Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Exposition Charles Darwin au Grand Orient de France

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 1 Mai 2009, 17:44pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie

Dans le cadre du Cycle Charles Darwin, le Grand Orient de France proposera tout au long du mois de mai 2009 une mise en lumière des travaux de Charles DARWIN (12 février 1809 - 19 avril 1882) .

Les reculs de la pensée rationnelle dus, notamment, aux agissements des sectes et aux assauts de la pensée
relativiste où les découvertes scientifiques sont présentées comme de simples opinions ou encore les remises en causes, de plus en plus fréquentes, des enseignements scientifiques par des élèves issus d'environnements fondamentalistes, ont conduit le Conseil de l'Ordre du GODF à proposer, tout au long du mois de mai 2009 une mise en lumière des travaux de Charles DARWIN.

 

L'exposition créée par l'Institut Charles Darwin International sera installée en l'Hôtel Cadet, à proximité du Temple Arthur Groussier.


L'ensemble de ces manifestations est organisé en partenariat avec La Ligue de l'enseignement, l'Union Rationaliste et l'Association des Amis du Palais de la Découverte.

 


Mercredi 6 mai 2009

Vernissage de l'exposition Charles DARWIN

Grand Orient de France, 16 rue cadet Paris 9ème


Pourquoi l'exposition Darwin ?


Dans le cours de l'été 1999 nous parvenait une information affligeante provenant de l'État américain du Kansas. La représentation locale du Bureau de l'Éducation venait d'y décider majoritairement de reléguer l'enseignement de la théorie scientifique de l'évolution des espèces vivantes au profit de l'enseignement dogmatique de la Création selon la Bible.


Les sciences ont mis des siècles à s'affranchir de la théologie pour devenir des sciences positives, potentiellement accessibles à tous, compréhensibles par tous et efficaces pour tous. L'épisode du Kansas a montré que cette conquête doit être défendue. L'Exposition Darwin, consacrée au principal fondateur de la théorie moderne de l'évolution des organismes, est, comme l'exige toute démarche largement explicative en sciences, destinée à tous : grand public, élèves, étudiants, enseignants, journalistes et animateurs de la vie culturelle.


Elle entend être la réponse préventive de la communauté scientifique concernée à toute nouvelle régression intellectuelle comparable à celle où les fondamentalistes du Kansas ont tenté d'engager leur système d'enseignement.


Vous pourrez assister à deux conférences au siège du Grand Orient de France, 16, rue Cadet.

 

Mardi 19 mai – 20h00 - Temple Groussier
"L'Effet DARWIN"


Entretien public avec Patrick TORT, Directeur de l'Institut Darwin International , (Muséum national d'Histoire naturelle, Paris), Directeur du Dictionnaire du darwinisme et de l'évolution aux Presses Universitaires de France,Lauréat de l'Académie des sciences


Il n'est plus à démontrer aujourd'hui - mais il reste à faire savoir - que la pensée de Darwin relative à l'Homme, à la civilisation et aux sociétés humaines est l'antithèse exacte de la présentation qui en a longtemps été imposée, et qui domine encore le discours ordinaire.

En d'autres termes, une erreur courante sur Darwin et son anthropologie a pris durablement sur la vérité une sorte d'avantage historique à propos duquel, au vu de l'énormité de ses enjeux, l'on ne saurait manquer de s'interroger.


Darwin - le théoricien par excellence de la « guerre de la nature » - fut en effet, à l'étage de l'évolution de l'Homme et des sociétés humaines, non seulement un penseur de la civilisation et de la paix, mais le plus convaincant des généalogistes de la morale, étendant le matérialisme naturaliste de l'explication phylogénétique au traitement de ce que la religion et l'Église ont toujours inscrit au registre de l'obligation transcendante.


Il s'agit ici d'exposer cette vérité, et de faire comprendre pourquoi cet aspect essentiel de la pensée de Darwin, dûment développé dans La Filiation de l'Homme, est demeuré si longtemps ignoré ou mésinterprété, ce qui constitue dans l'histoire des grandes doctrines scientifiques un phénomène assez exceptionnel pour que l'on se préoccupe aujourd'hui d'éclairer ses causes et, si possible, d'inverser ses effets.(Extrait de l'introduction du livre de Patrick Tort L'Effet Darwin (Sélection naturelle et naissance de la civilisation) Éditions du Seuil, Collection « Science ouverte », 2008).

 


Samedi 23 mai – 9h30 - Temple Groussier
Le Créationnisme

 

Guillaume LECOINTRE, Directeur du Muséum d'Histoire Naturelle traitera : "Le travail des créationnismes sur les sciences."

Montrer les manipulations épistémologiques des créationnistes. En d'autres termes, comment ils tentent de changer le périmètre des sciences pour y introduite la providence et un travail proprement théologique. Eclairer le contrat que les scientifiques ont passé avec la connaissance et expliquer en quoi un créationnisme qui se qualifie lui-même de "scientifique" ne peut pas être scientifique (qu'il s'agisse du créationnisme de Morris et Gish ou bien de l'ID).

 

Guy LENGAGNE, Ancien ministre, auteur d'un rapport au Conseil de l'Europe : "Dangers du Créationnisme dans l'enseignement", traitera : "Le Créationnisme et l'Europe".

 

"Nous assistons aux prémices d’un retour au Moyen Age", affirme Guy Lengagne, qui se dit à la fois stupéfait, effrayé et choqué, de même que la commission qui a longuement travaillé sur ce rapport et qui n'hésite pas à parler de censure, donc d'une violation des libertés d’expression (et même de pensée), le plus primordial des droits de l’homme.

 

Catherine PICARD, Présidente de l'UNADFI, traitera : "Le Créationnisme et les Sectes"

 

L’UNADFI s’est penchée sur un courant de pensée dont la presse se fait de plus en plus l’écho: le créationnisme. Qu’est-ce qui se cache derrière ce mot, sachant que certaines sectes, dont les Témoins de Jéhovah pour ne citer qu’eux, défendent des thèses précisément créationnistes?

 

Pour tout renseignement :

Contact : Gérard CONTREMOULIN, Conseiller de l'Ordre, en charge de la lutte contre les dérives sectaires : gerard.contremoulin@wanadoo.fr

Réservation : Mme Nicole REVIDON - nicole.revidon@godf-asso.com

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents