Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Avenir de la GLNF : plusieurs articles dans Nice Matin.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 9 Janvier 2014, 16:01pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie

La crise de la Grande Loge Nationale Française (GLNF) est née dans cet endroit particulier de notre territoire qu'est le doux pays niçois...

Tout naturellement le journal "Nice-Matin" consacre aujourd'hui quelques articles à la GLNF et à certaines obédiences issues de celle-ci.

2014-01-09-Nice-Matin-FM-003-copie-1

Dans cet article, l'actuel Grand-Maître de la Grande Loge Nationale Française, Jean-Pierre Servel se dit prêt à réintégrer l'ancien Grand-Maître François Stifani qui a saisit les tribunaux à la suite de sa radiation.

Stifani réintégrant la GLNF? "Je respecterai la justice de mon pays", dit Servel.

Des esprits taquins ou suspicieux ne commencent-ils pas à penser que la création de la Grande Loge Nationale Infdépendante et Régulière pour la France et les Dom. Tom (GLNR), par Jean-Charles Foellner (et fils) - et regroupant les "stifanistes" -   ne serait qu'un rideau de fumée despiné à amadouer ou à rassurer à peu de frais les frères anglais effrayés par ce qui s'est passé à la GLNF?

L'opération "respectabilité" pourrait se passer en plusieurs temps.

1) Exclusion de Stifani. "Celui par qui le scandale arrive" est expulsé. 
2) Création de la GLNR : les "moutons noirs" se regroupent d'eux-mêmes entre eux en dehors de la GLNF. Ce qui permet de dire aux anglais : "regardez ils sont partis d'eux-mêmes, ils ne sont plus dans la GLNF".
3) La GLNF se présente comme "ayant changé" aux yeux des anglais et étant de nouveau respectable.
4) Reconnaissance de nouveau de la GLNF par la Grande Loge Unie d'Angleterre.

Et si cela se passe comme prévu il y pourrait y avoir, après la nouvelle reconnaissance de la GLNF :

1) Réintégration de François Stifani.
2) Réintégration de la GLNR au sein de la nouvelle GLNF reconnue.
3) Réintégration d'obédiences ou de frères qui avaient fuis dans d'autres obédiences
4) Retour de la GLNF "comme avant", avec les mêmes et avec les mêmes buts et méthodes qu'avant.

Bref beaucoup pensent qu'entre la GLNF et la nouvelle GLNR, il y en a une qui épluche les oignons et l'autre qui pleure mais que la manoeuvre est concertée... Ont-ils tort? C'est l'avenir qui nous le dira...

 2014-01-09-Nice-Matin-FM-002

François Stifani, l'ancien Grand-Maître de la GLNF en apesanteur maçonnique depuis quelques mois se dit certain d'être réintégré à la GLNF. Il n'a pas rejoint la nouvelle GLNR comme beaucoup de ses amis. Cela aurait été incompatible avec sa demande de réintégration. Beaucoup pensent aussi que Jean-Charles Foellner est toujours l'homme fort de la situation et celui qui a imaginé le stratagème pour garder la main.... Là encore c'est l'avenir qui nous le dira.

 2014-01-09-Nice-Matin-FM-004.jpg

En attendant de savoir comment tournera le vent de la reconnaissance anglaise, plusieurs frères, notamment niçois dont Jean-Claude Dorion ont créé une loge "reconnue et régulière" au sein de la Grande Loge d'Irlande, loge appelée "France Irlande 884". J'avais rendu-compte de cette création dans un article intitutlé "La Ballade irlandaise des frères français".

Ces frères, fidèles de Jean Murat, souhaitent également organiser une certaine forme de régularité loin de la GLNF qu'ils ne pensent pas réformable. Seuls ou avec des frères membres d'autres obédiences françaises actuelles? Là encore l'avenir nous le dira.

Chacun peut avoir sa propre lecture des événements. La GLNF avait lancé une grande opération séduction à l'occasion du 100ème anniversaire de sa création (j'en avais rendu-compte dans un article intitulé "GLNF : 100 ans entre apaisement et séduction").

Cette opération sera-t-elle suffisante pour convaincre les anglais que la GLNF a vraiment changée? Personne ne peut le dire aujourd'hui.

Tout dépendra aussi de l'évolution de la Confédération Maçonnique de France. Elle est créée. Les statuts et règlements sont votés. Elle doit convaincre maintenant qu'elle est bien la structure avec laquelle et autour de laquelle s'organisera le retour de la France au sein de la Franc-Maçonnerie universelle, européenne et mondiale.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents