Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Un prêtre franc-maçon démis de ses fonctions.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 24 Mai 2013, 15:39pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie

Fmchretien.gifC’est par voie de  communiqué que nous avons appris que  l’évêque d'Annecy, Monseigneur Yves Boivineaunous, vient de démettre de ses fonctions  le père Pascal Vesin, curé de la paroisse Sainte-Anne d'Arly-Montjoie, à Megève.

Les raisons de cette décision ? L’appartenance du père Vésin au Grand Orient de France depuis 2001. Celui-ci, interrogé plusieurs fois par sa hiérarchie, avait auparavant toujours nié être franc-maçon. il avait été en fait initié franc-maçon au sein de la Loge L’Avenir du Chablais à l’Orient de Genève-Thonon du GODF.

L’évêque avait été informé de l’appartenance de son curé au GODF par la voie toujours très usitée d’une lettre anonyme, expédiée par un courageux paroissien.

Le père Vésin avait nié avant d’être confondu en 2011. « Il lui a été demandé de quitter la franc-maçonnerie pour se consacrer à son ministère de prêtre. L'intéressé, optant pour la "liberté absolue de conscience" selon la formule consacrée, a affirmé son intention de vivre la double appartenance », ajoute le diocèse dans son communiqué.

L'évêque d'Annecy, Mgr Yves Boivineau, a poursuivi le dialogue « afin de lui permettre de revenir sur ses positions », tout en l'informant « clairement » de la sanction encourue, selon les textes en vigueur.

Depuis la Bulle In eminenti apostolatus specula prise par Clément XII en 1738, dans laquelle le pape condamne la Franc-Maçonnerie et excommunie ses membres, la Franc-Maçonnerie est condamnée par l’église. Si depuis le Concile de Vatican II et l’abrogation du Canon 23-35 les francs-maçons ne sont plus excommuniés, ils restent en état de péché grave.

Rappelons d’ailleurs quel est le texte toujours en vigueur aujourd’hui. Il s’agit de la « Déclaration sur l’incompatibilité entre l’appartenance à l’église et la Franc-Maçonnerie ».

Cette déclaration de la Sacrée Congrégation pour la Doctrine de la Foi (ex-Inquisition) a été prise le 26 novembre 1983. Elle est signée par le Cardinal Joseph Radzinger (futur Benoît XVI) et contresignée par le Pape Jean-Paul II.

Que nous dit ce texte ?

« Le jugement négatif de l’Eglise sur les associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Eglise, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Eglise.

Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion. Les autorités ecclésiastiques locales n’ont pas compétence pour se prononcer sur la nature des associations maçonniques par un jugement qui impliquerait une dérogation à ce qui a été affirmé ci-dessus, dans la ligne de la déclaration de cette Congrégation du 17 février 1981 ». (Voir la déclaration entière sur le site du Vatican).

L’église catholique interdit toujours strictement à ses fidèles l’appartenance à une association maçonnique (quelle qu’elle soit) et les autorités ecclésiastiques locales n’ont aucun pouvoir d’adoucir cette sentence.

Les fidèles qui sont en état de « péché grave » s’ils sont francs-maçons « ne peuvent accéder à la Sainte Communion ».

Ce qui vaut pour les fidèles vaut évidemment encore plus pour un prêtre : C’est ballot en effet que le Père Vésin « ne puisse plus accéder à la Sainte Communion », puisque c’est précisément son métier que de le faire tous les dimanches matins !

Pere-Vesin.jpgLe père Vesin (ci-contre), a quant à lui,  choisi de rester membre du Grand Orient de France et donc, franc-maçon.

En mars dernier, la Congrégation pour la doctrine de la foi à Rome (celle-là même qui a pris la déclaration 28 novembre 1983) a exigé le départ du prêtre. Trois membres du Conseil presbytéral du diocèse d'Annecy ont rencontré le père Vesin, qui a réitéré sa volonté de rester au sein de la Franc-Maçonnerie.

 L'évêque lui a notifié les conséquences de son choix. « Rien ne reste fermé », souligne le diocèse, qui assure que « la peine, dite médicinale, peut être levée ». « La miséricorde va de pair avec la vérité », conclut le communiqué.

En l'absence du Père Vesin, c'est le vicaire général du diocèse qui assurera les offices religieux de la paroisse. « Il sera à Megève tout le weekend pour expliquer la décision de l'évêque aux paroissiens », a précisé un porte-parole de l’Eglise.

Précisons, à l’inverse, que les obédiences maçonniques françaises n’ont jamais interdit, au contraire, à leurs membres de pratiquer une religion.

De nombreux francs-maçons sont catholiques, protestants, juifs ou musulmans. Leurs croyances ne regardent qu’eux-mêmes du moment qu’elles respectent les lois de la République.

C’est un secret de polichinelle que de dire que de nombreux frères, notamment à la Grande Loge de France, à la Grande Loge Nationale Française, à la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra, à la GL-AMF et à la GLIF sont catholiques. Et même, comme nous venons de le voir, au Grand Orient de France, obédience qui mène pourtant un combat laïque important.

Et le père Vésin est loin d’être le seul homme d’Eglise en France membre d’une association maçonnique. Mais évidemment ceux qui ont la « double appartenance » le taisent sous peine de se voir retirer leur ministère, comme c’est le cas avec le Père Vésin.

Ils seront, néanmoins, toujours les bienvenus à l’intérieur de nos Temples !

Jean-Laurent Turbet

 

° Pour aller plus loin :

° Déclaration sur l’incompatibilité entre l’appartenance à l’église et la Franc-Maçonnerie, sur le site du Vatican.

° Père Vésin : l’église se trompe de combat, sur le site LeMessager.fr, du 17.01.2013.

° Peut-on être chrétien et franc-maçon ?, de Mgr Dominique Rey, sur ce site.

° Peut-on être chrétien et franc-maçon ? (suite), sur ce site.

° Catholique & franc-maçon ?, sur ce site.

° "Francs-maçons et protestants", à la une de l'hebdomadaire "Réforme", sur ce site.

° Protestantisme et Franc-Maçonnerie, sur ce site.

° Entretien avec le pasteur Jean-Luc Rojas, sur la Franc-Maçonnerie, pour le magazine suisse protestant Bonne Nouvelle. , sur ce site.

Commenter cet article

yonnel ghernaouti 25/05/2013 17:55


Mes TTCCFF,


C'est bien sur demande de Rome, cf.infra info du Diocèse d'Annecy


frat


YG


Diocèse Annecy



  Au
motif de son appartenance active à une loge maçonnique, un prêtre du diocèse est démis de ses fonctions par Mgr Yves Boivineau, évêque d’Annecy, sur la demande de Rome. En effet, malgré
l’incompatibilité des principes sur le plan de la foi et de ses exigences morales, le prêtre concerné, curé d’une paroisse sur le diocèse d’Annecy, est adhérent d’une loge du Grand Orient de
France depuis 2001.


http://www.diocese-annecy.fr/


 


 


 

elcaramanchon 24/05/2013 21:09


On peut à la fois être Franc-maçon et croyant, athée, tout simplement avoir sa émouna , sa foi. Etre  soi-même. A noter que l'on le devient.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents