Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Le Printemps de l’Anti-France manifeste devant le Grand Orient de France.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 25 Mai 2013, 07:16am

Catégories : #Franc-Maçonnerie

HommenGODF24052103-3.jpgIl y avait des relents d’années 1930 ce 24 mai 2013 devant le Grand Orient de France à Paris.

Des relents nauséabonds. Des relents qui donnent effectivement la nausée. Des relents de ligues factieuses.

A l’heure où de jeunes (et moins jeunes…) exaltés recyclent leurs idées dans les poubelles de l’Histoire, il est bon de remettre un tout petit peu les choses en perspectives.

Ils sont les disciples avoués ou non de cette extrême-droite que nous connaissons bien. Un cocktail détonnant mêlant catholiques traditionnalistes et intégristes, antisémites, homophobes, antirépublicains, antidémocrates, nostalgiques de Charles Maurras et de la Collaboration

Nostalgiques de la loi du 13 aout 1940 portant dissolution des « sociétés secrètes » (il est précisé peu après « les associations dites Grand Orient de France et Grande Loge de France »), nostalgiques de la loi du11 août 1941, une deuxième loi anti-maçonnique plus radicale encore, qui décrétait la publication au Journal officiel des noms des francs-maçons identifiés par le Service des sociétés secrètes et leur appliquait le Statut des Juifs.

Interdire la Franc-Maçonnerie, quelle idée neuve ! C’était déjà celle des Drumont, Déroulède, Boulanger, Maurras, Pétain, Le Pen… Bref de l’extrême-droite française depuis ses débuts…

Charles Maurras parlait dans ses Mémoires écrites en prison après la seconde Guerre Mondiale, pour définir ceux qu’il haïssait le plus, des « Quatre Piliers de l’Anti-France ». Ces quatre piliers sont, selon lui : « Les Protestants, les Juifs, les Francs-Maçons et les Métèques ».

Alors oui aujourd’hui, je me devais d’écrire ces quelques lignes. Justement parce que je n’appartiens par au Grand Orient de France. Parce que je m’inscris dans la lignée de la Franc-Maçonnerie de Tradition du Rite Ecossais Ancien et Accepté au sein de la Grande Loge de France.

La Grande Loge de France qui proclame dans l’article premier de sa Constitution :

« La Franc-Maçonnerie est un ordre initiatique traditionnel et universel fondé sur la Fraternité. (…) Dans la recherche constante de la vérité et de la justice les Francs- Maçons n'acceptent aucune entrave et ne s'assignent aucune limite ».

Je me souviens de notre Histoire, qui nous constitue et nous façonne, qui fait ce que nous sommes aujourd’hui.

Car, comme l’écrivait Bertolt Brecht dans  « La Résistible Ascension d'Arturo Ui » à propos de la victoire contre le nazisme et le fascisme:

« Les peuples en ont eu raison, mais il ne faut

 Pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt :

 Le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde ».

HommenGODF24052103.jpg 

Alors je vous propose non pas quatre piliers mais trois jalons pour comprendre. Trois jalons essentiels à mes yeux et qui montrent la grande pérennité de la pensée des frères de la Grande Loge de France. A travers les mots de trois de ses anciens Grand-Maîtres : Gustave Mesureur en 1912, Michel Dumesnil de Gramont en 1945 et Henri Tort-Nougues en 1984.

Paroles que le Grand-Maître actuel de la Grande Loge de France, Marc Henry feraient certainement siennes, mais je ne peux évidemment parler en ses lieux et places.

 

1) C’est dans le premier numéro de la revue « Le Symbolisme », créée par Oswald Wirth en 1912 que s’exprime le Grand-Maître de la Grande Loge de France Gustave Mesureur. Voici ce qu’il nous dit :

« Il faut se rappeler aussi que la Franc-Maçonnerie a toujours été, sinon l'ennemie de l'Eglise catholique, au moins le contrepoids de son influence politique dans la société, que c'est une force qui ne fut pas inutile et que n'ont pas dédaignée même les Gouvernements légitimistes et impérialistes pour réfréner les exigences des cléricaux et modérer l'envahissement des Jésuites ; les attaques violentes et répétées de la presse cléricale actuelle contre les Francs-Maçons nous montrent qu'il n'y a rien de changé et que la bataille continue ».

A lire nombre de sites internet des catholiques intégristes et d’intégristes d’autres religions, nous ne pouvons que constater la pertinence toujours actuelle des propos du cher Gustave…

 

2) Résistant de la première heure, Michel Dumesnil de Gramont, Grand-Maître de la Grande Loge de France arrive à rejoindre Alger en 1943 pour soutenir le Général de Gaulle. C’est lui qui obtient l’annulation des décrets de Vichy contre la Franc-Maçonnerie.

Voici ce qu’il déclare devant le Convent de la Grande Loge de France en 1945 :

« ... Lorsque je débarquai à Alger à l'automne 1943, j'appris avec stupéfaction que les lois et mesures anti-maçonniques de Vichy n'avaient pas été abrogées. Ainsi à s'en tenir à la lettre des textes, la reconstitution des Loges et des Obédiences demeurait interdite... Je manifestai au Commissaire de l'Intérieur mon éton­nement, pour ne pas dire mon indignation. Le Commissaire me répondit que les Maçons pouvaient se réunir comme il leur plaisait et que personne ne viendrait troubler ni incriminer leur Assemblée.

D'accord avec nos Frères les plus expérimentés de nos Loges d'Afrique du Nord, je rejetai catégoriquement cette solution hypo­crite... Il ne s'agissait pas de rentrer dans la cité reconquise par une porte dérobée... au contraire, c'était au grand jour et avec la consécration des textes officiels que nos Loges devaient reprendre leurs travaux.

Je n'entrerai pas ici dans le détail des démarches qu'il me fallut faire pour arriver à ce résultat. Qu'il me suffise de rappeler que le 15 décembre 1943, une Ordonnance conforme en sa rédaction à tout ce que nous avions demandé, annulait la Loi de Vichy sur les Sociétés dites secrètes et prescrivait la restitution de leurs biens... ».

Merci à Michel Dumesnil de Gramont d’avoir « libéré » la Maçonnerie Française tout entière et de lui avoir rendu son honneur et sa dignité.

3) Enfin, lors d’une conférence intitulée « Règles et principes de la franc-maçonnerie traditionnelle », donnée en 1984 dans le grand temple de la rue Puteaux,  le Grand-Maître de la Grande Loge de France Henri Tort-Nouguès nous dit ceci :

« Le franc-maçon n'appartient pas à un ordre qui se veut uniquement et seulement contemplatif mais il veut être un homme d'action, un bâtisseur, et dans le cadre de la cité et de la société où il vit un homme responsable qui s'efforce de traduire son idéal dans ses actes ».

Et, conclu-t-il avec force: « la franc-maçonnerie, en tant qu'institution, a non seulement le droit mais le devoir d'intervenir dans la vie publique lorsque des fanatismes de toutes sortes, des systèmes totalitaires, en menacent l'existence même, détruisent les colonnes de ses temples, persécutent et assassinent les francs-maçons eux-mêmes comme elle l'a fait dans un passé récent, comme elle le ferait encore contre tout système totalitaire qui interdirait la franc-maçonnerie et persécuterait les francs-maçons ».

C’est bien le fanatisme dont parlait Henri Tort-Nougues qui s’incarnait, ce 24 mai 2013, devant les locaux du Grand Orient de France, rue Cadet à Paris.

C’est bien pourquoi il faut s’indigner et condamner les propos et les actions des membres de ce « Printemps Français », ligue factieuse d’aujourd’hui à l’image de celle de Déroulède hier.

Et il faut le faire haut et fort.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Pat 08/06/2013 09:42


Mes TTCCFF,


Clément Méric avait obtenu son BAC S avec mention Très Bien, il était étudiant à Science Po, c'était un jeune garçon dont notre Nation a tant besoin, sérieux, travailleur, promis à un bel avenir,
essentiel à l'image et au rayonnement de la France.


Il a été assassiné par une sous merde d'apprenti nazi, qui n'a surement jamais rien foutu à l'école, un parasite qui coûte une fortune à notre Nation en pure perte, qui ne participe qu'à détruire
l'image et le rayonnement de la France, un printanier en somme.


 


AU ARMES CITOYENS, FORMEZ VOS BATAILLONS, MARCHONS, MARCHONS, QU'UN SANG IMPURE ABREUVE NOS SILLONS


Tremblez, tyrans et vous perfides
L'opprobre de tous les partis
Tremblez! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix!
Tout est soldat pour vous combattre
S'ils tombent, nos jeunes héros
La France en produit de nouveaux,
Contre vous tout prêts à se battre.


 


Frat

Pat 28/05/2013 16:10


MMTTCCFF et vous tous amis de cette espace de liberté dont l'animateur m'est très cher,


Ne serait-ce point l'heure du bilan ?


L'nstrumentalisation de FN, dans les années 80, histoire de mettre la Droite en porte à faux (j'ai beaucoup de respect pour Tonton, mais là je trouve qu'il a pris un risque inacceptable ; on ne
plaisante pas, on ne joue pas, on n'instrumentalise pas les tarés !) .


La banalisation des idées du FN depuis 20 ans, au prétexte qu'il représente un électorat.


Tenez, par exemple, acceptez qu'un parti politique se fonde sur l'idée selon laquelle la Femme est inférieur à l'Homme : vous verez, les fondamentalistes religieux de tout poil se fédèreront et
formeront un électorat d'un poids proche du FN ; faudra-t-il accepter l'évocation même de cette idée parce que 10 à 15 % de primaires le pensent ? Ah! mais c'est sous jacent au programme d'un
parti aux idées récemment banalisées ? J'avais oublié.


Le top, c'est depuis 2007 ; le point d'orgue : la campagne UMP de 2012 ; l'ancrage : le discours actuel de Copé, sans parler de Guaino, qui est passé de gardien du temple Gaulliste à Croix de Feu
(écoutez la chronique de Thomas Legrand de ce matin 28/05/13 sur France Inter, absolument géniale, mais ce gars est génial).


Bon alors, on fait quoi ? on continu d'accepter l'idée selon laquelle la Marine est différente de son père ? Que le FN est entrain de se réformer ? Qu'il n'est plus le même ? On pourrait aussi
resigner les accords de Munich, qu'en pensez-vous ?


Pour paraphraser notre BAF Winston : vous aviez à choisir entre la peste et le choléra, vous avez choisi le choléra et vous aurez la peste.


Frat.

bernard 26/05/2013 11:39


Merci Jean-Laurent de cette prise de position. La bête immonde ne fait que somnoler, alors travaillons à la maintenir endormie. Travaillons dans la société sans cacher ce qui nous réunit : la
fraternité du regard bienveillant, de l'écoute et de l'amour; l'égalité des droits et devoirs pour tous les humains sans aucune distinction de race, de sexe, de religion et d'opinion ainsi que
sans aucun jugement sur l'intimité des pratiques sexuelles tout en interdiant les crimes qui portent atteinte à l'intégrité de la personne humaine (viol, pédophilie,..); la liberté d'expression,
d'opinion et de religion qui permet à tout individu de s'exprimer librement,  d'appartenir ou non à au parti politique de son choix ainsi qu'à toute religion de son choix, considérant que
ces choix font partie de l'intimité inviolable et du respect de la liberté de conscience. Ces valeurs qui ont pour seule mais fondamentale limite le respect de la personne humaine interdisent par
leur force tous les comportements de nature totalitaire qui entendent, le plus souvent par la force, imposer un mode de pensée et un mode de vie. Parfois, la tentation est grande pour des partis
politiques ou pour des religions de laisser aller leurs "extrémismes" afin de soit masquer leurs faiblesses dans une sorte de renoncement criminel, soit exalter leur position par abandon et
trahison de leurs propres valeurs. S'opposer à ces comportements pervers et dangereux, travailler à l'harmonie et choisir l'élévation de l'esprit réclament de la force et du courage pour exprimer
ces valeurs et ce sens de la vie. Athé, chrétien, juif, musulman, socialiste ou libéral, peu importe ! Seule compte la dignité humaine.

elcaramanchon 25/05/2013 20:11


Bonjour, un "Printemps Français"qui est voué à l'échec , au casse pipe comme d'ailleurs tous les mouvements extrémistes y compris certains à caractère religieux, dont le seul but est
de semer le désordre, la haine du prochain, la confusion. Quand on "gratte" la couche de vernis de l'un et de l'autre la pourriture apparaît aussitôt.

IMBERT 25/05/2013 08:46


MTCF,


Félicitations pour ton article, toutefois il semblerait que tu ne connaisse pas bien les pratiques actuelles de la GLDF.


Le totalitarisme et l'arbitraire sont toujours très présents au sein de l'Obédience, je viens d'en faire l'expérience !


Mon père avait aussi souffert au sein de GLDF, mais lui c'était en 1940 !


Rien n'a changé .


Bon WE

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents