Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog des Spiritualités

Le Blog des Spiritualités

Gnose, Esotérisme, Franc-maçonnerie, Hermétisme, Illuminisme, Initiation, Kabbale, Martinisme, Occultisme, Religions, Rose-Croix, Spiritualités, Symbolisme, Théosophie, et toutes ces sortes de choses...


GLDF : Le Grand-Maître réagit concernant les "présumés tueurs", francs-maçons et membres de la DGSE dont il est question dans la presse.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 4 Février 2021, 19:17pm

Catégories : #FrancMaçonnerie, #GLDF, #Communiqué, #PierreMarieAdam, #Tueurs, #DGSE, #Scandale

C'est par un courrier interne adressé aux Vénérables Maîtres des loges de la Grande Loge de France (GLDF) que le Grand-Maître, Pierre-Marie Adam, a réagit à l'affaire des "Tueurs présumés", membre de la DGSE et d'une loge maçonnique située dans la ville de Puteaux (Hauts-de-Seine).

Il y avait en effet un risque grave de confusion entre "une loge de Puteaux" - la ville - et la Grande Loge de France, dont le siège se situe au 8, rue Puteaux, dans le 17ème arrondissement de Paris.

Qu'il soit bien clair que la Grande Loge de France n'a absolument rien à voir ni avec ces (faux) frères, ces criminels, présumés tueurs, ni avec leur loge.

Tous les maçons sont - bien injustement - éclaboussés par cette affaire sordide et intolérable que rien ne saurait justifier. J'espère d'ailleurs que ces délinquants que je ne reconnais pas comme "frères" ont été d'ores et déjà exclus de leur obédience.

La Franc-Maçonnerie, Ordre Initiatique Traditionnel et Universel fondé sur la Fraternité, ne saurait être confondue avec des actes d'une telle gravité.

Jean-Laurent Turbet

Voici le texte du Communiqué de la Grande Loge de France :

 

Paris, le 04 février 2021


Communiqué
 

Vénérables Maîtres, mes Très chers Frères,

Depuis deux jours les media se sont emparés d’une sordide affaire criminelle, une tentative d’assassinat dont les auteurs présumés ont été qualifiés de « pieds nickelés » par les enquêteurs, à la solde d’un commanditaire qui lui était déterminé. Ces faits se sont déroulés il y a plusieurs mois mais n’ont été révélés qu’à la suite de l’arrestation le 29 janvier de deux des individus impliqués.

Parmi ceux-ci figurent trois Francs-Maçons – ou ex-Francs-Maçons - d’une Loge (« Athanor » semble-t-il) sise à Puteaux (Hauts de Seine), qui n’a rien à voir avec la Grande Loge de France, pas plus que les criminels présumés ne sont ou n’ont jamais été membres de notre Obédience.
 

Je tenais à vous apporter cette information car il y a confusion dans l’esprit de certains de nos Frères entre la ville de Puteaux (Hauts de Seine) et la rue où se trouve le siège de notre Obédience à Paris.

Reste que cette publicité de mauvais aloi ne peut que renforcer dans l’esprit du public les fantasmes entretenus autour de la Franc-Maçonnerie et de ses réseaux, et ce « fait divers » nous sera dommageable, à nous comme aux autres Obédiences alors qu’elle n’est le fait que d’individus isolés entrés en Franc-Maçonnerie pour de mauvaises raisons ou ayant oublié les raisons d’un engagement maçonnique dont ils salissent aujourd’hui l’image.

Espérant ainsi avoir dissipé tout malentendu, et comptant sur vous pour faire passer cette information auprès de vos Frères, je vous adresse, Vénérables Maîtres mes Très chers Frères, mes plus fraternelles salutations.

Pierre-Marie ADAM

Grand Maître

 

GLDF : Le Grand-Maître réagit concernant les "présumés tueurs", francs-maçons et membres de la DGSE dont il est question dans la presse.
GLDF : Le Grand-Maître réagit concernant les "présumés tueurs", francs-maçons et membres de la DGSE dont il est question dans la presse.
GLDF : Le Grand-Maître réagit concernant les "présumés tueurs", francs-maçons et membres de la DGSE dont il est question dans la presse.

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi
et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

« Jurez-vous, de plus, d’obéir fidèlement aux chefs de notre Ordre, en ce qu’ils vous commanderont de conforme et non contraire à nos lois ? » (Extrait du Serment prêté par chaque franc-maçon lors de son initiation).

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents