Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • Jean-Laurent Turbet
  • Pour faire partager quelques idées que j'espère intéressantes! A vous de juger!
  • Pour faire partager quelques idées que j'espère intéressantes! A vous de juger!

à voir


Le profil Facebook de Jean-Laurent Turbet Ma page Facebook


 

Recherche

Bonjour et bienvenu(e) sur mon bloc-notes qui contient des textes, des articles et des billets d'humeur, des liens qui, je l'espère, pourront vous intéresser, sur la Franc-Maçonnerie et les spiritualités. Pas d'exhaustivité et une approche forcément subjective : la mienne.
Contact à contact@jlturbet.net
 . 

Catégories

20 septembre 2005 2 20 /09 /septembre /2005 23:00
Un docu-fiction inédit sur le rite d'initiation des francs-maçons. Tourné en conditions réelles, avec la participation des frères et des soeurs d'une loge lyonnaise. Le documentaire dévoile, pour la première fois, l'intégralité d'une cérémonie d'initiation.    
 
Par RICARDO GUTIÉRREZ

initiation.jpgLa franc-maçonnerie s'étiole... Le criminologue français Alain Bauer, ex-grand maître du Grand Orient de France, prophétise même sa disparition pure et simple, dans l'ouvrage qu'il vient de consacrer à l'organisation (1). Sombre présage qu'accrédite, malgré lui, le docu-fiction exceptionnel diffusé sur la Une, ce soir.
Les images se veulent objectives, éclairantes. Elles se révèlent souvent accablantes. On n'en retiendrait (à tort) que les travers apparents de la franc-maçonnerie : un culte borné du secret, des rituels d'un autre âge, des litanies ésotériques qui feraient passer l'eucharistie catholique pour un modèle de modernisme...

Formellement, le docu-fiction de Jean-Pierre Ropiot n'a rien de flamboyant. C'est son objet qui est exceptionnel : le rite d'initiation d'un « postulant », tourné en conditions et en temps réels, avec la participation des « frères » et des « soeurs » de la loge Saint-Jean, à Lyon.

De son testament philosophique à son admission comme apprenti, le parcours du candidat est minutieusement détaillé. Jusque dans ses phases les plus occultes, comme cette consternante « épreuve du feu » où « l'humble postulant », masqué, est soumis à un coup de flash alors que gît, à ses pieds, un figurant recouvert d'un linceul maculé de sang...

Evocation, explique la voix off, de l'architecte du Temple du roi Salomon, Hiram Abi, assassiné par trois subordonnés envieux.
Tête de mort, faux et sablier. Bible, équerre et compas... Autant de symboles connus qui prennent, ici, leur véritable dimension, dans leur mise en scène concrète. Mais, là encore, le souci du détail, sur le plan rituel, se révèle parfois cruel...
 
On peut difficilement s'empêcher de sourire à voir le postulant apparaître corde au cou, chemise défaite et pantalon retroussé (une jambe seulement). « Frères » et « soeurs », en gants blancs, manipulent épées et maillets, dans une gestuelle curieuse, qui cède facilement à la caricature... On songe, malgré soi, au Grand Guignol ou aux cases féroces d'Hergé illustrant les « frères cagoulards » dans « Les cigares du pharaon ».
 
Précis, le documentaire a ses limites. Il dévoile le rituel, mais ne dit mot de la crise de l'organisation...
 
initiation2.jpg.
Les 17.000 « frères » et « soeurs » que compteraient les quatre obédiences présentes en Belgique suivent-ils le rituel scénarisé par Ropiot ? Et combien sont-ils, parmi eux, à réclamer leur Vatican II ?.
 
.
(1) « Le crépuscule des frères : la fin de la franc-maçonnerie ? », La Table Ronde, 170 p., 2005.

« Au seuil de la Loge », la Une, 23 h 25.
 

Partager cet article

Published by Jean-Laurent Turbet - dans Franc-Maçonnerie
commenter cet article

commentaires