Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Jean-Paul Douliot, compagnon et architecte par Jean-Michel Mathonière, le 20 janvier 2016 à Avignon.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 4 Janvier 2016, 17:30pm

Catégories : #Compagnonnage, #Mathoniere

Jean-Paul Douliot, compagnon et architecte par Jean-Michel Mathonière, le 20 janvier 2016 à Avignon.

Un rendez-vous désormais incontournable que celui des Mercredi Soirs des Compagnons, organisés par Jean-Michel Mathonière à Avignon.

 

L’idée est de réunir une fois par mois les jeunes itinérants (Compagnons et futurs Compagnons) de la FCMB d'Avignon et le public intéressé par l’histoire des compagnonnages autour d’un ou plusieurs objets (chefs-d’œuvre, outils, etc.) et archives appartenant au patrimoine compagnonnique, et d’explorer ainsi un aspect particulier ou un thème de ce patrimoine à partir de supports concrets et d’une vidéo projection. Le débat permet d’approfondir certains points et également d’échanger entre les jeunes sur le Tour de France et le public.

 

Au programme de la réunion du 20 janvier :

 

Jean-Paul DOULIOT (1788-1834), compagnon passant tailleur de pierre, professeur d’architecture et auteur du « Cours élémentaire, pratique et théorique de construction ».

 

Né le 23 février 1788 à Avignon, à deux pas du palais des papes et d’une multitude d’églises et d’hôtels particuliers où s’était notamment exprimée la fascination des architectes de la dynastie des Franque pour la stéréotomie, Jean-Paul Douliot fut tout d'abord tailleur de pierre.

 

Reçu Compagnon Passant sous le nom symbolique de "La Pensée d'Avignon", il devint dès 1818 professeur de coupe des pierres, puis également d'architecture et de construction, à l'École royale gratuite de dessin de Paris (l'ancêtre de l'actuelle École nationale supérieure des Arts Décoratifs).

 

Là, il élabora le projet d'un vaste cours pratique et théorique de construction, dont 4 volumes verront le jour avant son décès, épuisé par le travail, le 8 novembre 1834 à Avignon. Son "Traité spécial de coupe des pierres" reste un ouvrage de référence.

 

Cette conférence développe la communication faite à l'occasion du 2ème Congrès francophone d'histoire de la construction (dont les actes seront publiés courant mars 2016).

 

Seront exposés à cette occasion la totalité des ouvrages publiés par Jean-Paul Douliot.

 

 

 

 

° La Conférence :

 

Dans le cadre du cycle de conférences « Les mercredis soirs des Compagnons ».

 

Jean-Paul DOULIOT, Architecte et Compagnon.

 

Par Jean-Michel Mathonière

 

Le 20 janvier 2016 à 20 heures 30

 

Musée de la Fédération compagnonnique des métiers du Bâtiment d'Avignon

 

37 rue du Four de la Terre

 

84000 Avignon

 

 

Les conférences se dérouleront de 20 h 30 à 22 h 00, le musée ouvrant ses portes à 20 h 00 afin de permettre au public d’admirer le bâtiment et les chefs-d’œuvre. La durée des conférences est fixée à environ 1 heure et elles sont suivies d’un débat.

 

Une participation de 6,50 euros par personne est demandée.

 

Contact : conferences@compagnons.info

 

 

 

Jean-Paul Douliot, compagnon et architecte par Jean-Michel Mathonière, le 20 janvier 2016 à Avignon.

« Les mercredis soirs des Compagnons »

 

Calendrier des conférences 2015-2016

A titre indicatif

 

° Mercredi 21 octobre

Aperçus généraux sur l’histoire des compagnonnages

 

° Mercredi 18 novembre

Agricol Perdiguier (1805-1875), compagnon & député

 

° Mercredi 16 décembre

L’art du Trait : par le compas, la règle & l’équerre…

 

Mercredi 20 janvier

Jean-Paul Douliot (1788-1834), compagnon & architecte

 

° Mercredi 17 février

Les avatars de Maître Jacques, fondateur du compagnonnage

 

° Mercredi 16 mars

Indiens & Bondrilles, fabuleux Compagnons charpentiers

 

Mercredi 20 avril

Les Compagnons Passants tailleurs de pierre à Avignon

 

° Mercredi 18 mai

Compagnons du Devoir & Compagnons du Devoir de Liberté

 

° Mercredi 15 juin

Les légendes compagnonniques & l’histoire

 

Les conférences se dérouleront de 20 h 30 à 22 h 00, le musée ouvrant ses portes à 20 h 00 afin de permettre au public d’admirer le bâtiment et les chefs-d’œuvre. La durée des conférences est fixée à environ 1 heure et elles sont suivies d’un débat.

 

Une participation de 6,50 euros par personne est demandée.

 

Contact : conferences@compagnons.info

 

* Les thèmes sont indicatifs et peuvent être modifiés. Consulter régulièrement www.compagnons.info

ou la page de cet évènement Facebook pour vous tenir au courant du programme précis de chaque conférence-rencontre.

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents