Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


GLFF : Des conférences dans toute la France

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 27 Février 2015, 11:48am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Conférence, #GLFF

La Grande Loge Féminine de France, première obédience maçonnique féminine au monde, organise nombre de conférences publiques sur tout le territoire (et pas seulement à Paris), pour faire connaître son originalité et sa façon de travailler.

 

La Grande Loge Féminine de France (GLFF) compte plus de 14 000 membres réparties dans la plus de 400 loges en France et hors héxagone.

 

 

Sa Grande-Maîtresse Catherine Jeannin-Naltet en tête ce sont des conférencières de grande qualité qui vous proposent des rendez-vous passionnants pour connaître la maçonnerie féminine aujourd'hui.

 

Une maçonnerie qui s'adresse justement aux femmes d'aujourd'hui en quête de sens et d'engagement.

 

Voici la liste des prochaines conférences.

 

N'hésitez pas à aller les rencontrer !

 

Jean-Laurent Turbet

 

- "Traditions, Modernité et Spiritualité", par Catherine Jeannin Naltet, Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine de France

 

Le 3 mars 2015 à 20h – Salle Baudelaire rue Mazeline à ALENCON.

 

 

- "Engagement et valeurs pour les femmes du XXIème siècle", par Marie Françoise BLANCHET ex. Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine

 

Le 6 mars 2015 à 19h – Petite salle du complexe Marcel Lechanoine Valognes à CHERBOURG.

 

 

- "La Grande Loge Féminine : hier, aujourd’hui, demain une voie d’avenir", par Françoise CARER et Martine GUERSON.

 

Le 13 mars –19h  salle du Gymnase – Place Sébastopol à LILLE.

 

 

- "La Grande Loge Féminine : hier, aujourd’hui, demain une voie d’avenir" par Françoise CARER et Jane DZIELICKI.

 

Le 14 mars 2015 – 15h Centre International de la Mode et de la Dentelle – Quai du Commerce à CALAIS.

 

 

- "La Franc-maçonnerie au féminin, pour quel idéal",  par  Catherine Jeannin –Naltet Grande Maitresse Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine de France

 

Le 20 mars - 20h  Salle du Doyenné  -56 Bd du Doyenné  à ANGERS.

 

 

- "Pourquoi une Franc-Maçonnerie Féminine au XXIème siècle", par Catherine Jeannin-Naltet Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine de France.

 

Le 21 mars – 15h  - Prieuré Saint Martin – Impasse St Martin – Place Malu -  à BOURGES.

 

 

- "La Franc-maçonnerie au féminin, pour quel idéal",  par  Catherine Jeannin –Naltet Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine de France.

Le 26 mars – 20h – Foyer Descartes, rue Descartes à CHINON (37500).

                                               

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents