Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Crèche Baby- Loup : Communiqué de la Grande Loge Mixte Universelle.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 28 Mars 2013, 19:00pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie

logoGLMU2.jpgDécidemment l’arrêt de la cour de Cassation qui a annulé le licenciement d’une employée de la Crèche Baby-Loup de Chanteloup les Vignes qui portait le voile ne manque pas d’interpeller les obédiences maçonniques françaises.

Après la Grande Loge féminine de France qui s’est exprimée par communiqué, puis le Grand Orient de France et la Fédération Française du Droit Humain qui se sont exprimés par un communiqué conjoint, c’est maintenant la Grande Loge Mixte Universelle qui vient de nous faire parvenir son communiqué sur le sujet.

Voici le Communiqué :    

«  Nous, Francs Maçons de la Grande Loge Mixte Universelle, obédience libérale, a dogmatique, démocratique, sociale et laïque,

- Pensons que la laïcité est un principe fondamental de notre république. Et nous en sommes d’ardents défenseurs.

- Pensons aussi que ce principe qui est celui de l’état doit être complété au niveau des membres du corps social par celui de tolérance mutuelle sans lequel le « vivre ensemble » auquel nous croyons est mis à mal.

Rappelons que ce mouvement d’accueil de l’autre que d’aucuns nomment tolérance,  nous le désignons  en ce qui nous concerne sous le vocable de « respect mutuel. »  

C’est pourquoi nous sommes intimement persuadés que si notre République respecte les croyances de chacun, elle ne reconnaît pas pour autant le prosélytisme ni quelque forme de provocation que ce soit.

Dans l’affaire de la crèche Baby Loup, sans contester la décision de la cour, sans se prononcer sur la forme, la Grande Loge Mixte Universelle invite tous les acteurs de cette affaire à réfléchir ensemble.

Un enfant quel qu’il soit a droit au respect de sa liberté de conscience.

Celle qu’il porte en lui comme un des trésors que lui a légués l’humanité et dont nous, adultes, devons être les garants.

Peut-on sérieusement penser qu’un adulte peut être autorisé à le mettre sous l’influence d’un dogme fût-ce en arborant  foulard, crucifix ou couvre-chef devant lui.

Respecter un enfant c’est le laisser découvrir ce qu’il peut être ce qu’il veut être.

Respecter un enfant c’est lui éviter que demain il soit contraint d’aller dans une crèche ghetto.

Nous, Francs Maçons de la Grande Loge Mixte Universelle, demandons instamment aux politiques de  réfléchir à des textes qui unissent les citoyens autour des beaux principes de laïcité et de respect ».

Paris le 25 mars 2013.

 

° Pour aller plus loin :

° Crèche Baby-Loup : Communiqué conjoint du Grand Orient de France et du Droit Humain, sur ce site.

° Crèche Baby-Loup : Communiqué de la Grande Loge Féminine de France, sur ce site.

° Crèche Baby-Loup : un avis maçonnique différent , celui d’Alexandre Reynes, sociologue, conseiller de l’Ordre de la GLMF, sur ce site.

Commenter cet article

Pat 30/05/2013 14:38


Résumons : un buisson ardent qui parle, ?, un prophète qui ressuscite, ??, un autre prophète qui monte au ciel pour retrouver 70 vierges, bel exemple, ???, j'en passe et des meilleures.


J'ai souhaitais l'initiation parce qu'à aucun moment de ma jeunesse, aussi loin que je puisse me souvenir, bien que je cherchais des réponses, je n'ai réussi à croire ce genre de ... , je vous
épargne le terme, comme pouvant être l'expression du Principe.


Il me semble qu'être FM s'est avoir compris que prendre les textes du Livre comme historiques relève de la mythomanie la plus profonde ; hors de l'interprétation symbolique, qui a tout son sens,
ce serait croire que le lapin peut sortir du chapeau, par l'opération du saint esprit, ainsi soit-il !


La force de la Vérité réside dans la dénonciation, certes argumentée, mais pure, simple et directe du mensonge, et non dans des circonvolutions visant à ne froissez personne.


Dès lors je comprends difficilement la tièdeure des positions de la Maçonnerie  et de la République à l'égard des religions ; cet arrêt de la Cour de cass. est emblématique d'une faiblesse D
A N G E R E U S E, toute faiblesse est dangereuse.


Par l'exclusion récente d'un prètre parce que FM, on constate que, de l'autre côté, la faiblesse n'est pas la règle.


Fraudra-t-il attendre qu'une jeune fille se fasse poignarder au prétexte de la défense de convictions religieuses pour enfin prendre des positions fermes.


S'il vous plait mes FF, réfléchissez, il me semble que nous sommes dans l'urgence ; entre les jobarts type Merha ou Alexandre, les tarés du printemps, ceux qui attendent, du vendredi soir au
samedi soir, qu'un impure leur ouvre la porte électrifiée et des arrêts de Cour qui nous renvoient direct en enfer sans passer par la case paradis, ne trouvez-vous pas que la situation devient un
peu surréaliste ?


Dernière chose : c'est bien de laisser tout le monde s'exprimer sur ce blog, mais lire des inepties, ça fini par être lassant.


Frat.

hlfx 28/03/2013 22:28


Un enfant quel qu’il soit a droit au respect et à la dignité de sa personne.


Celles qu’il porte en lui comme des trésors que lui a légués l’humanité et dont nous, adultes, devons être les garants.


Peut-on sérieusement penser qu’un adulte peut être autorisé à soustraire un père ou une mère à un enfant à naître, au nom d'une égalité qui
reste à démontrer ? (Les homosexuels se marient et ont des enfants depuis des siècles...)


Respecter un enfant c’est le laisser découvrir le principe intangible de toute vie humaine : il est né de l’altérité, de la relation d'un
homme et d'une femme.


Respecter un enfant c’est lui éviter que demain il soit contraint d’aller voir un psy pour soigner des maux qu'une société responsable aurait
dû lui éviter.


Beaucoup de bien-pensants brodent sans fin sur le port d'un voile dit islamique mais nous ne les avons jamais entendu sur la soutane ou la
kippa.


Ils ne s'offusquent pas plus de la loi dite du "mariage pour tous" bien plus tragique quand nous considèrerons l'adoption, la PMA et la GPA.
Ils ne s'effraient pas de l'irruption de cet Homme Nouveau que certains cherchent à imposer, un être humain conçu en laboratoire, sans passé, sans héritage, sans transmission, amnésique, venu du
néant, créateur de lui-même et choisissant le moment de son retour au néant.


Ici chacun est la mesure de lui-même et voudrait pouvoir revendiquer toujours et seulement son "droit personnel" et l'homme enfin libre de
tout déterminisme, affranchi de tous les conditionnements, connaîtrait alors le vertige divin de la toute-possibilité.


Indignation sans fin pour un carré de tissu, inanité et inconsistance devant ce summum du matérialiste et l'indigence spirituelle qu’est ce
"meilleur des mondes" de Huxley vendu à l'opinion à l'aide d'une novlangue sortie tout droit de 1984 de Orwell. Effarant...


 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents