Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


L'agresseur de Chahrazad arrêté et présenté devant un juge d'instruction.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 18 Novembre 2006, 12:16pm

Catégories : #Intégrisme

J'avais rendu compte au mois de novembre 2005 dans un article de ce blog du martyr de Chahrazad, brûlée vive par un triste individu à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), qui était jusqu'alors en fuite.

Après une nuit passée derrière les barreaux, l'agresseur présumé de Chahrazad a été mis en examen par un juge d'instruction de Bobigny pour tentative d'assassinat et placé en détention provisoire. Jusqu'alors en fuite au Pakistan, pays dont il a la nationalité, Amer Moustaq Butt, 25 ans, est arrivé à l'aéroport de Roissy vendredi soir après avoir décidé de se livrer à la justice française.

A son arrivée, des policiers lui ont notifié son mandat d'arrêt international. Il a ensuite été escorté, tête baissée, menotté dans le dos, un blouson sur le visage, vers le parquet du tribunal de Bobigny.

Amer Moustaq Butt, devrait être présenté à un juge d'instruction samedi matin à Bobigny, a-t-on appris auprès de l'avocate de la jeune femme, maître Me Samia Méghouche.

Pour obtenir son retour, "il y a eu toute une pression aussi bien de la police française sur Saint-Denis que de la police pakistanaise sur sa famille. Il a compris qu'il n'y avait pas d'autre échappatoire pour lui que de se rendre", a ajouté l'avocate.

Chahrazad est "très contente" et "soulagée qu'il puisse être condamné, qu'elle puisse se sentir en sécurité". Brûlée à 60%, Chahrazade a depuis subi plusieurs opérations de chirurgie réparatrice et greffes de peau.

L'agression de la jeune femme avait suscité une immense émotion. Elle avait échappé de peu à la mort, contrairement à Sohane, une autre jeune fille décédée de ses blessures après avoir subi le même sort en 2002 à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Plusieurs centaines de personnes avaient participé à une marche de soutien quelques jours après les faits à Neuilly-sur-Marne.

 


 

Lire l'interview donnée par Chahrazad au journal 20minutes le 3 avril 2006 : http://www.20minutes.fr/articles/2006/04/03/Paris_Exclu_20_Minutes_interview_de_Chahrazad.php

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents