Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


La GLFF appelle à manifester le 1er février 2014 à Paris pour soutenir les femmes espagnoles !

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 26 Janvier 2014, 08:11am

maconnes1

 

Samedi 1er février, une grande manifestation est organisée à Paris pour défendre le droit à l'avortement en Espagne et partout dans le monde. Elle débutera à 14h00 de la Place Joffre (métro École militaire) direction l'Ambassade d'Espagne en passant par le Trocadéro.

En effet le samedi 1er février, une manifestation de très grande envergure aura lieu à Madrid : des « trains de la liberté » achemineront des féministes de toute l'Espagne vers la capitale espagnole.

Pour affirmer son soutien aux femmes espagnoles et à la demande de nombreuses sœurs, la Grande Loge Féminine de France (GLFF) se devait naturellement de répondre à l'appel à manifester le 1er février.

logoGLFF2La GLFF ajoute à l’adresse des sœurs de cette obédience : « Les droits et libertés des femmes pour lesquelles nos aînées se sont engagées, sont des acquis fragiles qu'il  importe de soutenir  publiquement.

 Nous vous espérons nombreuses derrière la banderole de la G.L.F.F. le 1er février  auprès de toutes les associations qui ont appelé à manifester ».

Les sœurs de la Grande Loge Féminine de France sont donc appelées à manifester pour soutenir les femmes espagnoles face aux régressions prévues et pour  témoigner leur solidarité à l'égard des espagnol-e-s et montrer leur détermination à défendre le droit à l’avortement en Espagne et plus largement en Europe et partout dans le monde !

Les sœurs qui le souhaitent - toutes obédiences confondues - pourront donc se placer sous la bannière de la Grande Loge Féminine de France pour manifester.

Les sœurs mais aussi – bien entendu ! – les frères. Pour celles et ceux qui ne s’en souviendraient pas, il faut rappeler ici l’action majeure du docteur Pierre Simon, co-créateur du Planning Familial, Grand-Maître de la Grande Loge de France (1969-1971 et 1973-1975) qui a travaillé ardemment à la rédaction des lois « Neuwirth » (1967) sur la contraception et « Veil » (1975)  sur l’interruption volontaire de grossesse.

Les sœurs et les frères qui le souhaitent sont donc invités à manifester ensemble et à s’unir aux sœurs de la Grande Loge Féminine de France. La mobilisation de chacun-e d’entre nous sera décisive pour faire barrage au projet de loi espagnol visant à retirer aux femmes le droit fondamental à disposer d’elles-mêmes !

Point de rendez-vous : Le rendez-vous est fixé au 5 Place Joffre (devant la porte cavalerie) à 14 heures,  pour défiler ensuite jusqu'à l'Ambassade d'Espagne.

 

° Le texte de l'appel national à manifester :

20 décembre 2013, le gouvernement espagnol Rajoy veut annuler la loi autorisant l’avortement, rappelant les sombres heures du franquisme.

Il revient sur la loi obtenue en 2010 qui légalisait l’avortement jusqu’à 14 semaines d’aménorrhée (22 pour raison médicale) au mépris des recommandations des textes internationaux de l'Organisation Mondiale de la Santé et de l’Organisation des Nations Unies.

 Renouant avec des pratiques qui dénient la liberté de choix aux femmes au mépris des droits humains fondamentaux, il annonce clairement son projet de société : maintenir les femmes dans un statut social étroit et de soumission.

Cette attaque du gouvernement espagnol s’inscrit dans l’offensive européenne des opposants aux droits des femmes comme l’a illustré en décembre 2013 le rejet du rapport Estrela par le Parlement européen (rapport sur la santé et les droits reproductifs traitant de l'accès aux contraceptifs et à l'avortement, de la procréation médicalement assistée, de l'éducation sexuelle et de la liberté de conscience). Ce rapport proposait que l'avortement soit de la compétence de l'Union européenne, encourageant ainsi tous les états membres à l'autoriser.

Ce refus d’accepter le droit des femmes à disposer de leur corps, cette persistance à les considérer comme des sous citoyennes incapables de décider par elles-mêmes désigne l’enjeu : quelle société voulons-nous ?

 Le combat des femmes, des forces démocratiques et associatives espagnoles pour ce droit fondamental est le nôtre, et nous le soutiendrons ici et ailleurs car il est le combat de celles et ceux qui veulent l’égalité entre les femmes et les hommes.

 Il rejoint les luttes que nous avons menées et que nous continuons à mener dans notre pays. Car, si le droit à l'avortement est bien inscrit dans la loi française, la concrétisation du droit à travers des centres d'avortement nombreux, permettant un accueil et des soins de qualité, n'est toujours pas assurée de manière satisfaisante dans toutes les régions.

C'est aussi un soutien à toutes les femmes obligées de se rendre dans une autre région ou dans un autre pays parce que là où elles vivent l'accès à l’avortement est difficile, voire interdit.

 Nous appelons à :

 - Lutter pour une Europe où toutes les femmes pourraient disposer librement de leur corps sans contrainte étatique et religieuse, et qui intègre ces droits à la Charte européenne des droits fondamentaux ;

 - Soutenir le combat des femmes espagnoles pour conserver l’acquis qu’elles ont gagné de haute lutte.

 Non à l'ordre moral qui veut gérer nos vies,

 Oui à nos droits, tous nos droits et à la liberté de choix d'avoir un enfant ou non.

 

° Liste des premières organisations signataires :

ANCIC, CADAC, Collectif Tenon XXe, Mouvement Planning Familial confédéral, 40 ans de mouvement, APEL-Egalité, Association Droits des Femmes XXème, Association pour la Mixité lEgalité La LaÏcité, Association Nationale des Études Féministes, Association Nationale Sages-Femmes Orthogénistes, Collectif 8 mars pour toutes, Collectif Oui oui oui, Collectif National pour les Droits des Femmes, Collectif de Pratique et de Réflexion Féministe Rupture, ComitéLaïcité République, Coordination Française pour le Lobby Européen des Femmes, Coordination lesbienne en France, ComitéFemmes Manche 50, Demain les femmes(sud77), Du Côtédes femmes, Encore Féministes, Elu/es Contre les Violences faites aux Femmes, FemmEcolos, Femmes pour le Dire Femmes pour Agir, Fédération Régionale dIDF du Planning Familial, Féminisme enjeux Théâtre de lopprimé, Féminisme et géopolitique, Féministes pour une Autre Europe, Femmes en Résistance, Femmes Solidaires, FièrEs, La Grande Loge Féminine de France, L'Assemblée des Femmes, Les efFRONTé-e-s, Lesbiennes of Color, Ligue du droit international des Femmes, Maison des Femmes de Montreuil, Maison des Femmes de Paris, Marche Mondiale des Femmes France, Osez le féminisme !, Regards de femmes, Réseau Féministe Rupture, Réseau de Jeunes Féministes d’Europe MMF, Solidarité féministe, Attac, CNAFAL, Coordination Nationale des Comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, FASTI, Fondation Copernic, Groupe Cadre de vie, l'Inter-LGBT, Citoyenneté Action Participation pour 21e siècle), Hétéros au boulot, Le Long Yang Club Paris, LGBT Formation Avignon, Les Enfants d'Arc-en-Ciel - Ligue des Droits de lHomme, Marea Granate Paris, Médecins du Monde, Union des Famille Laïques, Confédération Générale du Travail, Fédération Syndicale Unitaire, Syndicat général des lycéens, UNEF, Union Syndicale Solidaires, UL-CGT 20, Alternative Libertaire, Ensemble, Europe Ecologie Les Verts, Gauche Unitaire, Izquierda Anticapitalista (Espagne), Les Jeunes Écologistes, Lutte Ouvrière, Mouvement des Jeunes Communistes Français, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Parti Socialiste, Union des Étudiants Communistes…

 

Une page Facebook a été créée : https://www.facebook.com/soutienIVG  

° Des manifestations et rassemblements ont lieux également en Province le 1
er février 2014 :

Manifestations
Bordeaux – Départ à 14h00 du Grand Théâtre, Place de la Comédie.
Marseille – Départ à 15h00 de la sortie du métro Vieux Port.

Rassemblements
Angers – 16h00 Place du ralliement
Bayonne – 11h00 devant le Consulat d'Espagne, Résidence du Parc 4 - avenue du B.A.B
Besançon – 15h30 Place Pasteur
Brest – 14h00 Place de la Liberté
Caen – 14h00 Place Bouchard
Grenoble – 14h00 place Félix Poullat
La Rochelle – 14h00 Place de Verdun
Le Havre – 14h00 ZAC René Coty
Lille – 14h00 Place Richebé
Limoges – 15h00 Place de la Motte
Lyon – 14h30 Place des Terreaux
Metz – 11h00 à la colonne Merten, entrée de la rue Serpenoise
Montpellier – 14h30 Place de la Comédie devant l’Office du tourisme
Nantes – 15h00 Place Royale
Nice – 14h00 devant le Consulat d’Espagne, 4 bd Jean Jaurès
Pau – 11h00 devant le Consulat d'Espagne, 6 Place Royale
Rennes – 15h00 Place de la Mairie
Tarbes – 16h00 Place de la Mairie
Tours – 14h00 devant la Mairie, Place Jean Jaurès

Réunion publique
Clermont-Ferrand – 15h00 au centre associatif Jean Richepin, 21 rue Jean Richepin.

 

° Pour aller plus loin :

° Le site de la Grande Loge Féminine de France.

° DH / GLFF : Soutenir les sœurs espagnoles qui se battent pour le droit des femmes en Espagne, sur ce site.

° Pierre Simon, ancien Grand Maître de la GLDF, est mort, sur ce site.

° Hommage de la GLFF à Lucien Neuwirth, sur le site de la GLFF.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents