Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Verdict le 17 octobre pour les loges qui ont initié des femmes au GODF

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 10 Octobre 2008, 23:24pm

Cinq Loges du Grand Orient de France (Combat, L'Echelle Humaine, La ligne droite, Saint-Just 1793, Prairial) avaient initié des femmes cette année.

La question de l'initiation des femmes au GODF était au menu du dernier Convent (ou assemblée générale des représentants de toutes les loges du GODF). Le Convent a décidé de reporter cette question au Convent de 2009, après discussion dans les loges.

Que faire dans l'intervalle des 5 loges frondeuses qui avaient bravé l'interdit en initiant des femmes? Telle était la question.

Visiblement, Pierre Lambicchi, Grand-Maître du GODF, a tenté une conciliation en demandant aux 5 loges frondeuses de suspendre leur action (en clair, que les femmes initiées ne participent pas aux travaux cette année) en attendant la décision du Congrès 2009.

Cette démarche n'a visiblement pas été couronnée de succès, les 5 loges maintenant leurs positions. Pire, une 6ème loge fera bientôt passer une femme "sous le bandeau".

Pierre Lambicchi a donc écrit à tous les responsables des loges du GODF pour les informer de cette démarche et de son intention de saisir la section permanente de la Chambre suprême de justice maçonnique (organe de justice interne au GODF) pour demander des sanctions à l'encotre de ces loges (voir ci-dessous la circulaire).

Pierre Lambicchi s'explique dans l'Express : "Parce que ces frères continuent à inciter des loges à initier des femmes, en violation de la décision du Convent 2008, qui a chargé le Convent 2009 de trancher la question de la mixité".

La justice maçonnique se prononcera le 17 octobre prochain. 5 loges et 169 frères risquent donc d'être suspendus dans les prochains jours.

"Le problème de l'entrée des femmes au GO provoque des débats depuis 1869!", ajoute Pierre Lambicchi. "C'est injuste que nous puissions passer pour machistes alors que depuis 1974, les loges du GO ont le droit de recevoir, comme invitées, des soeurs initiées dans d'autres obédiences, féminines ou mixtes. Ce qui ne se fait toujours pas à la Grande loge de France ou à la Grande loge nationale française."

Une pétition de soutien aux 169 frères qui risquent la suspension voire l'exclusion circule déjà.

Une partie des maçons des 5 loges menacent de se tourner vers la justice profane pour faire condamner cette éviction et la discrimination à l'égard des femmes.

"Aucune crainte", répond Pierre Lambicchi. "Car nous sommes à la fois une association loi 1901 et une obédience maçonnique avec un mode de recrutement initiatique. De surcroît, si des frères saisissaient la justice profane, ils trahiraient leur serment, comme ils l'ont fait en transmettant des documents à la presse."

Il n'en reste pas moins que cette affaire continue de provoquer des puissants remous internes au sein du GODF qui est profondément divisé sur la question de l'initiation des femmes.

Suite le 17 octobre...


Pour aller plus loin :

° La circulaire de Pierre Lambichi, Grand-Maître du GODF (sur le site Rue89).
° Le site du Grand Orient de France.
° Ces francs-maçons suspendus parce qu'ils aiment trop les femmes, sur le site de l'Express.
° Les enjeux du Convent du Grand Orient de France  sur ce site.
° "Frangines indésirables au Grand Orient", article de Libération : sur ce site
° Une femme initiée au Grand Orient de France : sur ce site

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents