Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


GL-AMF : Entretien avec Alain Bernheim sur la Régularité dans le N°3 de la revue "Alliance Maçonnique.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 18 Février 2015, 22:20pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLAMF, #Bernheim, #Régularité, #Reconnaissance

GL-AMF : Entretien avec Alain Bernheim sur la Régularité dans le N°3 de la revue "Alliance Maçonnique.

La Grande Loge de l'Alliance Maçonnique Française (GL-AMF) a eu l'excellente idée d'accorder un entretien à Alain Bernheim dans le N° 3 de se revue interne  "L'Alliance Maçonnique".

 

Initié au Grand Orient de France en 1963, Alain Bernheim appartient aujourd’hui à la Grande Loge Suisse Alpina (Masonry Universal No. 40), à la Grande Loge Régulière de Belgique (PM d’Ars Macionica No. 30 )  et à la Grande Loge Unie d’Angleterre.

 

Il est également CBCS, Visiteur Général d'Honneur du Grand Prieuré de Belgique et membre du Royal Order of Scotland.

 

En 2009, la Scottish Rite Research Society (Washington, D.C.) lui a accordé sa plus haute distinction, l'Albert Gallatin Mackey Award for Lifetime Achievement, et le Suprême Conseil de France lui avait déjà décerné le Prix Caroubien 2011.

 

 

En juin 2014, il devient membre d'honneur du Suprême Conseil de France.

 

Alain Bernheim me fait l'honneur de publier articles et avant-première de livres sur mon Bloc-Notes.

 

Qu'il soit remercier pour son oeuvre magistrale et son érudition sans nulle autre pareille.

 

 

Voci l'entretien avec Alain Bernheim.

GL-AMF : Entretien avec Alain Bernheim sur la Régularité dans le N°3 de la revue "Alliance Maçonnique.
GL-AMF : Entretien avec Alain Bernheim sur la Régularité dans le N°3 de la revue "Alliance Maçonnique.

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

joaben 19/02/2015 13:36

Il est vrai que A Bernheim aborde les problèmes sans détour.
Ce qui serait ennuyeux serait de faire des propos d'AB des "arguments d'autorité" car on entrearit alors dans un concours sterile et puéril d'arguments d'autorité, en bandissant DAchez, Mollier, etc...
Peut-on se construire une opinion en fonction de la sympathie ou non de ces éminents personnages et de nos désirs lorsqu'ils abondent dans un sens souhaité, ou pas ? Ce ne serait ni serieux, ni maçonnique.
Examinons des arguments avancés par Alain !

-- La "régularité" : c'est une notion toute relative liée aux règles dont on parle, au moment(voir exemple GO) ! S'en prévaloir dans l'absolu ne veut rien dire !
Le débat devient faussé lorsqu'on esquive une CONVENTION de langage : Dans le monde FM, est qualifiée CONVENTIONNELEMENT de "régularité" une conformité reconnue aux règles édictées par la GLUA (les Basic Principles). En fait , AB le dit bien dans son livre, mais conteste (à juste titre) cette hégémonie. Il est évident que la conformité à des règles confère un label appellé "régulier" dans l'absolu, passeport de visite dans d'autres groupes disposant du même label. Et il est evident que tout label ne peut être attribué que par une autorité en charge de la vérification de conformité au label. En l'occurence c'est GLUA qui s'est octroyé depuis 2 siecles ce rôle, voire en le déléguant.
- Désolé de voir Alain cautionner un discours militant d'une absurdité sans fond : Le fait que les obedeinces n'empechent pas des rencontres informelles ... Fort heureusement, les obedeinces n'ont pas pouvoir de les empecher. La GLNF a d'ailleurs été condamnée pour l'avoir tenté.
- Concernant les visites en tenue maçonnique, il est surprenant de lire Alain prendre une position contraire à son argumentation. En effet, il tourne le dos aux principes multi-seculaires, parfaitement codifiés dans les rituels, sans ambiguité pour préférer un système basé sur des consignes obedentielles ... changeantes comme on le constate.

Ca mériterait certainement des éclaircissements plus qu'une simple affirmation d'une position conforme aux desirs obedentiels en matiere d'exclusion, rejet ...

Sur un autre plan, n'est-ce pas pas soit un faux combat, soit un combat d'arriere-garde ?

Lionel MAINE 19/02/2015 08:38

Je rêve ou c'est un bateau qui coule en arrière-plan de la couverture de G.L.A.M.F-C.M.F Gadget ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents