Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Les ancêtres huguenots de Joe Biden

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 30 Novembre 2008, 18:36pm

Catégories : #Protestantisme, #JoeBiden, #Biden, #Huguenot, #USA, #EtatsUnis

Joseph Robinette « Joe » Biden, Jr. (né le 20 novembre 1942 à Scranton en Pennsylvanie) est le vice-président élu des États-Unis d'Amérique.

 

Sénateur américain élu dans le Delaware depuis 1973, membre  du Parti démocrate, président du Comité judiciaire et criminel du Sénat de 1987 à 1995, il présidait depuis 2007 le Comité des affaires étrangères du Sénat et était, depuis 1991 professeur adjoint en droit constitutionnel à l'école de droit de l'université de Widener.

 

Ancien candidat dans le cadre des primaires démocrates aux élections présidentielles de 1988 et de 2008, Joe Biden a été choisi, le 23 août 2008, par Barack Obama pour être son colistier et le candidat à la vice-présidence des États-Unis en vue de l'élection présidentielle américaine de novembre 2008. Il est élu vice-président des États-Unis le 4 novembre 2008 et entrera en fonction le 20 janvier 2009.

 

J'ai vu sur le site des éditions Ampélos un article intéressant et assez illustratif de la culture de "melting-pot" des Etats Unis: le nouveau Vice-President elect des Etats Unis, Joseph Robinette Biden, descend, par sa mère d'un huguenot français émigré à Londres puis en Pennsylvanie dans une colonie quaker. Son aïeul, "Allen Robinett", est arrivé en Pennsylvanie en 1682.

 

(Ce qui est amusant, c’est que des 4 candidats des élections présidentielles américaines, - Obama, Biden, McCain, Palin - Joe Biden est le seul catholique… mais descendant de huguenots!)

 

Pour ceux qui se sont intéressés à la campagne électorale américaine de 2008, un détail amusant les aura frappé :  le "middle name" de Joe Biden est Robinette! Joe Biden lui même explique (sans grande conviction) l'origine de ce nom : "It's my grandmother Biden's maiden name. It's French. And it goes back a long, long way. Allegedly the Robinettes came over with Lafayette and never went home. I don't know that. We can't guarantee that." (Traduction: c'est le nom de ma grand'mère maternelle. C'est un nom français. Cela remonte à très longtemps. Il paraît que les Robinettes sont venus avec Lafayette et ne sont jamais repartis. Je n'en sais rien. Pas garanti.)

 

En fait les Robinette (et les Robinett, et les Robnett) américains ne sont pas venus avec Lafayette; ils descendraient d’un certain Allen Robinett, huguenot d’une famille française réfugiée en Angleterre et quaker (Société des Amis) qui serait arrivé au Nouveau Monde avec les partisans de William Penn (quaker célébre et fondateur de la Pennsylvanie) en 1682. Allen Robinett épousa Margaret Symm à Londres en 1653, s’installa dans une colonie quacker en Pennsylvanie en 1582 et y décéda en 1694. Il Ils eurent au moins 4 enfants (Allen, Susanna, Samuel et Sarah) dont descendent les familles Robinette, Robinett et Robnett actuelles.

 

Il est de bon ton aujourd'hui aux Etats-Unis de s'afficher descendant de Huguenots français. D'ailleurs 8 Présidents américains (dont George Washington) descendent directement de Huguenots (contre un seul Président français)!

 

Si le sujet vous intéresse, les Editions Ampelos ont plusieurs ouvrages sur le Refuge en général, et le Refuge aux Amériques en particulier :

 

° Les livres de Charles Weiss sur les "Réfugiés Huguenots",

 

° Le Journal de Samuel de Pechels, qui, a quitté Montauban, en 1685, victime de dragonnades.

° Un autre Journal, très divertissant par son naturel, celui de Durand du Dauphiné fuit sa Drôme natale pour un grand "Voyage en Virginie" .

 

° Et bien sur, un intéressant ouvrage sur l"invention de la tolèrance" par ces philosophes du Refuges qui, malgré les persécutions dont ils furent victimes, élaborèrent, quelques décades avant les "Lumières" un système philosophique de respect des opinions d'autrui et de coexistence pacifique.

 

Pour aller plus loin :

 

° Le site des éditions Ampélos.

 

 

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents