Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Hannah Arendt et la « banalité du mal ». Soirée débat à Paris le 1er juillet 2013.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 28 Juin 2013, 13:16pm

Catégories : #Judaïsme

hannah-arendt2.jpgUne soirée débat qui s’annonce particulièrement passionnante est organisée autour de la personnalité et de l’œuvre d’Hannah Arendt le lundi 1er juillet 2013 au centre Alliance Edmond J. Safra à Paris (toutes les infos pratiques sont en bas de l’article).

 

Cette soirée aura lieu sous le patronage de l’Institut européen Emmanuel Lévinas, l’Alliance Israélite universelle et la médiathèque Alliance Baron Edmond de Rothschild.

 

En voici le thème : La sortie en France du film de Margarethe von Trotta, Hannah Arendt, à la fin du mois d’avril 2013, a fait resurgir, de manière parfois caricaturale, la controverse autour de l’ouvrage Eichmann à Jérusalem, paru en France en 1966.

 

L’objet de cette soirée-débat est de rappeler, après l'évocation d'une jeunesse vécue « dans la langue des bourreaux », comment, de manière précise, la « banalité du mal » apparaît dans l’ouvrage d’Arendt, de s’interroger sur « l’absence de pensée » qui expliquerait, selon l’auteur, la conduite d’Eichmann et aussi de restituer les principaux éléments de la controverse qui a suivi et se poursuit encore. Les quatre intervenants s’étaient associés en 2011 (cinquantième anniversaire du procès Eichmann) pour étudier les vicissitudes de la notion de « banalité du mal » dans Destins de « la banalité du mal » (éd. de l’éclat) et ils souhaitent un véritable échange sur ces questions, qui se démarque des clichés actuels.

 

Le modérateur de la soirée est :

 

Gerard_Rabinovitch2.jpg- Gérard Rabinovitch, chercheur au CNRS en philosophie et sociologie, directeur des enseignements universitaires de l’AIU (Institut européen Emmanuel Levinas) a notamment publié De la destructivité humaine, fragments sur le Béhémoth (PUF, 2009) et Et vous trouvez ça drôle ? Variations sur le propre de l'homme (Bréal, 2011).

 

 

 

 

 

- Les intervenants sont :

 

- Michelle-Irène Brudny, professeur des Universités, a notamment présenté l’édition de poche d’Eichmann à Jérusalem, écrit d’Hannah Arendt. Essai de biographie intellectuelle (Grasset, 2006) et coordonné Destins de « la banalité du mal » (Éditions de l’Eclat, 2011).

 

- Édith Fuchs, professeur honoraire de philosophie en Première Supérieure, est notamment l’auteur de Entre chiens et loups. Dérives politiques dans la pensée allemande du XXe siècle (Le félin, 2011), Prix Osiris 2011 de l'Institut, ainsi que de Auschwitz : une métaphore problématique ?, à paraître.

 

 

-  Rolf Wintermeyer, professeur des Universités en littérature allemande, a publié récemment Der wilde Mann am Wiener Hof. Die Anti-Memoiren des Valentin Jamerey, genannt Duval [Les anti-mémoires de Valentin Jamerey] (Klagenfurt, Wieser Verlag, 2011).

 

 

° La soirée-débat :

 

« Hannah Arendt et la « banalité du mal ».

 

Lundi 1er Juillet 2013 à 20 heures

 

Au centre Alliance Edmond J. Safra, 6 bis rue Michel-Ange 75016 Paris.

 

Entrée : 5 €

 

RSVP: maber@aiu.org ou par téléphone au  01 55 74 79 10

Commenter cet article

elcaramanchon 28/06/2013 22:01


Bonsoir; malheureusement ces conférences fort intéressantes se déroulent rarement en province.......Et plus particulièrement "chez nous" à "Narrrrrbonne". Merci quand même pour l'info
en espérant que quelque chose filtrera ultérieurement via le net de façon à partager ces bons moments. Merci.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents