Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Marcel Gauchet : La Démocratie, la République et la Nation. Le religieux et le politique. Conférence le 13 octobre 2016 à 19 h 30 à Paris.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 28 Septembre 2016, 14:08pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #Gauchet, #Graesel, #Conférence, #Enjeux et Perspective

Marcel Gauchet : La Démocratie, la République et la Nation. Le religieux et le politique. Conférence le 13 octobre 2016 à 19 h 30 à Paris.

Dans le cadre de ses conférences "Enjeux et perspectives", la Grande Loge de France  recevra Marcel GAUCHET, philosophe et historien, directeur d'études émérite à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, rédacteur en chef de la revue "Le Débat" (Gallimard).

 

Conférence exceptionnelle !

 

Cette conférence aura lieu le jeudi 13 0ctobre 2016 à 19 heures 30 Paris (en l'hôtel de la Grande Loge de France, 8, rue Puteaux dans le 17ème arrondissement de Paris - métro Rome).

 

Marcel Gauchet traitera du thème :

 

La Démocratie, la République et la Nation.

Le religieux et le politique

 

Marcel Gauchet : La Démocratie, la République et la Nation. Le religieux et le politique. Conférence le 13 octobre 2016 à 19 h 30 à Paris.

 

Compte tenu de la personnalité et de l'aura de Marcel Gauchet (et du fait qu'il soit rare en conférences), attention il risque d'y avoir beaucoup de monde à cette conférence ! 

 

Je vous conseille donc de vous inscrire le plus rapidement possible (l'inscription est obligatoire sur le site de la GLDF :  : https://www.gldf.org/actualites-et-evenements-publics/actualites/fiche-actualite/?tx_dkactus_pi1_uid=226

 

Oui, Marcel Gauchet sait animer les polémique et ses prises de positions ne laissent pas indifférents. 

 

Marcel Gauchet : La Démocratie, la République et la Nation. Le religieux et le politique. Conférence le 13 octobre 2016 à 19 h 30 à Paris.À partir du début des années 1980, dans la revue Le Débat, qu'il dirige avec Pierre Nora, il s'en prend durement à la pensée française des années 1960-1970 (marquée notamment par les œuvres de Michel Foucault, Jacques Derrida et Jacques Lacan), dont il dénonce « l'appartenance ou la connivence avec l'univers mental du totalitarisme » en raison de son « antihumanisme » (Gauchet, "Les droits de l'homme ne sont pas une politique", Le Débat, 3, 1980, repris dans M. Gauchet, La démocratie contre elle-même, Gallimard, 2002, p. 16-17.)

 

Il n'hésite pas à déboulonner les idoles, notamment celle de la sociologie des années 1970, Pierre Bourdieu. Marcel Gauchet a toujours en effet rejeté radicalement la pensée de Pierre Bourdieu, dont le travail est selon lui un « désastre intellectuel », « habillage sophistiqué d’une pensée mécaniste et déterministe, qui ne permet tout simplement pas de comprendre comment une société fonctionne ».

 

Les positions de Marcel Gauchet ne laissant pas indifférents, ses conférences sont extrêmement suivies et prisées !!

 

Je vous conseille donc de vous inscrire le plus rapidement possible (l'inscription est obligatoire sur le site de la GLDF :  : https://www.gldf.org/actualites-et-evenements-publics/actualites/fiche-actualite/?tx_dkactus_pi1_uid=226

 

Il est bien possible que les places disponibles se fassent rares rapidement !

 

Jean-Laurent Turbet

 

La Conférence :

 

Grande Loge de France, 8, rue Puteaux, 75017 Paris (Métro Rome).

Jeudi 13 octobre à 19.30 au Temple "Pierre Brossolette" (380 places).

Conférence ouverte au public maçon et non maçon.

Entrée libre gratuite dans la limite des places disponibles.

Contrôles à l'entrée, prévoir d'arriver à l'avance.

 

Marcel Gauchet dédicacera ses ouvrages à la fin de la Conférence : Une librairie sur place permettra de vous les procurer.

 
Marcel Gauchet : La Démocratie, la République et la Nation. Le religieux et le politique. Conférence le 13 octobre 2016 à 19 h 30 à Paris.

Marcel Gauchet : La Démocratie, la République et la Nation. Le religieux et le politique. Conférence le 13 octobre 2016 à 19 h 30 à Paris.Introduction d'Alain GRAESEL, ancien Grand Maître de la Grande Loge de France qui interrogera Marcel GAUCHET lors de sa conférence.

 

Marcel GAUCHET UN PENSEUR LIBRE à la GRANDE LOGE DE FRANCE.

 

La Grande Loge de France a le plaisir de recevoir le 13 octobre prochain, dans le cadre des manifestations "Enjeux et perspectives", Marcel Gauchet, philosophe et historien, rédacteur en chef de la revue "Le Débat", Directeur d’études émérite à l’École des hautes études en sciences sociales et membre du Centre de recherches politiques Raymond Aron, pour une conférence sur ses thèmes de prédilection.

 

Héritier de Ch. de Montesquieu, B. Constant et A. de Tocqueville, M. Gauchet est un philosophe en rupture qui ne se contente pas de penser comme le veut l'air du temps.

 

Intellectuel – même s'il récuse ce terme – totalement libre de sa parole, auteur prolifique, pourfendeur de la vulgate totalitaire, il est critiqué et considéré comme un néo réactionnaire par les membres de la bien pensance médiatique qui le jugent insuffisamment aligné sur leurs positions multiculturalistes.

 

M. Gauchet donc, a marqué et marque par son originalité la réflexion politique contemporaine sur les liens entre démocratie, République et Nation, entre politique et religion.

 

Parmi ses nombreux ouvrages marquants, un de ses premiers, "Le désenchantement du monde" (publié en 1985) dans lequel il analyse le processus de sécularisation à l'œuvre en Occident et dans lequel il développe l'idée que le christianisme est "la religion de la sortie de la religion" car elle contient dans ses principes la séparation annoncée du spirituel et du temporel. M. Gauchet y déconstruit la modernité par une réflexio sur ce qu'il considère comme un déplacement du religieux vers le démocratique, aboutissant à ce fait selon lui radical qui fait que dans nos sociétés "Le lien des hommes est concevable et praticable sans les dieux."

 

Compte tenu des nombreuses interrogations suscitées par sa thèse de 1985, M. Gauchet a publié en 2004 "Un Monde désenchanté ?" (avec le ?) dans lequel il répond aux objections selon lesquelles on assisterait à un retour du religieux dans les sociétés contemporaines sous la poussée des fondamentalismes religieux - notamment islamique - et du besoin de spiritualité.

 

Il y réaffirme sa thèse du désenchantement en opposition à celle du soit disant réenchantement de la réalité sociale qu’il convient selon lui de comprendre non pas comme une contradiction mais au contraire comme une confirmation empirique de la sortie de la religion.

 

Ces phénomènes, dit-il "si l’on prend la peine de les regarder de près [........] ne correspondent ni les uns ni les autres au rétablissement d’une organisation religieuse du monde."

 

La fin de l'ouvrage porte sur la situation en France où les institutions religieuses semblent parfois vouloir combler le vide laissé par l’effondrement des religions de substitution séculières que furent les idéologies totalitaires.

 

Mais – et il le souligne avec beaucoup de vigueur - c’est dans un espace social neutre et étroitement encadré par l’État que ces institutions doivent trouver leur place car, dit-il "les instances religieuses, en tant que sources morales et spirituelles ... sont reconnues apporter quelque chose dont l’existence en commun ne saurait se passer et que la chose publique n’est plus en mesure de fournir par elle-même." A condition précise-t-il que cela ne se présente plus "sous le signe de l’autorité" et se donne dans une "essentielle pluralité".

 

Alain Graesel aura le plaisir de l'interroger sur tous ces sujets et de les mettre en lien avec l'actualité la plus récente. Un débat suivra avec la salle.

Nul doute que la qualité et la pertinence de ses réponses permettront avec les spectateurs présents des échanges passionnants.

 

Grande Loge de France, 8, rue Puteaux, 75017 Paris (Métro Rome).

Jeudi 13 octobre à 19.30 au Temple "Pierre Brossolette" (350 places).

Vente et dédicace des ouvrages par l'auteur sur place après la conférence.

Ouvert au public maçon et non maçon, entré libre gratuite.

Contrôles à l'entrée, prévoir d'arriver à l'avance.

 

 

Je vous conseille donc de vous inscrire le plus rapidement possible (l'inscription est obligatoire sur le site de la GLDF :  : https://www.gldf.org/actualites-et-evenements-publics/actualites/fiche-actualite/?tx_dkactus_pi1_uid=226

 

 

 

 

 

Marcel Gauchet : La Démocratie, la République et la Nation. Le religieux et le politique. Conférence le 13 octobre 2016 à 19 h 30 à Paris.

 

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas
l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature qu'elle soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents