Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Exposition "Lyon 1562 capitale protestante", à Lyon.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 18 Octobre 2009, 19:30pm

Catégories : #Protestantisme

La ville de Lyon ne pouvait rester à l'écart des manisfestations organisées dans le cadre du 500ème anniversaire de la naissance de Jean Calvin.

Un superbe exposition est organisé aux archives municipales de Lyon du 21 octobre 2009 au 27 février 2010.

Lyon a en effet été une capitale protestante. Ce fait souvent méconnu est le prétexte de l’exposition que les Archives municipales de Lyon présentent dans le cadre des célébrations internationales du 500ème anniversaire de la naissance du réformateur français Jean Calvin.

Elle replace cet événement dans le contexte de la vie politique, religieuse, sociale et culturelle d’une grande ville d’échanges et de rencontres au 16ème siècle.

Lyon est alors une grande ville de commerce et de culture. C’est le second centre d’imprimerie de France et un foyer humaniste considérable, au point que l’on a pu parler d’elle comme d’«une capitale intellectuelle du royaume».

Pendant un moment, la France protestante regarde vers Lyon. De 1562 à 1563, le consulat –la municipalité de l’époque– est aux mains des protestants. Le reflux réformé est ensuite rapide; au cœur des guerres de Religion, Lyon redevient une capitale catholique, allant jusqu’à se livrer à la Ligue de 1589 à 1593. À la fin du siècle, elle réintègre l’ordre royal avec la paix revenue; Henri IV la choisit pour célébrer son mariage avec Marie de Médicis en décembre 1600.

Manuscrits, livres et libelles, bibles et psautiers, lettres royales, gravures, tableaux, objets racontent l’histoire de cette période troublée des guerres de Religion. Les prêts de différents musées et institutions culturelles françaises et étrangères concourent à mettre en lumière la présence protestante dans le Lyon de l’époque.

Au cœur de l’exposition est présentée et commentée une pièce maîtresse issue des collections des Archives municipales: l’original du premier plan connu de Lyon, dit plan scénographique de 1550.

Réparti en 25 planches d’une gravure à l’eau-forte, cet exemplaire unique (1,70 m x 2,40 m une fois assemblé) décrit la ville à cette époque avec tous ses édifices en perspective. Mis en scène au côté d’une projection multimédia, ce chef-d’œuvre de vue cavalière où rues et maisons sont représentées avec exactitude estune «vue aérienne» avant la lettre.

° L'exposition :

"Lyon 1562, capitale protestante: une histoire religieuse de Lyon à la Renaissance".
Place des Archives, cours Charlemagne à Lyon.
En pratique: accès • Gare de Lyon Perrache, côté cours Charlemagne • Métro: ligne A (arrêt Perrache) • Tramways: ligne T1 (arrêt Suchet) ou ligne T2 (arrêt Perrache) • Bus: lignes 8, 31, 32, 46, 49, 55, 63, 73, 96 (arrêt Perrache). Archives municipales de Lyon1, place des Archives - 69002 Lyon. tél: 04 78 92 32 50 - fax: 04 78 92 32 99. archivesexpo@mairie-lyon.fr
Site internet : www.archives-lyon.fr.
Renseignements / réservations : 04 78 92 32 50 / 04 78 92 32 85.
Contact presse: Hervé Laronde, 04 78 92 32 64, herve.laronde@mairie-lyon.fr.
Conception graphique: agence Point de Fuite • 01 47 65 00 68


° Catalogue de l'exposition "Lyon 1562, capitale protestante: une histoire religieuse de Lyon à la Renaissance" :
Vous pouvez d'ores et déjà acheter le catalogue de l'exposition "Lyon 1562, capitale protestante: une histoire religieuse de Lyon à la Renaissance"
Au travers des questions religieuses dans le Lyon du 16ème siècle, les auteurs cherchent à comprendre une période particulièrement importante pour l’histoire de la ville.
Les auteurs sont : Yves Krumenacker (dir), Olivier Christin, Marc Desmet, Elsa Kammerer, Aymeric Langlois, Jean-Michel Noailly, Jacques Rossiaud, Eulalie Sarles, Pierre-Jean Souriac, Dominique-Antonio Troilo.
C'est un très beau catalogue illustré de 336 pages publié aux Éditions Olivétan au prix de 25€.
- Editions Olivétan • B.P. 4464 • 69241 Lyon Cedex 04 - Contact presse : m.fleur@wanadoo.fr

° Les partenaires :

- L’Université Lyon 3 et Calvin : Au sein de l’Université Lyon 3, plusieurs historiens travaillent sur le protestantisme et les guerres de religion, ce qui explique que de nombreux travaux et colloques ont déjà été menés sur la question de la Réforme. C’est donc tout naturellement que l’Université Lyon 3 s’associe à la commémoration du 500ème anniversaire de la naissance de Calvin, en évoquant les relations entre le calvinisme et Lyon au 16esiècle. C’est aussi l’occasion de mieux faire connaître au public la Renaissance lyonnaise et la piété protestante, mais aussi de réfléchir aux problèmes de diversité religieuse, de cohabitation, de coexistence. C’est pourquoi l’exposition, comme le livre qui l’accompagne, évoque largement les différentes solutions imaginées pour faire cohabiter pacifiquement des Lyonnais d’opinions religieuses différentes.
Contact: Université Lyon 3, IHC, 18, rue Chevreul 69007 Lyon - 04 78 78 71 65

- La Fédération protestante de France et l’Église réformée de Lyon : De nombreux chrétiens lyonnais peuvent en 2009 se réclamer de Jean Calvin. Parmi eux, l’Église Réformée (6 temples, 9 pasteurs sur l’agglomération) s’est engagée tout particulièrement dans les manifestations qui célèbrent le 500ème anniversaire de la naissance du réformateur. Les autres communautés protestantes, membres de la fédération protestante de France, sont également associées. L’héritage de Calvin apparaît aujourd’hui encore dans de nombreux domaines de la vie d’Église, et cette année anniversaire a été l’occasion d’une relecture rafraîchissante des écrits du réformateur. Les communautés des diverses Églises protestantes représentées à Lyon se répartissent en trois grandes familles: les luthéro-réformés, les évangéliques, les pentecôtistes. Outre les Églises dites «historiques», des Églises issues de l’immigration.

- Scolaires et centres aérés : Visite animation de l’exposition Lyon 1562, capitale protestante (1h30) découverte de l’exposition à travers le livret pédagogique. Ateliers (2 heures). Plan scénographique de mon quartier. Après la découverte du plus ancien plan de Lyon dans l’exposition, les élèves créent collectivement un plan scénographique de leur quartier, illustré de saynètes de leur vie quotidienne. La chasse aux symboles: Crayon à la main, les élèves parcourent l’exposition à la recherche de symboles du 16ème siècle: municipaux ou royaux, protestants ou catholiques. En atelier, ils créent, avec leurs croquis, un livret qu’ils illustrent en s’inspirant des ouvrages présentés dans l’exposition.

° Quelques dates concernant les protestants au pouvoir municipal de Lyon en 1562.

30 avril 1562 : Occupation de Lyon par les protestants armés (jusqu’au 15 juin 1563).
2 mai : Jean de la Porte, seigneur de Chaveirieu, se fait ouvrir la porte de Saint-Just et prend la porte Saint-Irénée.
3 mai : Démolition de l’église Saint-Saturnin.
5 mai : Arrivée du baron des Adrets à LyonDébut de la ruine des églises Saint-Jean,Sainte-Croix et Saint-Étienne.
7 mai : Chute de Pierre-Scize.
8 mai : Inventaire du trésor de Saint-Just.
23 mai : Prise de la ville de Villefranche.
28 mai : Début du démantèlement de Saint-Just
5 juin : Le nouveau conseil ordonne la démolition de toutes les maisons de la largeur d’une longueur de pique,depuis les Cordeliers jusqu’au pont du Rhône.
25 novembre : Traité de suspension d’armes pour douze jours entre le duc de Nemours et le baron des Adrets (en faveur du commerce).
24 décembre : Décision consulaire lyonnaise: la rue Reynier est prolongée et devient rue Bellecordi.
7 février 1563 : Compte du sac des églises Saint-Jean et Sainte-Croix par les protestants lyonnais.
31 mars : Ordonnance consulaire décidant de l’ouverturede la montée du Chemin Neuf, de la rue dela Bombarde à la Croix de Colle.
23 mai : Début de la démolition de Saint-Just.
4 juillet : Choix des emplacements pour les futurstemples protestants.
18 juillet : Première messe célébrée après les troublesen l’église Saint-Jean.
13 novembre : Élection par le Consistoire lyonnais d’une commission pour veiller à la construction des temples
27 mai 1564 : Décès de Calvin (1509-1564)Construction de la Citadelle Saint-Sébastien à Lyon.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents