Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Famille, éducation, entreprise et Europe, maîtres mots des vœux-programme de Ségolène Royal.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 4 Janvier 2007, 16:54pm

Catégories : #Chroniques de livres.

Vu sur le site du Monde :
Les vœux aux Français de Ségolène Royal, jeudi 4 janvier, ont pris la forme d'un véritable disours-programme, autour de quatre combats, au premier rang desquels figure celui pour la famille. Avec, en préambule, la promesse de ne se livrer à "aucune attaque personnelle" et de "tout faire pour que la campagne électorale soit de qualité", "pour élever le débat et pour que votre choix soit éclairé".
 
La candidate socialiste à la présidentielle a annoncé que si elle est élue, son "premier combat sera pour les familles", notamment pour améliorer les conditions de logement, thème qui occupe à ce jour le premier plan de la campagne présidentielle. Elle a promis la construction des 120 000 logements sociaux nécessaires, "pour que le droit au logement oppposable ne soit pas qu'une promesse électorale" et envisagé que l'Etat puisse se substituer aux communes pour lancer lui-même des programmes de logement pour faire face à la pénurie. Autres propositions : encourager la mise en location de logements vacants par la surtaxation des logements inoccupés depuis plus de deux ans, acquisitions-réquisitions de logements par l'Etat, développement et extension des prêts gratuits pour l'acquisition, création d'un service public de la caution, et lancement, avec les régions, de programmes de logements massifs pour les étudiants et les jeunes travailleurs.

Deuxième combat, l'éducation : "Tout enfant de moins de moins de trois ans doit pouvoir être accueilli pour [que les parents puissent] concilier vie familiale et vie professionnelle", ceux de plus de trois ans pouvoir aller à la maternelle, et l'accompagnement scolaire doit être gratuit. Ségolène Royal s'est aussi engagée à ce que les jeunes ne restent pas plus de six mois au chômage sans formation ou proposition. Dans l'ensemble des régions, les bourses et emplois-tremplins doivent être généralisées.

ATOUTS "GASPILLÉS" PAR LES GOUVERNANTS

Le troisième combat de la candidate socialiste vise à "réconcilier les Français avec l'entreprise" : la candidate prône un développement à la fois économique, social et environnemental. Dénonçant les contrastes salariaux, les injustices mais aussi les rigidités des pratiques de l'Etat, elle a estimé qu'il n'y a pas de fatalité aux désordres, et prôné l'émergence d'un syndicalisme de masse. Elle a aussi défendu des salaires de solidarité active, "pour que nul ne travaille à perte", la lutte contre la vie chère et la précarité.

Elle a insisté sur son objectif d'"excellence environnementale", projet propice aux innovations et développement.

Son quatrième combat sera celui d'une "Europe qui marche",  et"qui protège et prépare l'avenir", qui avance tout en respectant le ""non" à la Constitution européenne. "Si la France va mal ce n'est pas par ce qu'elle manque d'atouts, c'est parce que ses gouvernants les gaspillent", a-t-elle assuré, plaidant pour sa part pour "un exercice du pouvoir, simple, direct et authentique".

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents