Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Le GODF et le projet de mariage pour tous.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 5 Novembre 2012, 16:13pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie

Tablier-GODFLe Grand Orient de France vient de nous faire parvenir le communiqué suivant concernant le projet de loi sur le mariage pour tous :

 

Mariage pour tous : La définition des droits de la personne ne dépend que de la volonté collective des hommes.

 

 

Le Grand Orient de France condamne fermement les propos de l'Église Catholique au sujet du projet de loi sur l’ouverture du mariage civil à tous les couples qui sera présenté au Conseil des Ministres mercredi prochain.

 

Ainsi, l'évocation par le Cardinal André Vingt-Trois de "mutations profondes de notre législation qui pourraient transformer radicalement les modalités des relations fondatrices de notre société" témoigne de positions arriérées voire obscurantistes en décalage complet avec les nécessaires évolutions sociales et politiques de notre temps.

 

Ce projet de loi vise à assurer une reconnaissance républicaine du libre choix matrimonial des individus qui le souhaitent, au nom de l’égalité des droits.

 

Au nom de la Laïcité, le Grand Orient de France rappelle que les Églises doivent se restreindre à la seule sphère spirituelle, et ne pas interférer, par des imprécations stigmatisantes et des amalgames violents et haineux, avec les légitimes débats publics et démocratiques qui président à l’évolution et au progrès des droits civils.

 

Paris le 5 novembre 2012

 

° Pour aller plus loin :

 

° Le site du Grand Orient de France

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Laurence ELEMVA 06/11/2012 14:38


Je suis d'accord avec la prise de position du GODF. La laïcité du débat doit être préservé tout comme la liberté de chacun. Peut-être que l'adoption sera facilité par l'instauration du mariage de
deux personnes du même sexe et personnellement je pense que ce serait une bonne chose.

GEIGER Richard 05/11/2012 17:47


Un communiqué qui mélange beaucoup de choses. - L'Eglise, les Eglises sont porteurs de spiritualités elles ont le droit de s'exprimer. Personnellement  je suis athée et ce qu'elles peuvent
dire m'indiffère. On peut contester ce qu'elle disent ce que je fais sans discontinuer depuis plus de cinquante ans mais pourquoi leur contester le droit le plus absolu de s'exprimer.Et
d'ailleurs  Ce qui est avant tout à critiquer c'est l'attitude scandaleuse  des média qui accordent une place tout à fait exagérée aux positions exprimées par le Pape et
ses évêques alors qu'ils ne font pas état des positions des libres penseurs. Onfray on te condamne au silence c'est cela le scandale!


Quand aux positions exprimées par les uns comme par les autres elles traitent de manières indifférenciées le droit le plus absolu des Homosexuels à vivre ensemble et les solutions proposées par
la société pour légaliser cette union et leur garantir un niveau de sécurité acceptable. Le Pacs a apporté un premier niveau de solution. Insatisfaisant il apparaît à l'évidence qu'il faudrait le
complèter faut il pour autant proposer aux homosexuels le même "mariage"qu'aux hétéros? c'est un autre débat. Je suis un homme et je suis privé des joies de l'accouchement et de
l'allaitement au sein faut-il que je crie à l'injustice? Allons-nous vers une société qui nie la différence?J'ai quatre enfants et quatre petits enfants je peux vous assurer qu'ils font très
naturellement la différence entre leurs Papa et leurs mamans et même entre leurs papis et leurs mamies et ça ne les empêche nullement de les aimer également. Que deux hommes se marient ensemble
ça n'en fera pas des mamans. la différence est un principe essentiel il me semble qu'il faut la respecter mais cela n'a rien à voir avec l'acceptation ou le rejet "moral"  exprimé
par les églises.


Alors si l'on veut vraiment ouvrir un débat pour être à même de prendre position sur les solutions proposées évitons les amalgammes. Le communiqué du GODF est une prise de position idéologique de
facilité qui n'exprime que l'opinion de leurs auteurs ce n'est en rien les conclusions d'un débat car celui-ci n'a jamais eu lieu . La Franc Maçonnerie sera bien plus crédible
lorsqu'elle s'intéressera aux opinions des maçons avant de se présenter comme leur porte parole.


très fraternellement


Richard GEIGER

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents