l'ont marqué, de Voltaire à Mozart, de George Washington à Simón Bolívar, de Jules Ferry à Pierre Mendès-France, de Garibaldi à Victor Schoelcher. Il aborde également les problèmes qui ont agité- et parfois divisé - les Francs-maçons au cours des dernière années,tant sur les sujets de société que sur le fonctionnement des loges.

 

 

° Pour aller plus loin :

° Alain Bauer : "Dan Brown a une fascination sympathique pour la franc-maçonnerie". Interview dans L'Express. ,sur ce site.

° "Le Convent du sang", d'Alain Bauer et Roger Dachez., sur ce site.
° 
"Les mystères de Channel Row", d'Alain Bauer et Roger Dachez, sur ce site.
° Les livres d'Alain Bauer, sur le site de la FNAC.
° Quel avenir pour la Franc-Maçonnerie, sur ce site.

° Grand Orient : les soeurs sont nos frères, par Alain Bauer , sur ce site.

° Du bon usage des "loges" en période électorale, par Alain Bauer, ancien Grand Maître du Grand Orient de France. , sur ce site.

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Simorgh 03/11/2010 08:50



Alian Bauer est le Alain Delon de la FM...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents