Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


SCDF : Le Prix de Thèse 2018 est attribué à Sophie Desplanches

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 24 Juin 2018, 09:00am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #SCDF, #PrixdeThèse, #Culture, #Rozen

SCDF : Le Prix de Thèse 2018 est attribué à Sophie Desplanches

Madame Sophie Desplanches est la lauréate 2018 du Prix de thèse du Suprême Conseil de France.

Sa thèse s'intitule « Andrew Michael Ramsay (1686 – 1743) : religion, philosophie et pensée maçonnique » qui a été soutenu dans le département études anglophones de l'Université de Paris 3.

Le parcours religieux de Ramsay (sa conversion au catholicisme grâce à  Fénelon et Mme Guyon), son parcours politique (soutien aux Stuarts) et maçonniques sont très bien expliqués. Où l'on découvre aussi "Les Voyages de Cyrus", livre que peu ont lu et qui est pourtant très initiatique. Où il est question aussi, évidemment, de son célèbre discours.

Le Prix 2018 lui a été remis par le Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil de France, Jacques Rozen.

Elle succède à François GRUSON, lauréat l'an dernier pour sa thèse intitulée   « Pratique rituelle et forme de l’espace : Le temple maçonnique, forme, type et signification » .

De nombreuses personnalités étaient présentent lors de cette remise de prix.

Henri Lustman, Grand Commandeur du Suprême Conseil pour la France Jacques Oréfice, Grand Commandeur du Grand Collège des Rites Écossais-Suprême Conseil du 33ème degré en France, Marie-France Picard, Grande Oratrice du Suprême Conseil Féminin de France, du Grand Commandeur du Suprême Conseil du Bénin et du passé Grand Commandeur du Suprême Conseil de Belgique.

Pierre-Marie ADAM, Grand-Maître de la Grande Loge de France était également présent accompagné de Jean-Pierre Thomas, Conseiller Fédéral de la GLDF,  de Frédéric-Pierre Isoz, directeur de la rédaction de Points de Vue initiatiques (PVI), de Christian Roblin, directeur de la rédaction du Journal de la Grande Loge de France, et de Perry Wiley, Grand-Maître Honoris Causa de la GLDF.

 

Nous pouvons également noter la présence de Cécile Révauger (Universitaire, directrice de thèses à l'Université de Bordeaux), Pierre Mollier, conservateur du Musée de la Franc-Maçonnerie et Jean-Michel Dardour (Université et Campus Maçonnique).

Le Suprême Conseil de France a souhaité remettre également trois accessits : 

 

 

Un accessit à Jeanne-Marie Roux pour sa thèse  « Les degrés du silence. De la juste place du sens dans le langage et dans la perception chez Austin et Merleau-Ponty » soutenue en Philosophie à Université de Paris 1.

 

Un accessit à Francesco Piraino pour sa thèse « Le développement du soufisme en Europe : au-delà de l'antinomie, modernité et tradition » en Sociologie à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS ) - Paris et à la Scuola normale superiore - Pise

 

Un accessit à Marie-Anne Mersch pour sa thèse « La franc-maçonnerie et les femmes au temps des Lumières : Angleterre, France et territoires allemands » en études anglophones à l'Université de Bordeaux - Montaigne. Cette accessit a été remis par Marie-France Picard, Grande Oratrice du Suprême Conseil Féminin de France.

 

C'était une très belle cérémonie qui ancre désormais le prix de thèse du Suprême Conseil de France dans les moments importants de cette fin d'année universitaire.

Le Rite Écossais Ancien et Accepté, dans toutes ses composantes, était réuni pour célébrer le savoir, l'intelligence et le travail important de chercheurs qui consacrent des années d'études à des thématiques qui nous passionnent.

Longue vie au Prix de thèse du Suprême Conseil de France et en route vers le Prix de thèse 2019.

Jean-Laurent Turbet

La cérémonie a été diffusée en direct sur RadioDelta, et vous retrouverez sur le site de la radio de nombreuses interviews réalisées après la cérémonie.

Vous voyez ici GillesAlaTeknik en pleine action pour vous assurer une retransmission de qualité.

 

 

 

Quelques photographies souvenirs :

SCDF : Le Prix de Thèse 2018 est attribué à Sophie Desplanches
SCDF : Le Prix de Thèse 2018 est attribué à Sophie Desplanches
SCDF : Le Prix de Thèse 2018 est attribué à Sophie Desplanches
SCDF : Le Prix de Thèse 2018 est attribué à Sophie Desplanches
SCDF : Le Prix de Thèse 2018 est attribué à Sophie Desplanches
SCDF : Le Prix de Thèse 2018 est attribué à Sophie Desplanches
SCDF : Le Prix de Thèse 2018 est attribué à Sophie Desplanches
SCDF : Le Prix de Thèse 2018 est attribué à Sophie Desplanches

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas
l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents