Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Il y a 40 ans, un franc-maçon marchait sur la lune : Buzz Aldrin.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 20 Juillet 2009, 04:20am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Etats-Unis, #USA, #Aldrin, #Espace, #Apollo11, #Histoire

"Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité" : ainsi s'exprime en direct Neil Armstrong le 20 juillet 1969 alors qu'il vient de poser le pied sur la lune.

L'équipage d'Apollo 11 est composé de Neil Armstrong (commandant), Buzz Aldrin (pilote du module lunaire) et de Michael Collins (pilote du module de commande). Apollo 11 a été lancé le 16 juillet 1969 et reviendra sur terre le 24 juillet.

Pour la première fois dans l'histoire de l'Humanité des hommes vont marcher sur la Lune. Les premiers pas d'un homme sur la Lune par Neil Armstrong ont lieu le 20 juillet (109h24 après le décollage soit le 21 juillet 1969 à 3h56 heure française), devant des millions de téléspectateurs.

Buzz Aldrin le rejoint sur la Lune 15 minutes plus tard. Sur toutes les photos prises à ce moment là (voir par exemple la photo ci-dessous), c'est Buzz Aldrin que l'on voit, Armstrong tenant l'appareil.



Grand pas pour l'Humanité mais grand pas aussi pour la Franc-Maçonnerie. Buzz Aldrin est en effet un franc-maçon actif. Une carte postale sera d'ailleurs éditée dès le mois de septembre 1969 pour fêter cet événement extraordinaire (voir ci-dessous):


Edwin E. "Buzz" Aldrin est né le 20 janvier 1930. Le pilote du module lunaire d'Apollo 11 est comme je l'ai dit un franc-maçon actif et passionné. Il appartient à la "Montclair Lodge" No. 144 de la Grande Loge du New Jersey.

Il a été initié le 15 février 1965, est devenu Compagnon le 12 avril 1965 et Maître le 21 février 1968 au sein de la
"Montclair Lodge". Il a également appartenu à la "Clear Lake Lodge" N° 1417 à Seabrook, Texas, Grande Loge du Texas.

Il est 33ème degré du REAA, membre du Suprême Conseil du Rite Ecossais Ancien & Accepté des Etats-Unis, Juridiction Sud. Il est également Shriner et Knight Templar (deux associations para-maçonniques américaines).



On a vu sur la première photographie Buzz Aldrin devant le drapeau américain. Ce que l'opinion publique sait moins c'est que ce ne fut pas le seul drapeau emmené lors de ce voyage lunaire mémorable. Buzz Aldrin avait aussi emporté avec lui le drapeau du Rite Ecossais Ancien et Accepté. On le voit sur la photo ci-dessus le 16 septembre 1969, avec son père Edwin E. Aldrin Senior (également 33ème du REAA) au Grand Temple de Washington présenter au Grand Commandeur Smith et à quelques dignitaires le drapeau du Suprême Conseil du Rite Ecossais du Rite Ecossais Ancien et Accepté, juridiction Sud des Etats-Unis qui est allé sur la Lune.


C'est un drapeau en soie de 22 x 30 centimètres. Il a des côtés dorés et l'on peut lire "Supreme Council, 33°, Southern Jurisdiction, USA" et la devise du Rite Ecossais Ancien & Accepté "Deus Meumque Jus" sous l'aigle à deux têtes. Pour Buzz Aldrin ce drapeau qu'il avait emporté avec lui symbolisait l'universalité de la Franc-Maçonnerie.

Ces photographies et ces informations sont, à ma connaissance, publiées pour la première fois sur un site français.


Contrairement à ce qui est dit parfois dans certains articles ou sur certains sites qui répercutent des informations sans beaucoup les vérifier, l'astronaute Neil Armstrong (Junior) n'est pas franc-maçon. La confusion vient du fait que son père Neil Armstrong (Senior) était bien, lui, un franc-maçon actif au sein de la Grande Loge de l'Ohio.

D'autres francs-maçons astronautes suivront Buzz Aldrin dans la grande aventure de la conquête spatiale. Citons notamment :


- John H. Glenn, né le 4 juillet 1921, expédition Mercury 6, membre de la "Concord Lodge" No. 688 à New Concord dans l'Ohio. 33ème degré du REAA. Après sa carrière d'astronaute John Glenn se lance dans la politique.  Il est sénateur démocrate de l'Ohio de 1974 à 1999. Son deuxième et dernier vol dans l'espace eut lieu le 29 octobre 1998 à bord de la navette spatiale Discovery pour étudier les conséquences d'un séjour spatial sur un corps âgé, plus exactement pour étudier les similitudes des effets du vieillissement et de la microgravité sur l'organisme. Cette mission dura 8 jours, 21 heures, 44 minutes et 56 secondes. À 77 ans, il devient ainsi l'astronaute le plus âgé jusqu'à présent. C'est le 2ème "astronaute franc-maçon" le plus connu, avec Buzz Aldrin.

- Leroy Gordon Cooper, Jr. né le 6 mars 1927 expédition Mercury 9. Membre de la "Carbondale Lodge" No. 82 à Carbondale, Colorado.

- Donn F. Eisele, né le 23 juin 1930, expédition Apollo 7, membre de la " Luthor B. Turner Lodge" No. 732 à Columbus, Ohio


- Virgil I. "Gus" Grissom, né le 3 avril 1926 et décédé le 27 janvier 1967, expédition Mercury 4, membre de la "Mitchell Lodge" No. 228 à Mitchell dans l'Indiana.

- James Irwin, né en 1930 et décédé en 1991, expédition Apollo 15

- Edgar D. Mitchell, né le 17 septembre 1930, expédition Apollo 14, membre de la "Artesia Lodge" No. 28 à Artesia, Nouveau-Mexique.


- Walter M. Schirra, né le 12 mars 1923, expédition Apollo 7, membre de la "Canaveral Lodge" No. 339 à Cocoa Beach en Floride.

- Thomas P. Stafford, né le 17 septembre 1930, expédition Apollo 10, Apollo 18, membre de la "Western Star Lodge" No. 138 à Weatherford dans l'Oklahoma

- Paul J. Weitz, né le 25 juillet 1932, expédition Skylab 2, Challenger (STS-6), membre de la "Lawrence Lodge" No. 708 à Erie en Pennsylvanie.

 

Commenter cet article

Marcus 20/07/2009 14:57

Cette commémoration me rappelle une anecdote véridique ,m'a t'on dit et dont la véracité peut etre vérifiée dans les archives.Un des deux cosmaunautes aurait dit sur la Lune "Bonne chance M. Untel". Intrigué par cette phrase énigmatique,un jounaliste US demanda à son auteur des années aprés ce voyage lunaire, ce que cette phrase voulait dire.L'ex cosmaunaute réconta que lorsqu'il était gamin il avait un aprés midi trainé prés de la chambre de ses voisins qui se livraient,il l'avait tout de suite compris sans éducation sexuelle ,à des jeux dont les adultes sont friands. A un moment ,la jeune femme répondit à son mari qui souhaitait une petite gaterie"Jamais de la vie, il faudrait qu'un homme marche sur la lune pour que je le fasse"Je ne sais pas si le requérant  a entendu cette phrase  à la TV et si son état de santé lui permettait de  bénéficier de  cette prestation mais Mme Untel a du etre surprise et j'espère qu'elle a tenu sa promesse pour que son époux atteigne le 7 eme cielComme quoi il ne faut jamais etre dans la Lune en faisant des promesses que les progrés de la science peuvent modifier.J'espère qu'Anastasia ne brandira pas ses ciseaux. Fraternellement

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents