Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


"Francs-Maçons le grand retour", titre "Le Point" cette semaine

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 22 Janvier 2009, 01:01am

Catégories : #Franc-Maçonnerie

Serions-nous en octobre ou en novembre, l'époque habituelle des marroniers maçonniques?

Pourtant non, nous sommes bien en janvier 2009. L'hebdomadaire Le Point titre pourtant cette semaine sur le grand retour des francs-maçons.

10 pages sont consacrées au sujet.

"Qui l'aurait cru, il y a vingt ans? Les francs-maçons n'ont jamais été aussi nombreux en France", note Le Point.

"50 000 au Grand Orient, 40 000 à la GLNF, 30 000 à la Grande Loge de France, 13 000 à laz Grande Loge Féminine (GLFF), un peu plus au Droit Humain (DH), la principale obédience mixte... la France compte plus de 150 000 frères et soeurs à jour de cotisations, auquel il faut ajouter un nombre au moins équivalent d'initiés qui ont repris leur liberté mais qui ont, comme l'on dit "reçu la Lumière".

Le Point explique cette affluence par la plus grande visibilité des obédiences qui multiplie les conférences ouverte depuis quelques mois. "Alain Graesel, le grand maître de la Grande Loge de France considère que la réponse tient en trois mots : quête de sens". "Au Grand Orient, on invoque un certain besoin de camaraderie, de réflexion, mais aussi la perte de vitesse des corps intermédiaires traditionnels, comme les partis politiques et les syndicats pour expliquer cette ferveur nouvelle".

L'article décrit les principales spécificité des grandes obédiences, notamment le Grand Orient de France, la Grande Loge Nationale Française (il y a en plus une interview de son Grand Maître François Stiphani), et la Grande Loge de France. En ce qui concerne cette dernière : "Au milieu la Grande Loge de France se trouve un peu coincée. Elle reconnait le Grand Architecte de l'Univers mais admet des adhérents qui ne croient pas en Dieu -et qui représenteraient près de la moitié de l'effectif. Croyants ou pas, les membres de la GLDF sont unis par leur attachement à la tradition et à la régularité. Il ne leur manque pas grand chose pour pouvoir prétendre, eux-aussi, à la fameuse reconnaissance. Ils présentent bien et ont été globalement épargnés par le coup de torchon des affaires juridico-financières. Ils pèchent, certes, par excès de fraternité à l'égard du Grand Orient, regardé par la GLNF comme par Londres comme une sorte d'épouvantail "laïcard" infréquentable. Eux aussi, en tout cas, ont intérêt à faire du chiffre pour rester dans la course". (...) " Alain Graesel, le grand maître de cette dernière obédience, continue infatigablement de silloner l'Hexagone, à raison d'une ou deux réunions publiques par semaine. Dans son bureau de la rue Puteaux, dans le 17ème arrondissement de Paris, trône en permannence une valise à roulette. Cet homme de conviction n'a pas le choix: pour ne pas se trouver écrasé entre la GLNF et le GODF, la GLDF est, elle aussi, condamnée à croître. Etre Grand Maître, dans cette optique, c'est payer de sa personne!".

Suivent ensuite un article sur les maçonnes de la Grande Loge Féminine de France et un article également intéressant sur les rapports entre Armée et Franc-Maçonnerie.

Bref, un numéro intéressant du Point, moins tape à l'oeil qu'il n'y parait et bien documenté. A lire donc.

Pour mémoire :

° "Francs-Maçons" à la Une du Point cette semaine, de janvier 2008, sur ce site.

Commenter cet article

nicolas dupond 28/01/2009 11:21

Le Point, un clone de l'Express
Un titre ayant déja existé à l'Express "le grand retour". Cela sous entend que les Frères trustent (à nouveau) le pouvoir dans l'ombre. A une époque où beaucoup de citoyens sont mécontents (et c'est peu dire), il est facile de leur donner un bouc émissaire (comme en 40 après la défaite). Cela peut produire des dérives. Etant fonctionnaire (et le pis dans une collectivité de gauche qui normalement devrait être plus ouverte sur cette question), j'ai l'impression que je suis frappé d'ostracisme (harcelé puis placardisé) à cause de mon appartenance (en tout cas objectivement je n'en vois pas d'autres causes. De plus, j'ai été dévoilé dans un précédent poste aux élus par un supérieur hiérarchique mauvais compagnon). Et le plus grave dans tout cela c'est que de nombreux Frères du fait de leur situation personnelle (beaucoup sont des notables à leur compte) ne voient rien venir et trouvent peut être cette position parano. Mais sous Vichy, les Frères ne pouvaient plus également exercer de professions libérales. C'est à méditer. Par ailleurs, l'article sur les militaires est éloquent de ce point de vue.

Michel Jas 24/01/2009 21:00

Sur les liens entre Franc maçonnerie et le protestantisme voir entre autres :http://www.evangile-et-liberte.net/elements/numeros/164/cahier.html#3Pour une découverte concernant le pasteur Frederic Desmons qui fit basculer la franc maçonnerie vers l'anticléricalisme voir :http://www.evangile-et-liberte.net/elements/horserie/003.html

Jean-Laurent Turbet 24/01/2009 22:45


Merci ce sont en effet d'excellents articles !
Si je puis faire quelque publicité pour des articles anciens publiés sur ce bloc-notes :
° Protestantisme et Franc-Maçonnerie
° Brignon veut faire revivre la mémoire de Frédéric
Desmons


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents