Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Grand Orient de France, crise financière et bouleversement des sociétés occidentales....

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 22 Juin 2011, 15:54pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie

 Le Grand Orient de France vient de faire connaître le communiqué de presse suivant :

 

Crise financière et bouleversement des sociétés occidentales.

  

Tablier-GODFLe Grand Orient de France s’inquiète des modes de gestion politiquement imposés à de nombreux pays pour résorber l’endettement public. Ils sont d’une sévérité telle qu’ils compromettent le maintien de la démocratie en Europe et dans le monde. Ils sont à terme source de violence, de replis communautaires, de montée des nationalismes. Les règles européennes imposent partout des politiques monétaires, budgétaires, fiscales, immobilières, salariales qui fragilisent les pactes sociaux des pays de l’Union. Un véritable scénario de démantèlement est aujourd’hui enclenché. On voudrait nous faire croire que la seule issue institutionnelle en cas de crise reste le sauvetage des banques, des fortunes privées, et des rentes de situation quel que soit le prix à payer par les autres, notamment les jeunes ou la population défavorisée.

 

Le Grand Orient de France demande aux responsables politiques de ne pas céder à l’impérialisme des "marchés". Une réappropriation politique et citoyenne des dérives économiques est possible. De nombreuses solutions existent pour sortir par le haut de la crise de l’endettement, en imposant notamment la recherche d’une réforme fondée sur l’information financière des peuples, la mise en place d’une déontologie en appliquant à la finance elle-même les principes de responsabilité et de solidarité.

 Le Grand Orient de France se prononce contre un dogme et une mystique quasi-religieuse de l’argent qui asservissent les peuples.

 

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Jeanmi 29/06/2011 17:24



J'entends enfin la voix de notre Obédience. Si nous avons choisi le GODF c'est bien pour unir nos énergies  vers un monde plus juste. Hélas nous ne garderons notre GM encore qu'une année.
Mandats trop courts pour pouvoir insuffler une énergie aux propositions et réformes nécessaires. 3 ans effectifs à la grande maîtrise seraient indispensables.



roze 29/06/2011 11:20



bonjour,


J'apprécie de lire régulièrement les dernières nouvelles des obédiences mais là, quelle nouvelle! Mais est ce vraiment une surprise en tout cas pas pour moi.


En effet je suis née en 1956, j'ai vu mes parents trimer comme des fous pour élever leur quatre enfants avec l'aide des grands mères dont les maris étaient morts pendant les guerres....


Je suis moi même entrée dans la fonction publique _ la poste _ et à force de concours j'ai réussi tant bien que mal à arriver receveuse et patatras la maladie m'a forcer à tout lacher à 3 ans de
la retraite - résultat : 990 € /mois et je suis toujours en procés...


Mais où est le fruit du travail des millions de gens dans des rafales, des bombes que l'on flanque sur la têtes des autres de tous ceux qui ne pensent pas comme qui ?


Triste époque, non, cela ne pouvait durait car faites un peu votre arbre généalogique et regardez....en 1700 c'était il y a à peine 300 ans et bien nos aieux étaient ....tous ou presque
...laboureurs


pour qui le marquis de celui-ci et de celui-là, pas plus mauvais que nos dirigeants actuels mais moins dangereux car leur vision de conquête s'arréter aux murs de leur propriétés....


Et les plus dangereux étaient à mes yeux ceux qui détenaient le pouvoir intemporel _ voir le destin de chahine_ aujourd'hui ceux sont les sociétés de sondage qui nous formatent nous mettent en
boîtes et nous préssurisent...


Les temps changent voilà tout.....



veilleurvigilant 22/06/2011 19:15



Certes le Veau d'Or est toujours debout...les francs-maçons travaillent à construire une meilleure société fondée sur une spiritualité laïque qui ne peut intégrer un tel symbole. Néanmoins, une
Obédience doit-elle s'impliquer ainsi dans un débat financier sans proposer une voie et des moyens ? Que les maçons se mettent au travail comme leurs anciens ont su le faire pour inventer et
réaliser de nouvelles formes du mieux-vivre ensemble. Un communiqué de circonstance ne changera rien à la réalité, sinon de faire parler de soi à bon compte.



Martinez 22/06/2011 17:30



L'article relate fort bien la situation dans laquelle se trouvent les nations; je pense qu'il n'y pas de solution tout du moins celle-ci n'est ou ne sera ni politique, ni militaire ni
etc....Malheureusement, nous "piquons du nez" pour imager vers quel chemin nous nous engageons et cela est irrémédiable. La solution elle vient d'en haut......Sans sombrer dans l'hystérie
religieuse ni dans un délire sectaire mais la solution sera dans la venue du Mashiah. Ce n'est pas une plaisanterie mais pour ma part cela fait partie de ma profonde conviction.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents