Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Gilles Bernheim élu Grand rabbin de France

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 22 Juin 2008, 23:10pm

Catégories : #Judaïsme

Le rabbin Gilles Bernheim a été élu dimanche après-midi Grand rabbin de France, succédant pour sept ans à Joseph Sitruk qui exerçait cette fonction depuis 1987.

A l'issue de deux tours de scrutin, Gilles Bernheim, 56 ans, actuellement Grand rabbin de la synagogue de la rue de la Victoire à Paris, a recueilli 184 voix contre 93 à Joseph Sitruk, qui briguait un quatrième mandat.

Le collège électoral est composé de plus de 300 grands électeurs (présidents de consistoires régionaux et d'associations juives, rabbins).

Ce mêmle collège électoral a par ailleurs élu le nouveau président du Consistoire central. Succédant pour quatre ans à Jean Kahn, souffrant, Joël Mergui, président du Consistoire de Paris, a battu au second tour de scrutin Zvi Ammar, président du Consistoire de Marseille, par 166 voix contre 99. Agé de 50 ans, Joël Mergui est dermatologue de formation.

Haïm Musicant, directeur général du CRIF, a félicité au nom de son organisation Gilles Bernheim et souhaité "rendre hommage au Grand rabbin Joseph Sitruk "qui a contribué au développement du judaïsme pendant ses mandats".

Le CRIF espère qu'il pourra avoir "une relation cordiale" avec le nouveau Grand rabbin tout comme avec le nouveau président du Consistoire central, rendant également hommage à Jean Kahn. Il espère aussi "que ces élections contribueront à l'unité de la communauté juive" française.

Gilles Berheim est agrégé de philosophie. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont le plus récent, Le rabbin et le cardinal (Stock), a été écrit avec le cardinal Philippe Barbarin. Rabbin strictement orthodoxe, il est réputé homme d'ouverture et de dialogue.

Il se veut d'abord "le rabbin des rabbins" et le "guide de la communauté". Présenté par ses opposants pendant la campagne comme un intellectuel distant, face au Grand Rabbin Sitruk effectivement très populaire, Gilles Bernheim est plutôt urbain, soucieux de pédagogie et d'exactitude des mots. "J'ai un discours serré", dit-il en souriant, ajoutant qu'il est important de "donner à penser". Il insiste particulièrement sur son orthodoxie religieuse "égale à celle du Grand Rabbin Sitruk", en référence aux moments les plus polémiques de la campagne qui a été extrêmement tendue.

Il a été élu sur un programme "pour l'avenir du judaïsme en France" dans lequel il s'est engagé à "diriger de façon moderne, accessible et transparente", à "renforcer les piliers de la vie juive" (rabbinat, éducation, casherout), à "rassembler les juifs dans la solidarité et l'ouverture" et "à représenter l'ensemble de la communauté avec le souci du dialogue et de l'exemplarité".

Il veut "pratiquer le dialogue et la recherche du consensus", "travailler en équipe" et également "prendre position" c'est-à-dire "énoncer une position juive sur les problèmes de l'heure pour éclairer la communauté". Sa première préoccupation quand il prendra ses fonctions -le 1er janvier 2009- sera d'améliorer la formation des rabbins.

Le rabbin Gilles Berheim était le 26 mars dernier invité à la Grande Loge de France pour une conférence intitulée "Le rabbin face au défi de la société moderne".


Pour aller plus loin :

@ Le site de Gilles Berheim .

@ Le site Avenir du Judaïsme, autour de Gilles Bernheim

@ La notice de Gilles Bernheim  sur Wikipedia

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents