Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Jésus était-il célibataire, marié ou veuf ? Par Juan Chapa, professeur de théologie.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 18 Décembre 2006, 14:04pm

Catégories : #Religions

C'est un sujet en effet très controversé. Voici l'opinion de Juan Chapa, professeur à la faculté de théologie de l’Université de Navarre, reproduit sur le site de l' Opus Deï.

Nous avons déjà publié et nous publierons encore des textes soutenant l'opinion inverse.

Voici le texte dû professeur Chapa :

Les données que les Évangiles conservent nous disent que Jésus a rempli son métier d’artisan à Nazareth (Marc 6, 3) et qu’il avait environ trente ans quand il a commencé son ministère public (Luc 3, 23). Pendant le temps de ce ministère, des femmes le suivent (Luc 8, 2-3) tandis que d’autres ont des liens d’amitié avec lui (Luc 10, 38-42). Même s’il ne nous est dit à aucun moment qu’il était célibataire, marié ou veuf, les Évangiles parlent de sa famille, de sa mère, de ses « frères et sœurs », mais jamais de sa « femme ». 

Ce silence est éloquent. Jésus était connu en tant que « fils de Joseph » (Luc 3, 23 ; 4, 22 ; Jean2, 45 ; 6, 42) et, quand les habitants de Nazareth sont surpris de son enseignement, ils s’exclament : « N’est-ce pas là le charpentier, le fils de
Marie, le frère de Jacques, de José,de Jude et de Simon ? Et ses sœurs, ne sont-elles pas ici, chez nous ? » (Marc 6, 3). Dans aucun passage il n’est fait référence au fait que Jésus avait ou aurait eu une femme. La tradition n’a jamais parlé d’un éventuel mariage de Jésus. Et elle ne l’a pas fait non pas parce qu’elle considérait la réalité du mariage comme péjorative envers la figure de Jésus (qui a restitué le mariage dans sa dignité originelle : Matthieu 19, 1-12) ou incompatible avec la foi en la divinité du Christ, mais simplement parce qu’elle s’en est tenue à la réalité historique. 

S’il avait fallu passer sous silence des aspects qui pouvaient être compromettants pour la foi de l’Église, pourquoi a-t-elle transmis le baptême que Jésus a reçu des mains de
Jean-Baptiste, qui administrait un baptême pour la rémission des péchés ? Si l’Église primitive avait voulu passer sous silence le mariage de Jésus, pourquoi ne passe-t-elle pas sous silence la présence de femmes bien précises parmi les gens qui étaient en relation avec lui ?

Malgré cela, des idées se sont répandues qui affirment que Jésus a été marié. On avance en faveur du mariage de Jésus fondamentalement la pratique et la doctrine commune des
rabbins du Ier siècle de notre ère. Comme Jésus a été un rabbin et que le célibat était inconcevable parmi les rabbins de l’époque, il a dû être marié (même s’il y avait des exceptions, comme Rabbi Siméon ben Azzai qui, accusé de demeurer célibataire, à répondu : « Mon âme est amoureuse de la Tora. D’autres peuvent faire aller le monde de l’avant », Talmud de Babylone, <em>b. Yeb.</em> 63b). Donc, affirment certains, Jésus, comme n’importe quel Juif pieux, a dû se marier à l’âge de vingt ans et a dû abandonner ensuite sa femme et ses enfants pour accomplir sa mission.

La réponse à cette objection est double :

1) Il existe des données comme quoi dans le
judaïsme du Ier siècle on vivait le célibat. Flavius Josèphe (La guerre juive 2.8.2 et 120-21 ; Antiquités juives 18.1.5 et 18-20), Philon (dans un passage conservé par Eusèbe, Prep. Evang. 8.11.14) et Pline l’Ancien (Histoire naturelle 5.73, 1-3) nous informent que des Esséniens vivaient le célibat et nous savons que certains membres de Qumran étaient célibataires. Philon (De la vie contemplative) indique aussi que les « thérapeutes », un groupe d’ascètes d’Égypte, vivaient le célibat. En outre, dans la tradition d’Israël, certains personnages célèbres, comme Jérémie, avaient été célibataires. Moïse lui-même, selon la tradition rabbinique, a vécu l’abstinence sexuelle pour maintenir une relation plus étroite avec Dieu. Jean-Baptiste ne s’est pas marié non plus. Par conséquent, tout en étant peu commun, le célibat n’était nullement inouï.

2) Même si personne n’avait vécu le célibat en Israël, il ne faudrait pas en déduire que Jésus était marié. Les données, comme nous l’avons dit, montrent qu’il a voulu demeurer célibataire et de nombreuses raisons rendent ce choix plausible et convenable, précisément parce qu’être célibataire souligne la singularité de Jésus par rapport au judaïsme de son temps et est plus en accord avec sa mission. Il met en évidence le fait que, sans diminuer la valeur du mariage ni exiger que ceux qui le suivent vivent le célibat, la cause du royaume de
Dieu (cf. Matthieu 19, 2), l’amour de Dieu et l’amour envers Dieu qu’il incarne sont au-dessus de tout. Jésus a voulu rester célibataire pour mieux signifier cet amour.


Juan Chapa, professeur à la faculté de théologie de l’Université de Navarre

Commenter cet article

laburre 24/01/2011 15:28



Bibliquement, il est impossible que Jean soit le disciple que Jesus aimait.
En effet, lors de la reurrection de Jesus Christ , mathieu 28.5 dit qu Il est apparu à des femmes .
marc 16.6 le confirme, en precisant dans le verst 9 ,qu Il est apparu à Marie de Magdala en 1er.
luc 24.9 rajoutera:
les femmes ont annoncé "AUX ONZE" (jean compris ) ttes ces choses.
Or dans jean 20.8 ,il est spécifié que c est le " disciple bien aime " qui est arrivé le 1er au tombeau qui ,a vu et qui a cru.
Donc ,par deduction le disciple (nom uniquement masculin ) n 'est pas un homme
Ce disciple est donc une femme .
Son nom est Marie De Magdala.
Les evangiles caches et retrouves en 1947 qui attestent que Marie De Magdala est la compagne de Jesus sont donc à prendre en consideration.
Sainte annee 2011



soeur.therese.com 30/12/2010 17:06



La" Bible liturgique " cree par le catholiscisme, affirme dans mathieu 1.25,que marie(merede Jesus)n a jamais eu de rapports sexuels avec Joseph son mari.
Dans celles de jerusalem ,tob, segond , martin , chouraqui, et les autres, toutes attestent dans mathieu 1.25 ,que Marie a eu des relations conjugales avec Joseph ,apres la naissance de
Jesus.
Puisque ,le catholiscisme a un serieux probleme avec la sexualite ( homme , femme ),il est tres probable,qu ils aient falsifié, certaines phrases de la ste Bible,pour annuler l union de Marie De Magdala et Jesus
Les évangiles caches ,mais retrouves en 1947, confirmeraient qu effectivement ,Marie de Magdala etait bien la compagne de Jesus.....



Marcusfagus 18/11/2009 01:01


Cest un sujet tout aussi intéressant que de connaitre le sexe des anges ou le jour de la fin du monde! Personnellement je m'en fous (vu son aura je suppose qu'il a du fasciner pas mal de femmes et
bien que fils de Dieu incarné en homme il n'a pas du cracher sur la chose mais ce fut son affaire pas la notre...).
Ce qui compte c'est son message d'amour, de justice et de paix et bien qu'étant devenu athée je considère que c'est un des bienfaiteurs de l'humanité et que la spiritualité qui se dégage des
évangiles dépasse les religions qui s'en sont inspirées .  Ainsi soit il


le manosquin 17/11/2009 11:45


bjr,
il est dangereux d'interpréter certains versets de la" Parole" hors de leur contexte.
Que dit la Bible sur ce fameux disciple que Jésus Aimait:
La scene: il s'agit d'un repas, au cours de ce repas, jésus parle d'un disciple qui le livrerait, il lave les pieds des disciples...Avec ces quelques critères ,nous pouvons rechercher ds les autres
évangiles, la même scène: Voir évangile deMatthieu 26/20 24; Marc 14/17 Luc 22/14 21 23
Nous pouvons en déduire: jesus se met à table (ils sont assis et pas couchés) avec les 12( disciples, en l'occurence des hommes)
Sur le disciple que Jésus aimait: Voir le verbe en Grec pour définir dequel Amour il s"agit: est ce  eros, philéo ou Agapé?
Pour définir qui était ce fameux disciple: voir Jean19/26, jean 20/2, jean21/7,20,24
Au verset 24 Jean s'identifie comme étant "ce disciple".
Bien à vous:.


la.bure 12/11/2009 16:47


Le disciple que Jesus aimait(Jn.19-27,20-8,21-24,13-23)ne peut etre Jean puisque c' est St Irenee de Lyon qui apres maintes hesitations DECIDE LUI MEME de nommer ce disciple Jean( c est ecrit au
debut de l evangile de Jn dans Bible de Jerusalem).
De plus dans Jn 13-23 il est ecrit que le disciple etait COUCHE sur Jesus.
Jesus n etait pas homoxexuel; donc ca ne pouvait etre qu une femme.Pour un ancien  moine de la ste baume elle eait l epouse de Jesus.Taper sur internet:
biographie de marie de magdala et
qui est marie de magdala par jean yves leloup(pretre)


Pierre-Yves Moreno-Ruff 25/10/2009 12:04


J'ai toujours trouvé très amusante la propension de certains humains à vouloir se convaincre qu'ils savent, même quand tout savoir se dérobe à eux...


marike 15/10/2009 09:38


Article intéressant ! Merci !


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents