Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


NKM : Audition détendue devant les francs-maçon(ne)s parisiens.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 13 Février 2014, 17:54pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie

NKM11.jpgIl y a quelques jours, dans un article intitulé « NKM encore devant des frères… », François Koch, sur son site « La Lumière » annonçait un dîner fraternel au restaurant « Chez Françoise », situé sur l’esplanade des Invalides, et l’un des restaurants les plus politiques de Paris le mercredi 12 février 2014.

Ce dîner était destiné à mieux faire connaître encore Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate de l’UMP à la mairie de Paris lors des élections des 23 et 30 mars prochains.

Nathalie Kosciusko-Morizet avait déjà « planché » le 11 juin 2013 devant des frères et sœurs du Grand Orient de France (GODF) et le 22 janvier 2014 devant la Fraternelle Les enfants de Cambacérès qui regroupe les frères et sœurs homosexuel(le)s (on dit aussi LGBT).

Patrice Hernu (GLCS) et Farida Schera Bakhouche (DH) sont à l’origine de ce dîner de présentation de la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet. Ils ont tenu à préciser qu’il ne s’agissait pas de la création d’une fraternelle de soutien à la candidature de NKM.

Il est à noter par contre qu’une fraternelle a été créée pour soutenir la candidature d’Anne Hidalgo. Il s’agit de la Fraternelle CAUSE COMMUNE, présidée par Éric Algrain, adjoint PS au maire du 10ème  arrondissement de Paris et membre du GODF.

Je dois noter également le fair-play des organisateurs de ce dîner qui, n’ignorant pourtant pas mes opinions politiques, ont souhaité m’inviter tout de même pour que j’en rende-compte sur ce Bloc-Notes consacré à la Franc-Maçonnerie. C’est donc le plus objectivement possible que je vais tenter de vous raconter cette soirée.

Nathalie Kosciusko-Morizet est arrivée quasiment à l’heure ce qui constitue presque un exploit compte-tenu de l’emploi du temps hyper chargé des candidat(e)s à la Mairie de Paris.

Plus de 150 personnes avait répondu présents à l’appel des organisateurs et avait payé leur écho (40€) pour participer au dîner.

NKM2.jpgC’est le sociologue bien connu Michel Maffesoli (GODF) qui s’est chargé du propos liminaire. Il a fait un très belle intervention, lui le spécialiste des tribus modernes et post-modernes, sur le thème de la diversité.

Nathalie Kosciusko-Morizet, malgré un début de campagne difficile et elle qui est clairement en position de challenger pour cette élection (un sondage paru quelques heures avant la soirée la donnait battue dans le 14ème arrondissement de Paris par la socialiste Carine Petit) est apparue pourtant souriante et détendue, déroulant un programme clair et précis.

Il faut souligner la quasi absence d’attaque envers sa rivale socialiste Anne Hidalgo, mises à part quelques piques d’usage, et elle n’a jamais prononcé le nom de Bertrand Delanoë.

NKM4.jpgNKM souhaitait visiblement, devant les maçonnes et les maçons, présenter ses propres idées et propositions que de faire un tir de barrage sur son adversaire socialiste. Positionnement plutôt intelligent d’ailleurs car les francs-maçons, même partisans, souhaitent généralement entendre des propositions que des polémiques stériles.

NKM a donné sa vision de Paris capitale de la France et ville du monde. Elle dit avoir la nostalgie du Paris des années 1980, ville plus solidaire et plus populaire à ses yeux que le Paris d’aujourd’hui.

Elle souhaite pourtant donner aussi à Paris une nouvelle dynamique autour de la valeur travail (ouverture des magasins le dimanche par exemple).

A une question posée lui demandant quelles seraient ses premières mesures en tant que Maire de Paris NKM répond :

L’extension de l’ouverture des commerces le dimanche (et même pourquoi pas 24h sur 24h ?). Paris doit donner une image de ville active ville, de ville où l’on travaille.

Elle souhaite également réduire immédiatement le nombre d’adjoints de 36 à 20 pour donner le ton d’une gouvernance plus modeste et respectueuse de deniers publics en temps de crise.

NKM7.jpgElle souhaite également donner plus de moyens pour la propreté de la ville. Elle souhaite également que Paris puisse se doter rapidement d’une Police Municipale qui serait avant tout une police de quartier, de proximité.

Elle regrette aussi que les appels d'offre ne profitent pas aux PME parisiennes, alors qu’elles auraient besoin d'avoir ces références.

Vincent Petitet (GODF), administrateur de la fraternelle Les Enfants de Cambacérès s’est félicité de la réunion tenue avec NKM et des positions de NKM sur les sujets de société.

En ce qui concerne la Tour Montparnasse, elle a bien confirmé qu’elle trouvait cette tour « moche » et a indiqué qu’on ne connaissait toujours pas le coût total du désamiantage du bâtiment.

NKM9.jpgA une question de Bruno Pinchard (GLNF), président de la loge de recherche Villard de Honnecourt, sur la recherche et la culture, NKM a indiqué vouloir en effet développer la recherche en investissant notamment en matière de foncier. Elle pense aussi que c’est dans la subversion et l’éphémère que se développe aussi la liberté de créer. Elle propose donc de rendre possible des activités culturelles dans des lieux  alternatifs ou sur des lieux en chantier (zac Charenton par exemple), comme des friches ferroviaires ou des bouches de métro abandonnées. Elle se dit très favorable au artistes de street art. Il y a dans l'éphémère et le transitoire quelque chose d'excitant. Lieux culturels

Elle souhaite développer l’Artisanat en créant plus de CFA.

Concernant la circulation dans Paris,  NKM dit vouloir revenir aux sources . Politique de mobilités dans la ville. Moins de stress, moins de pollution plus de liberté.

Enfin sur l’épineuse question de la situation de la droite parisienne, Nathalie Kosciusko-Morizet n’use pas de langue de bois. Le problème pour elle est que la droite parisienne n’a pas de patron depuis 15 ans. Chacun est dans sa bulle. Il y a des haines recuites. Il faut passer du temps à renouer le dialogue et il y a un impérieux besoin de renouvellement.

Mais le renouvellement créer inévitablement des dissidences, ce qu’elle assume pleinement. Elle a pris, sciemment dit-elle, le risque d'avoir des dissidents, mais que c’est le prix à payer. Ça fait les choix gras des médias qui ne sont pas forcément bienveillants. Mais c'est le seul chemin possible : celui de l’ascension de l'Everest par la face nord !

NKM6.jpgNKM avec Yvette Nicolas, ancienne Grande-Maîtresse de la GLFF.

Plusieurs personnalités des diverses obédiences de la Franc-Maçonnerie Française étaient présentes. Alain Bauer (GODF), annoncé mais absent est excusé par Patrice Hernu.
NKM8.jpg Sont présent(e)s notamment, Yvette Nicolas, ancienne Grande-Maîtresse de la GLFF, Jean-Michel Dardour (GLDF), président du Think Tank « Franc-Maçonnerie et Société » ou Bruno Pinchard (GLNF).

Nathalie Kosciusko-Morizet est apparue beaucoup moins clivante que lors de ses meetings de campagne tels que l’on peut les voir à la télévision, plus souriante et détendue qu’à l’ordinaire.

Un effet bénéfique du climat initiatique de tolérance régnant dans la salle ? Une audition réussie en tout cas.

Je ne manquerai évidemment pas de rendre compte-sur ce bloc-notes d’une éventuelle audition d’Anne Hidalgo devant un auditoire maçonnique si les organisateurs de cet événement ont également la gentillesse de me prévenir.

Jean-Laurent Turbet

NKM10.jpg  Une chaîne d'Union Fraternelle réunie les participant(e)s.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents