Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


La Grande Loge de France célèbre Jean Jaurès.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 8 Décembre 2009, 17:53pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #Histoire, #Jaurès

La Grande Loge de France a célébré les 150 ans de la naissance de Jean Jaurès au café «Le croissant» ce mardi 8 décembre à 8 heures 30.

Disons le tout net, Jean Jaurès n'était pas franc-maçon.

Cette commémoration a eu lieu à l'initiative de la loge  «Jean Jaurès», de la Grande Loge de France. 

Cette loge a ceci de particulier qu'elle fut créée en 1917, après les exécutions sommaires de soldats français pour cause de "mutineries" après les offencives meurtrières de Nivelle.

A l'origine, des frères du Grand Orient de France, horrifiés par les horreurs de la guerre et menés par un jeune réfugié italien, Ezio Collaveri, souhaitent créer au sein du Grand Orient de France une loge pacifiste. Un seul titre distinctif (c'est à dire le nom de la loge) s'impose: Jean Jaurès. Ezio Collaveri est membre de la loge "L"Equité" (appelée aujourd'hui "Equité-Ezio Collaveri").

Les frères font donc une demande de création de loge auprès du Conseil de l'Ordre du Grand Orient de France. Mais un problème surgit rapidement. Le Grand Orient de France est alors totalement engagé dans "l'Union Sacrée" et soutient l'effort de guerre. Le verdict tombre donc, irrévocable: la création d'une loge pacifiste au nom de Jean Jaurès est refusée catégoriquement par le GODF.

Jean-Jaures-BanniereLes frères se tournent alors vers l'autre grande obédience française, la Grande Loge de France. Celle-ci accepte sans grande difficulté la cration de la loge «Jean Jaurès». L'allumage des feux de la loge a lieu à la fin de l'année 1917. Cette loge existe toujours aujourd'hui à la GLDF et c'est elle qui a été à l'origine de la minifestation de ce matin.

Paradoxe - mais en est-ce vraiment un? - c'est le Grand Orient de France classé (abusivement?) plus à gauche que la Grande Loge de France qui a refusé une loge au nom de Jean Jaurès. Mais entre les deux guerres, nombreux furent les socialistes qui ont rejoint la Grande Loge de France (à l'image de Pierre Brossolette par exemple) plutôt que le Grand Orient de France, alors bastion du Parti Radical.

Notons que le fils d'Ezio Collaveri (qui fut lui-même Maire SFIO de Pantin au mileu des années 1950) n'est autre que le regretté Préfet François Collaveri, membre de la Grande Loge de France et 33ème du Suprême Conseil de France, pionnier des études maçonniques concernant la période de l'Empire et auteur de "La Franc-Maçonnerie des Bonaparte" et de "Napoléon Franc-Maçon".

Cette rencontre entre la Grande Loge de France et les grands spécialistes actuels de Jaurès a été l’occasion d’évoquer, outre l’anniversaire de sa naissance, celui de la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat. Rapprochement de dates intéressantes, le 10 décembre 1948 est aussi celle de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Ces événements majeurs trouvent en partie leur source dans la pensée jaurésienne.

Ce 8 décembre 2009, à 8h30, Alain-Noël Dubart, Grand Maître de la Grande Loge de France a évoqué la mémoire de Jean Jaurès au café «Le Croissant», 146 rue Montmartre à Paris, le lieu où il fut assassiné, et des frères de la loge «Jean Jaurès» ont remis d’importants documents le concernant au Directeur du Musée Jean Jaurès de Castres, son lieu de naissance.



A cette occasion, M. Gilles Candar, Président de l’Institut d’Etudes Jaurèsiennes et M. André Combes, historien, ont mis en évidence les liens qui existent entre Jean Jaurès, le problème de la laïcité et plus largement ceux de la liberté de conscience garantie par la loi républicaine et celui du respect de la dignité humaine.

"Ces notions sont fondamentales et constituent, souligne Alain-Noël Dubart, l’une des préoccupations majeures de la Grande Loge de France".

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents