Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Alain Graesel fait salle comble à Dijon le 7 mars 2015.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 9 Mars 2015, 08:00am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Graesel, #Histoire, #REAA, #GLDF, #Conférence

Alain Graesel fait salle comble à Dijon le 7 mars 2015.

Alain Graesel sur la question du Grand Architecte de l'Univers  ou "la libre définition et la conception non dogmatique du GADLU en Grande Loge de France".

Le vendredi  7 mars 2015  au soir, Alain Graesel, ancien Grand-Maître de la Grande Loge de France (GLDF) donnait une conférence publique à Dijon dans la salle des Etats de Bourgogne  qui avait aimablement été mise à disposition des organisateurs par le Maire et le Conseil municipal de la Ville.

 

Alain Graesel fut Grand-Maître de la Grande Loge de France de 2006 à 2009. Il est actuellement président de la Confédération des Grandes Loges Unies, depuis 2010. Il est l'auteur du livre "La Grande Loge de France", publié aux Presses Universitaires de France (PUF), collection "Que-sais-je?".

 

La conférence publique était organisée par les Frères de la Loge « La Rigueur Initiatique » et les cinq Loges de la GLDF à Dijon

 

Plus de 250 personnes ont assisté à la conférence publique d’Alain Graesel dont environ 75% de non maçons. Un grand succès donc.

 

Le sujet de cette conférence publique était l’Histoire de la Franc-Maçonnerie Française et sa particularité..

 

Alain Graesel a parlé de l’histoire de la Franc-Maçonnerie en France et en Europe, depuis la maçonnerie opérative du Moyen-Âge et l’apparition de la maçonnerie spéculative au 17ème siècle.

 

Il a également parlé de la fondation de la Grande Loge de France en 1728, de la formation progressive du Rite en 25 degrés (L’Ordre du Royal Secret) qui préfigure le Rite Ecossais Ancien et Accepté ( REAA), la fondation du GODF en 1773, la Révolution et les fantasmes de l'abbé Barruel, l'apparition du  Suprême Conseil de France (SCDF) et du REAA en 1804, la maçonnerie politique impériale et ses limites, le 19e siècle et les maçons dans les journées révolutionnaires de 1848 et 1871, le convent de Lausanne en 1875, les maçons de la 3ème République et la devise Liberté Égalité Fraternité, les grandes lois sociales et le combat pour la laïcité, la FM entre les guerres mondiales et la reconstruction à partir de 1945 et enfin les différentes obédiences françaises aujourd'hui .

 

Il a ensuite rappelé ce que la Franc-Maçonnerie n’est pas :   Un club mondain,  une idéologie, un parti politique, une religion.

 

Et ce que la Franc-Maçonnerie peut être :  Les valeurs humanistes : le respect et la dignité des êtres humains quelles que soient leurs origines, l'humanisme en Europe et dans le monde aujourd'hui, la dimension des valeurs : éthique et morale, les impasses de l'humanisme contemporain, les dangers du transhumanisme.

 

Et enfin il a insisté sur l’aspect essentiel, la spiritualité : La dimension spirituelle de l'être humain, la spiritualité : ouverte accueillante et libre de convictions, le danger des dogmatismes religieux et idéologiques.

 

La conférence publique a duré plus de deux heures et demi car il y a eu de nombreuses questions de l’assistance.

 

Si vous aussi vous avez envie de rendre compte d’une conférence ou d’un événement qui vous a plu, n’hésitez pas à m’envoyer quelques lignes de texte et quelques photos !

 

Jean-Laurent Turbet

Alain Graesel fait salle comble à Dijon le 7 mars 2015.
Alain Graesel fait salle comble à Dijon le 7 mars 2015.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents