Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Franc-Maçonnerie Magazine N° 19 : « Le Christ est-il un initié ? ».

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 1 Novembre 2012, 19:15pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie

FMM19.jpgLes vacances sont toujours propices à consacrer quelques bons moments à la lecture.

Le N°19 de Franc-Maçonnerie Magazine est sorti il y a quelque temps déjà mais il n’est pas trop tard pour vous le procurer et pour le savourer en toute tranquillité.

Bon d’accord, avec une accroche en « Une » qui questionne pour savoir si « le Christ a été initié ? », d’aucun vont la trouver un peu provoc.

 

- « Le Christ est-il un initié ? » Par Jean-Moïse Braitberg

« Ils se réunissent dans des temples, loin du monde profane, obéissent à des rituels, s’appellent entre eux « frères » ou « sœurs », font référence à la bible et souvent au Grand Architecte de l’Univers, parlent parfois de «spiritualité». Pourtant, ne dites pas aux francs-maçons qu’ils pratiquent une religion. Encore moins qu’ils font partie d’une secte. Laïques fervents, parfois farouchement anticléricaux, les francs-maçons sont convaincus que leur engagement n’a rien de religieux. Mais est-ce si sûr ? »

L’article de Moïse Braitberg est évidemment bien fait. Il donne tout aussi évidemment, vu le contexte, la parole à ceux qui réfutent toute référence à une quelconque transcendance (le regretté Charles Porset, tout comme Marc Blondel ex-président de Force Ouvrière et actuel président de la Libre Pensée). Clin d’œil : je vous recommande la lecture de l’article « Jésus était-il Franc-Maçon ? » que j’avais publié en novembre 2007 sur ce site.

 

jiho-jesus-initie.jpg  

 

- « Allende et Pinochet - Le maçon et le mauvais compagnon » par Emmanuel PIERRAT.

« Simon Bolivar à l’Ordre, le grand libérateur de l’Amérique du Sud, a donné ses lettres de noblesse à la franc-maçonnerie dans nombre d’Etats sud-américains. Le Chili n’est pas en reste. Les loges y sont présentes depuis le milieu du XIXème siècle. A telle enseigne que Salvador Allende Gossens comme Augusto Pinochet ont été initiés et que leur appartenance commune est souvent évoquée. Mais si le premier, né au sein d’une famille de maçons, a pratiqué l’Art royal jusqu’à la fin de sa vie, le second n’aurait fréquenté son atelier que peu de temps, entraînant ensuite la Grande Loge du Chili sur une pente plus que compromettante ».

Un excellent article du tout autant excellent Emmanuel Pierrat qui remet en perspective l’engagement politique et maçonnique de Salvador Allende. Nous lisons avec émotion les étapes de cette vie exemplaire.

Allende fut un vrai maçon sincère, petit-fils de maçon (Ramon, initié en 1868 deviendra Grand Maître de la Grande Loge du Chili en 1894), fils de maçon, il est lui-même initié le 16 novembre 1935 au sein de la loge Progrès 4. Jusqu’à la fin de ses jours et même après avoir été élu président du Chili, Salvador Allende restera un maçon particulièrement actif.

Face à cela, l’appartenance maçonnique pendant quelques mois du Général Pinochet est anecdotique et sans importance.

 

- « Une grande loge oubliée dans les brumes de la Cité d'York », par Pierre MOLLIER.

 « Berceau de la franc-maçonnerie moderne avec l’Écosse et l’Irlande, l’Angleterre a connu au XVIIIe siècle une vive querelle entre la Grande Loge de 1717, dite « des modernes », et la Grande Loge « selon les Anciennes Institutions », dites « des Anciens ». Cependant, on oublie souvent qu’il y a existé jusqu’à quatre Grandes Loges ! Dès 1725, dans son bastion d’York, la « Grande Loge pour toute l’Angleterre » revendique une antique filiation et conteste l’autorité londonienne ».

Pierre Mollier, l’un des tous meilleurs spécialistes mondiaux de l’histoire de la Franc-Maçonnerie, continue, pour notre plus grand bonheur, à nous faire découvrir des pièces inédites ou oubliées. Oubliée cette grande loge d’York qui a certainement eu une riche postérité aux Etats-Unis d’Amérique, directement ou indirectement à travers le rite américain ou « Rite d’York ».

 

- « La franc-maçonnerie à travers ses symboles », par Irène MAINGUY.

 « La franc-maçonnerie est indissociable de ses formes d’expression. C’est ainsi que par le langage analogique elle exprime ses formes symboliques et rituelles. C’est la clef de sa méthode.

Le symbole : signe de reconnaissance.

Tout rite est constitué d’un ensemble de symboles mis en action, non seulement par les objets employés ou les figures représentées, mais aussi avec les gestes effectués ou les paroles prononcées. Il y a les symboles figurés, les symboles sonores, les symboles agis, etc ».

 Irène Mainguy, l’une des auteures maçonniques les plus lues en France, nous explique dans cet article l’importance des symboles et du symbolisme en Franc-Maçonnerie. Essentiel.

 

- « A quoi servent les rituels ? », par Alain POZARNIK.

« En Orient, il y a des sages soufis, cabalistes, taôistes ou bouddhistes qui connaissent le grand mystère de la vérité sur la vie et le monde. Ils transmettent ces vérités à quelques rares disciples qui les entourent et les écoutent respectueusement. Les secrets des chemins de la sagesse ne peuvent être transmis que par des hommes qui les connaissent pour les avoir déjà concrètement parcourus ».

A lire absolument après l’article d’Irène Mainguy celui d’Alain Pozarnik, ancien Grand-Maître de la Grande Loge de France sur les rituels. A quoi servent les rituels ? Mais à tout ! A passer en tout cas du monde profane au monde sacré. Ce qui fait qu’une tenue maçonnique est autre chose qu’une simple discussion du café du commerce. Ils servent, comme le dit Alain Pozarnik à nous transporter dans une nouvelle réalité.

 

- « La maçonnerie du cœur - Pourquoi les anglo-saxons ne font-ils pas de planches ?", par Pierre INVERNIZZI

« Il y a toujours eu entre les Anglais et les Français de profondes oppositions culturelles tant sur la forme que sur le fond, jusque dans les choses les plus quotidiennes. Que ce soit sur la manière de faire de l’humour, de s’«engueuler», de conduire, de boire du vin, de croire en Dieu et inévitablement de maçonner.

 Pour un maçon continental, il est inconcevable de ne pas faire de « planche » en Franc-Maçonnerie ».

Maçonnerie du cœur et du par cœur dans la Franc-Maçonnerie anglo-saxonne. Un rituel su et pratiqué à la perfection. Maçonnerie magistrale et théâtrale. Parfois à l’écoute de certaines planches roboratives ou inintéressantes, on se prend à rêver pratiquer le rite anglais de style émulation ou le rite d’York… A lire : « Dans l’intérêt des frères » de Rudyard Kipling, magistralement introduit et préfacé par Pierre Mollier.

 

- « Et si nous portions une santé ?  "Il était une fois le vin" », par Dominique MORILLON.

 « En pleine période de vendanges, quoi de plus naturel que de parler vignobles, châteaux et œnologie ? Mais s’intéresser à « l’âme »

 du vin et la rechercher dans le judaïsme, l'islam et le christianisme, voilà qui est plus insolite ! C’est pourtant ce qu’a fait Georges Ferré dans L’Âme du vin, symbolique et spiritualité dans les trois religions, publié chez Dervy. Comme pour une « tertulia » espagnole, nous nous sommes rencontrés dans un café parisien autour de son ouvrage... ».

Pour celles et ceux qui se demandaient, en lisant le 1er article, si le Christ était un initié ?

 

- « Monsieur Ex », une nouvelle écrite par Jacques RAVENNE.

« L’automne est une saison souvent délicate pour certains hauts dignitaires maçonniques qui doivent descendre de leur charge. Un passage de main qui n’est pas toujours fraternel surtout quand ils ont été parfois vertement désavoués par leur obédience. Et la reconversion est difficile pour certains.

 Le parvis du Temple est un des endroits les plus essentiels de la convivialité maçonnique ».

Je n’en dirais pas plus… Nouvelle à lire, écrite par l’un des papas du Commissaire Marcas !

 

 Il y a d'autres articles intéressants que je vous laisse découvrir! En bref un très beau numéro d’une revue qui, de numéro en numéro, devient l’une des revues de référence en ce qui concerne la Franc-Maçonnerie. Bravo au chef d’Orchestre, Hélène Cuny et à tous les musiciens.

Jean-Laurent Turbet

° Pour aller plus loin :

° Le site de Franc-Maçonnerie Magazine.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents