Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


René Guénon 1. L'homme. Le sens de la Vérité, de Slimane Rezki.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 23 Juillet 2017, 21:25pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Spiritualité, #Esotérisme, #Islam, #Religion, #Guénon, #Rezki, #Livres, #Histoire, #Tradition, #Soufisme

René Guénon 1. L'homme.  Le sens de la Vérité, de Slimane Rezki.

Dans leur mot de présentation du livre de Slimane Rezki, les éditions Albouraq nous disent que "René Guénon est déjà l'objet de nombreuses études" ce qui n'est n'est pas faux.

Pour autant il n'y a pas tant de livres que cela sur le sujet.

Et la plupart de ces livres (passionnants) sont tous des pavés où le personnage et l'oeuvre sont mêlés et qui peuvent rebuter le lecteur qui veut simplement avoir une première approche de la vie et de l'oeuvre de René Guénon.

Je pense notamment à René Guénon les enjeux d'une lecture (400 pages grand format) de Jean-Pierre Laurant (sous la direction duquel a été réalisé le magnifique Cahier de l'Herne consacré à Guénon, malheureusement indisponible) publié en avril 2016 chez Dervy, à René Guénon une politique de l'esprit (530 pages grand format) de David Bisson publié en 2013 chez Pierre Guillaume De Roux ou au Dictionnaire René Guénon (570 pages grand format) de Jean-Marc Vivenza publié au Mercure Dauphinois en 2002.

Ce que fait ici Slimane Rezki (né en 1962) est peut être l'un des exercice les plus difficiles à faire :

Rendre compréhensible et donner à voir la cohérence de la vie de René Guénon en à peine 130 pages format poche et pour moins de 10€ !!

Et - chapeau bas - le pari est pleinement réussi !

Car Slimane Rezki est avant tout un passionné qui est tombé dans la marmite de  l'oeuvre de René Guénon lorsqu'il était tout petit

Il le raconte très bien l'auteur  lors de l'émission "Culture d'Islam" sur France Culture, interrogé par notre ami Ghaleb Bencheikh :

"René Guénon pour moi ça a été le coup de foudre. A 17 ans après le bac et après une crise existentielle, ayant un  papa algérien Kabyle d'origine de Béjaïa  où j'avais l'habitude d'aller en vacances, je fais la connaissance d'un ami qui -  lors d'un salon du livre à Béjaïa - me fait voir deux livres de René Guénon "La Crise du Monde Moderne" et "Le Règne de la Quantité et le Signe des Temps". Je ne connaissais pas et mon ami m'a offert les deux livres. Ca fait 40 ans et je lis encore très régulièrement Guénon"

Lecteur passionné de Guénon, Slimane Rezki nous fait partager de façon communicative sa passion. Non seulement sa passion mais également sa connaissance du sujet.

"Nous verrons donc ensemble, chers lecteurs, les phases majeures qui structurèrent autant sa vie que sa mission, l'une n'étant pas différente de l'autre. Je parlerai aussi de ses origines, de sa jeunesse blésoise, de son arrivée à Paris, de sa formation, de la première ébauche de son oeuvre, de sa maturité, de son départ pour le Caire et de l'accomplissement de sa mission depuis l'Egypte. J'appliquerai une logique chronologique, plus simple et en phase avec l'évolution éditoriale de son oeuvre" (p.14).

En 33 chapitres courts et denses (3 ou 4 pages maximum - voir le sommaire que j'ai reproduis en fin d'article) il propose une biographie complète qui nous permet de bien comprendre l'homme René Guénon, l'apôtre de la Tradition.

Et puis surtout ce qui m'intéresse dans ce livre c'est que pour une fois  le Cheikh 'Abd al-Wâhid Yahia importe autant à Slimane Rezki que René Guénon.

René Guénon répond en effet en octobre 1931 à un article de M. de Guillevert dans la Revue Internationale des Société Secrètes qui livre des réflexions maussades sur ses articles : "La personnalité de René Guénon nous importe peu" (...) "et puis, après tout, est-il même bien sûr qu'il y ait actuellement par le monde quelqu'un qui porte ce nom?" (Etudes sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage, tome 1, page 182).

Et c'est bien vrai que c'est désormais Cheikh 'Abd al-Wâhid Yahia qui écrit pense et vit au Caire, en musulman pieux, entouré le plus souvent de convertis comme lui. En 1948 il demande (et obtient) la nationalité égyptienne (et perd de ce fait la nationalité française). 

Il se marie en 1934 avec Hagga Fatma (photo ci-dessus), la fille du Cheikh Mohamed Ibrahim. Ils auront 5 enfants.

Leurs enfants sont égyptiens. Concession à la modernité : La fille de René Guénon, Leila, née en 1945 est joignable sur internet via Facebook. Lorsque Tradition et modernité se percutent.

Il fut un temps où les francs-maçons de la Grande Loge Nationale Française lisaient Jean Tourniac et René Guénon (bien que celui n'eut de lien qu'avec la Grande Loge de France au sein de laquelle il fut initié en 1912 à la loge Thébah) et les frères de la Grande Loge de France lisaient Oswald Wirth, Albert Lantoine, Jules Boucher et Edouard Plantagenêt. Il est à craindre qu'ils lisent de moins en moins et que la plupart ignorent jusqu'aux noms de ces auteurs, préférant des copistes actuelles qui habillent sous des jours soit disant nouveaux ces oeuvres essentielles : lisez Guénon, Wirth, Boucher, Lantoine, Tourniac dans le texte et en version originale !!

Remarquez, on ne lit plus non plus Louis Massignon, ni Henry Corbin ni Georges Dumézil....

« La Grande Triade », n°693, fondée le 14 avril 1947, sous le patronage actif de René Guénon,  installée le 14 mai, avait pour fondateurs Iwan Cerf, Alexandre Mordvinof, Yves Marsaudon, Antonio Coen, Georges Marty, Maurice Arnaud, Michel Dumesnil de Gramont, Maurice Lalau, Jean Metthey et Guy Moncorgé. Son nom, La Grande Triade, repris avec son accord du titre d’un livre de René Guénon, manifeste la volonté de la Loge de donner dans ses travaux une place aux formes traditionnelles orientales. Elle eut par ses membres influents une action importante dans le retour aux trois Grandes Lumières accepté par le Convent de la Grande Loge de France de 1953. Elle fut également à l’origine d’un retour aux sources, alors ignorées, des rituels écossais des trois premiers degrés. Notre ami Claude Gagne, l'un des meilleurs connaisseurs des rituels maçonnique en France, fut initié dans cette loge en mars 1954.

« La Grande Triade » N°693 de la Grande Loge de France, existe toujours aujourd'hui et vient de fêter ses 70 ans. Elle est composée de fervents guénoniens peu soucieux d'avoir un effectif pléthorique pourvu que les frères soient de fins connaisseurs de l'oeuvre du Maître. Un endroit où l'on peut encore parler Tradition voire de Tradition primordiale...

Il ne faut pas oublier que - bien que des ouvrages importants comme "Orient et Occident" (1924), "Le Roi du Monde" (1927) et "La Crise du Monde Moderne" (1927) aient été écrit en France - les grands livres de Guénon "Le Symbolisme de la Croix" (1931), "Les état multiples de l'Etre" (1932), "La Métaphysique Orientale" (1939), "Le Règne de la Quantité et les Signes de Temps" (1945), "Les Principes du Calcul Infinitésimal" (1946), "Aperçus sur l'Initiation" (1946) et "La Grande Triade" 1947, ont été écrit en Egypte par le Cheikh 'Abd al-Wâhid Yahia que les occidentaux continuaient à appeler par son ancien nom de René Guénon : "et puis, après tout, est-il même bien sûr qu'il y ait actuellement par le monde quelqu'un qui porte ce nom?"...

Slimane Rezki, diplômé  en Sciences religieuses de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, il est aujourd'hui retraité de l'éducation nationale.

Conférencier, écrivain, traducteur, théologien, spécialiste du Soufisme (il a d'ailleurs écrit un livre sur le sujet aux éditions Albouraq) et donc fin connaisseur de la geste islamique.

Il coordonne la branche française de la Fondation René Guénon.

Il est le vice-président de la Fondation Conscience Soufie

Il fait partie notamment du cercle d'intellectuels de l'Académie Française de la Pensée Islamique. Il prône un islam traditionnel, c'est à dire débarrassé des déviations wahhabites extrémistes récentes imposées par les pétrodollars des monarchies saoudiennes et autres et compatible avec la France d'aujourd'hui.

Vous l'avez compris je vous recommande très vivement la lecture de son livre consacré à la biographie de René Guénon. Ce livre est une excellente approche pour celui ou celle qui veut comprendre rapidement la cohérence de la vie du Maître.

Nous attendons avec impatience le tome 2, consacré à l'oeuvre du Maître et à l'analyse de ses livres. Si il est aussi bien fait, aussi synthétique et précis que ce tome-ci , ce sera un bonheur ! Il nous est promis pour le mois d'octobre 2017 par les éditions Albouraq. Je ne manquerai évidemment pas de vous en rendre compte !

Alors procurer vous sans attendre le livre de Slimane Rezki (voir les liens ci-dessous).

En voila une saine lecture de vacances (et de la rentrée aussi !).

Des heures de bonne lecture vous attendent. Précipitez vous ! 

 

Jean-Laurent Turbet

 

Le livre :

RENÉ GUÉNON - Tome 1 : L’homme - Le sens de la Vérité

de Slimane REZKI

Relié: 136 pages
 

Editeur : Albouraq (1 avril 2016)
 

Collection : Je veux connaître
 

Langue : Français
 

ISBN-13: 979-1022501446
 

ASIN: B01AA15904
 

Dimensions du produit: 19 x 0,9 x 13 cm


Prix : 9€

 

Le mot de l'éditeur :

René Guénon est déjà l'objet de nombreuses études, mais le présent travail, qui est le premier pan d'une trilogie, a pour but de démontrer les liens étroits existant entre sa vie et son oeuvre. Il se destine aussi à clarifier le cadre duquel René Guénon s'exprimait. Au nom de quelle réalité et dans quel but furent mises en œuvre ses actions en France et en Egypte. Exposer ce qui met en évidence la logique de son appartenance à divers mouvements, groupements, obédiences, ou revues est l'objet de ce livre. Plusieurs aspects d'une vie pouvant paraître paradoxaux sont reliés à la lumière de la Tradition primordiale en dehors de laquelle, ni la vie ni l'œuvre, de René Guénon n'ont de sens. S'il fut un homme simple, il fut aussi une personne exceptionnelle à plus d'un titre. Sa vie fut mise au service de la Vérité la plus universelle, ce qui lui coûta parfois bien cher.

 

Sommaire du livre : 

1° Un cas exceptionnel en son temps (p.11)

2° Un cas pas si exceptionnel (p.18)

3° Les origines : 1886-1893 (p.21)

4° Les études : 1893-1919 (p.26)

5° Premiers contacts avec les milieux néo-spiritualistes : 1906 (p.30)

6° La Hermetic Brotherhood of Luxor : 1906 (p.34)

7° L'Ordre du Temple : 1908-1911 (p.39)

8° L'église gnostique : 1908-1912 (p.41)

9° Les sources du Maître (p.45)

10° Date et modalités de la réalisation et de la mission de René Guénon (p.48)

11° La Gnose : décembre 1909-Janvier 1912 (P.52)

12° La France antimaçonnique : 1910-1914 (p.55)

13° Rattachement à l'Islam : 1910 (p.59)

14° Premier mariage avec Berthe Loury : 1912 (p.62)

15° La loge Thébah : 1912 (p.64)

16° Les milieux néo-thomistes : 1914 (p.67)

17° L'Algérie : 1917-1918 (p.70)

18° Ragnabit : 1925-1927 (p.73)

19° Le Voile d'Isis : 1925 (p.77)

20° Entente pour l'Europe des Peuples : 1925 (1980)

21° Les Polaires : 1927-1929 (p.82)

22° Cheikh al-'Alawî : 1927 (88)

23° Mme Dina Britt (Editions Véga) : 1929-1931

24° Paraclet : 1929 (p.95)

25° L'Egypte : 1930-1951 (p.99)

26° Revue al-Ma'rifa : 1931 (p.102)

27° La tariqah Schuon : 1933 (p.103)

28° Hagga Fatma : 1934 (p.105)

29° Etudes Traditionnelles : 1935-1936 (p.107)

30° La Grande Triade : 1947 (p.109)

31° Les Trois Anneaux : 1949 (p.115)

32° Décès : 1951 (p.117)

33° Liste des livres et signatures : (p.118)

Conclusion (p.123)

Bibliographie (p.131).

 

Slimane Rezki interviewé par Ghaleb Bencheikh dans Culture d'Islam sur France Culture.

Conférence de Slimane Rezki sur René Guénon

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas
l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Anwen 06/06/2019 09:29

Bonjour quelqu'un a écrit : « ne devrait-il pas être évident à ceux qui ont compris ce qu'était Guénon que ses livres n'ont pas été rédigés en français sans raison ? »
Il semble qu'un esprit particulier émane, et même ait toujours émané des terres que l'on appelle du nom de France, aujourd'hui.
Cordialement.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents