Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Meurtre d'Ilan Halimi : Le mobile antisémite est bien retenu par la juge d'instruction

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 21 Février 2006, 01:04am

Catégories : #Ilan Halimi

Ce soir avait lieu le traditionnel dîner du CRIF.

Le président du CRIF, Roger Cukierman, a demandé au Premier Ministre Dominique de Villepin de "dire la vérité" sur les motivations présumées antisémites de la mort d'Ilan Halimi. " Ilan est-il mort parce juif ? ", a-t-il questionné. "Monsieur le Premier ministre, vous devez la vérité à notre pays. Je demande à votre gouvernement de nous fournir la vérité, rien que la vérité, toute la vérité", a-t-il déclaré.

Le premier ministre a admis que la juge d'instruction chargée de l'affaire avait bien retenue le mobile antisémite à l'encontre des présumés meutriers mis en examen.

Il a déclaré faire "tout pour que les auteurs de ce crime barbare soient arrêtés et traduits devant la justice" et que "toute la lumière soit faite". "Nous devons la vérité à tous les Français".  (...) "Nous devons la vérité à la famille d'Ilan", "je veux leur dire que mes pensées vont vers eux".

Il a indiqué avoir demandé au ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy que "toute la lumière soit faite sur cette affaire, y compris bien sûr, sur les motivations de cet acte odieux".

La juge d'instruction Corinne Goetzmann a en effet retenu lundi soir l'hypothèse d'un crime antisémite, écartée vendredi par le parquet de Paris lors de la mise en examen de sept des dix suspects interpellés.. Ces sept personnes ont été notamment mises en examen pour "association de malfaiteurs en vue de commettre un assassinat en raison de l'appartenance ou non appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une Nation, une race ou une religion".

Un mandat d'arrêt a par ailleurs été lancé contre Youssef Fofana, présenté par le parquet comme le chef du groupe des "Barbares" . Il pourrait se trouver à l'étranger.

Deux femmes, supposées avoir servi "d'appâts" pour les tentatives d'enlèvements imputées au groupe, sont aussi recherchées.

Le Monde rapportait dans son édition de ce soir un certain nombre d'éléments qui faisait déjà apparaitre la piste antisémite comme probable : "Selon (les enquêteurs), les ravisseurs n'ignoraient nullement qu'Ilan était juif. Lors de leurs échanges avec son père, ils auraient proféré à plusieurs reprises des insultes ouvertement antisémites ; ils semblaient également persuadés que le fait qu'il soit juif faisait automatiquement de lui quelqu'un de fortuné. Au moins un des treize interpellés, vendredi 17 février, aurait également avoué que la bande aurait identifié de manière claire des "cibles juives", selon une source proche de l'enquête."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents