Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Non à la violence comme arme politique : Communiqué de la GLFF.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 7 Juin 2013, 09:59am

Catégories : #Franc-Maçonnerie

logoGLFF2

Suite à l'odieuse agression d'un jeune militant antifasciste par un groupe de
Skinheads hier, les franc-maçonnes de la Grande Loge Féminine de France lancent un appel à toutes les consciences républicaines.

 

Clément a été victime de ses convictions et nous souffrons avec toute sa famille.

 

Notre société subit une radicalisation des positions plus qu'inquiétantes. La violence se banalise et tente de bâillonner la liberté d'opinion. Libération de la parole d'extrême droite, montée de l'homophobie, propos anti-maçonniques font le lit d'une violence sociale inadmissible.

 

Nous traversons une période économiquement difficile propice à la désignation de bouc-émissaires.

 

Les femmes de la Grande Loge Féminine de France défendent des valeurs d'humanisme, de respect d'autrui dans sa différence et de liberté. Elles s'insurgent contre des actes qui trahissent les fondements de notre société française, laïque et républicaine.

 

Il n'est plus temps de se taire. La mémoire doit éveiller notre vigilance.

 

Tous les démocrates doivent s'unir pour ne pas laisser monter en puissance les forces d'extrême droite. Le fanatisme de quelques individus qui commettent des actes de plus en plus graves, attaque nos institutions et met en péril le vivre ensemble pacifié de notre pays.

 

Paris le 6 Juin 2013

 

                                                    La Grande Maîtresse

                                        de la Grande Loge Féminine de France

 

 

                                                  Catherine Jeannin-Naltet

 

° Le site de la Grande Loge Féminine de France. 

Commenter cet article

Pat 18/06/2013 09:45


Mes Très Chères Soeurs,


Votre déclaration est incontestablement juste.


Elle n'a qu'un défaut : elle ne sert à rien !


C'est le front national qu'il faut mettre hors d'état de nuire et non ses suppôts qui n'ont comme fonction que l'expression d'une radicalité totale pour rendre acceptables les propos de Le Pen,
c'est l'escalade et ça fait 30 ans que ça dure !!!


Vous souhaitez être utiles, que vos déclaration portent, je vous soummets une idée :


 


DEMANDEZ SOLENNELLEMENT LA DISSOLUTION DU front national POUR MISE EN PERIL DE LA DEMOCRATIE : il y a une infinité d'arguments pour fonder cette
demande.


 


Je suis d'autant plus surpris de votre mollesse que nous savons mieux que quiconque que le mal se combat à la racine.


 


Jusque dans les déclarations des Démocrates, on se croirait dans les années '30, c'est consternant.


 


L'Histoire ne servirait-elle qu'à remplir des livres ?


 


Le chef italien, sa copie germaine augmentée et le sauveur de la France, même combat : la prise de pouvoir par l'exploitation des concepts démocratiques ; j'espère ne rien vous apprendre !


 


Que ferez-vous lorsque le front national aura pris le pouvoir ? Des déclarations ?


 


Frat

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents