Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Grande Loge Féminine de France : le Convent 2012 et après. Enjeux et perspectives.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 7 Août 2012, 12:31pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie

logoGLFF2

Le Convent, c'est à dire l'assemblée générale des loges de la Grande Loge Féminine de France (GLFF), aura lieu les 15 et 16 septembre prochains.

 

La Grande Loge Féminine de France est la plus importante obédience maçonnique féminine au monde. Forte de plus de 13 000 sœurs réparties dans plus de 400 loges elle comprend également 35 loges hors hexagone.

 

Deux loges particulières sont dédiées à la formation des sœurs de nationalités étrangères qui vont créer ensuite des loges dans leurs pays :"La Rose des vents" (qui travaille au Rite Ecossais Ancien et Accepté), fondée en 1977 et "Le Creuset bleu" (qui travaille au Rite Français).

 

Que de chemin parcouru depuis 1945 et la création de l'Union féminine de France, qui est une création, nouvelle à l'époque, issue des loges d'adoption (féminines) de la Grande Loge de France, qui étaient 11 et comptaient plus de 300 soeurs avant la seconde Guerre Mondiale. En 1945 ce sont seulement Le Libre Examen avec 20 membres, La Nouvelle Jérusalem avec 33 membres, Le Général Peigné avec 16 membres, Minerve avec 16 membres et Thébah avec 6 membres qui fondent cette Union Maçonnique Féminine avec ... à peine 90 membres. C'est cette Union qui deviendra la Grande Loge Féminine de France le 22 septembre 1952.

 

Le rite le plus pratiqué à la GLFF (environ 75%) est le Rite Ecossais Ancien et Accepté. C'est le rite auquelle la GLFF a été fondée. Environ 25% des loges travaillent au Rite Français. Une loge, Cosmos, travaille encore au Rite d'Adoption. Les plus anciennes soeurs se rappellent comment les maris des fondatrices, réunies dans le salon d'Anne-Marie Gentily, ont donné les mots signes et attouchements du REAA, ainsi que copies des rituels des 3 dégrés symboliques utilisés par la GLDF.

 

C'est le Grand Orient de France qui donne à la GLFF la patente du Rite Français lorsqu'est fondée la Loge Unité avec Laure Caille, le 10 mars 1973.

 

C'est toujours le GODF qui donne en 1980 la patente du Rite Ecossais Rectifié à une loge lyonnaise de la GLFF, fondée en 1974 avec l'aide de frères de la GLTSO.

 

Mais c'est bien la Grande Loge de France qui donne officiellement à la Grande Loge Féminine de France la patente du Rite Ecossais Ancien et Accepté le 19 mai 2006. Après avis favorable du Conseil Fédéral de la GLDF (et grâce à l’action du Grand Orateur Philippe Charruel), le Grand Maître Alain Pozarnik remet la patente du REAA à Marie-Françoise Blanchet, alors Grande-Maîtresse de la GLFF. Cérémonie très solennelle et émouvante - et surtout trop ignorée tant par les frères de la GLDF que par les soeurs de la GLFF - à laquelle assistaient notamment Philippe Charruel, et Marc Henry, alors Grand Expert de la GLDF et qui en est depuis le mois de juin 2012 le Grand Maître.

 

Après les grandes aînées, Anne-Marie Gentily, Gisèle Faivre, Eliane Brault, Ginette Eboué, Liberté Morté etc..., la Grande Loge Féminine de France a connu au début des années 2000 un nouvel élan avec l'accès à la Grande Maîtrise de femmes telles que Marie-France Picart (2000-2003) et Marie-Françoise Blanchet (2003-2006) qui surent mettre en adéquation les aspirations des femmes et les principes de la GLFF.

 

C'est bien ce chantier qu'il convient de remettre en oeuvre suivant l'avis de nombre de soeurs de la GLFF. Donner envie aux jeunes femmes dynamiques et actives, bien ancrées dans le monde d'aujourd'hui, de rejoindre la Grande Loge Féminine de France. Pour cela la GLFF compte bien jouer d'avantage sur ses atouts : promouvoir le rôle et la place des femmes dans la société, l'égalité des chances et aussi défendre des valeurs éthiques qui tiennent à coeur aux femmes dans la société du 21ème siècle. Pour cela la GLFF peut mettre en avant la qualité de ses travaux, tant initiatiques que sociétaux. Chacun reconnaît sans peine la grande rigueur rituélique des loges de la GLFF (bon nombre de frères pourraient utilement en prendre de la graine...), tant sur la plan de la Tradition que de la régularité dans l'exécution des rituels, comme de la qualité des exposés proposés.

 

Bref, mieux faire connaître les particularités réelles et les potentialités importantes que propose la Grande Loge Féminine de France pour les femmes d'aujourd'hui. Celles qui, tout en étant pleinement dans leur époque et dans leur siècle, cherchent un sens à donner à leur vie. Des femmes en recherche et en questionnement et qui ont envie d'agir dans le monde d'aujourd'hui. Face à un Grand Orient de France qui cherche à attirer à lui de nouvelles recrues féminines, la Grande Loge Féminine de France peut mieux faire connaître son originalité et la qualité du parcours initiatique qu'elle propose.

 

C'est le vrai enjeu des années à venir.

 

Jean-Laurent Turbet

 

° Pour aller plus loin :

 

° Le site de la Grande Loge Féminine de France.
° La Grande Loge Féminine de France célèbre Louise Michel. , sur ce site.
°
"moi ?! Femme et franc-maçonne" : plusieurs conférences publiques de la grande loge féminine de France, sur ce site.
° "Quelle éthique pour la bioéthique?". Colloque national le 3 mars 2012 à Lille, organisé par la Grande Loge de France, sur ce site.
°
"vivre ensemble". Colloque public de la grande loge de france, de la glff et de la gltso, le 19 mars 2011, sur ce site.
° Sur Europe 1, Michel Field reçoit A-N Dubart & D Oberlin pour parler de la place de la femme en Franc-Maçonnerie , sur ce site.
° Denise oberlin réélue grande-maîtresse de la grande loge féminine de france. (2011), sur ce site.
° Denise oberlin réélue grande-maîtresse de la grande loge féminine de france. (2010), sur ce site.
° Denise Oberlin, nouvelle Grande-Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France. (2009), sur ce site.
° 3ème année pour Yvette Nicolas à la Grande Loge Féminine de France (2008), sur ce site.
° Yvette nicolas réélue grande maîtresse de la grande loge féminine de france. (2007), sur ce site.
° Yvette Nicolas, nouvelle Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France.
(2006), sur ce site.

       

° A voir en vidéo : Deux entretiens avec Marie-Françoise Blanchet, passée Grande-Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France :

° La Franc-Maçonnerie Féminine de la GLFF (1) :


La franç-maçonnerie féminine de la GLFF (1) par rue89

° La Franc-Maçonnerie Féminine de la GLFF (2) :

 
La franc-maçonnerie féminine à la GLFF (2) par rue89

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents